Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Pourquoi votre mère se mêle de votre look

Publié par
Anne-Solange Tardy
, le
No thumbnail

Après, il faut aussi se méfier, parfois, des « dis donc, ta jupe, tu risques pas de te prendre les pieds dedans ? » et autres « heu… l’imprimé liberty, c’est pas affreusement dépassé ? » de mamounette.

Y a de la jalousie dans l’air

Parce que son point de vue peut être déformé par une petite chose à laquelle on ne pense pas souvent : la… heu… jalousie. Oui, oui, oui, on ne veut pas croire que la nôtre à nous, de maman, nourrisse ces coupables pensées.

Pourtant, c’est à notre âge que la peau est la plus belle, la gambette la plus ferme, la poitrine la plus haute. C’est à 20 ans que l’on peut oser les jupes les plus courtes. C’est aussi l’âge ou l’on découvre la mode et où la mode, justement, s’adresse davantage à nous qu’à elle (lire l'article : « Qu'est-ce que je pique dans l'armoire de maman pour une soirée étudiante ? »).

Adieu silhouette de jeunette

Voir sa beauté de fille grandir et s’épanouir, c’est aussi se voir vieillir un peu. S’apercevoir que ses 20 ans sont loin, se souvenir des joues roses et des jambes fuselées qu’elle affichait au même âge, retrouver sa silhouette de jeunette dans la nôtre.

Et tout cela s’accompagne parfois d’ un tout petit (et très bref) pincement au cœur, qui peut se traduire par des réflexions pas jojo quand elle nous voit débarquer dans la cuisine fraîche comme une rose, alors que nous avons dormi deux heures et que la vie est trop injuste !

La bonne nouvelle, c’est que dans une vingtaine d’années, avec notre fille à nous qui sera bien évidemment belle comme le jour, on pourra se venger sournoisement. Allez… juste une fois !

Crédits : meltygroup

Psycho