Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Ciné & Séries TV

Pixietubeuse : Sa passion pour Disney, le jugement des autres, son lien avec ses abonnés... la youtubeuse se confie (EXCLU)

Publié par
Betty Ramez
, le
Pixietubeuse : Sa passion pour Disney, le jugement des autres, son lien avec ses abonnés... la youtubeuse se confie (EXCLU)

Avis à tous les fans de Disney, L'étudiant Trendy est parti à la rencontre de Pixietubeuse alias Aurore, une youtubeuse aux 25 000 abonnés qui vit à fond sa passion pour la firme aux grandes oreilles !

Avoir une passion insolite, ce n'est pas toujours facile. On a peur du regard des autres, de la critique et d'être jugé(e) par celles et ceux qui nous sont les plus proches. Mais même si c'est difficile, assumer et savourer à fond ses centres d'intérêt peut te permettre de t'épanouir complètement dans ta vie. C'est exactement ce qui est arrivé à Aurore alias Pixietubeuse. Positive et pétillante, la jeune femme a su faire de sa différence une véritable force. En effet, depuis 2016, elle créé un contenu travaillé et bourré de magie aux couleurs de Disney sur la plateforme. Cette youtubeuse aux 25 000 abonnés a décidé de vivre à fond sa passion sans se laisser démonter par les détracteurs. L'occasion pour l'Etudiant Trendy de revenir sur son parcours et de faire le plein de bons conseils !

Crédit :
Crédit : Mrs Renarde

L'étudiant Trendy : Bonjour Pixietubeuse, peux-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs de Trendy ?

Pixietubeuse : Salut les lecteurs de Trendy ! Moi, c'est Aurore alias Pixietubeuse, j'ai 27 ans et je suis fan de Disney depuis ma plus tendre enfance. Je suis sur Youtube depuis 4 ans pour parler de ma passion pour Disney.

Comment ta passion pour Disney est-elle arrivée dans ta vie ?

Disney a toujours été présent dans ma vie. Mes parents m'ont plongée dedans depuis mon plus jeune âge. Mais, je pense que, comme tout le monde, j'ai eu une période à vide quand j'étais adolescente où j'étais moins fan de Disney. Je me suis remise dedans une fois que j'étais majeure. Je me suis mise à collectionner des figurines et à retourner à Disneyland Paris et c'est ça qui m'a redonné envie de me plonger dans la passion de Disney. Petit à petit, je me suis inscrite sur des forums, je me suis un peu renseignée et j'ai découvert une part adulte de Disney.

Que ressens-tu quand tu es dans un parc ou quand tu regardes un dessin animé ?

Je dirais que c'est assez incroyable de réussir à susciter autant d'émotions chez les gens. Je trouve ça beau et fort de se dire qu'avec un film ou une attraction, tu peux à la fois plaire aux plus jeunes, faire rêver des gens mais aussi rassembler des familles, plaire aussi à certains adultes. Maintenant que j'en suis une également, je me rends compte de tout le travail qu'il y a derrière. Cela me permet de replonger dans l'enfance. C'est quelque chose qui me coupe de la réalité et qui me transporte dans un autre univers. Quand tu es là-bas, tu ne penses plus à ton quotidien, à la vie, aux gens, tu te focuses juste sur cet univers magique.

Penses-tu que tu serais une personne différente si tu n’avais jamais mis les pieds là-bas ou découvert l’univers ?

C'est une très bonne question. Je pense que oui parce que Disney m'a vraiment permis de travailler mon imaginaire de façon globale. Cet univers m'a rendu assez optimiste mais m'a aussi permis de m'identifier à certains personnages et à leurs valeurs. L'image renvoyée par Disney, et qui fait souvent polémique parce que c'est très idéalisé, me permet de me reconnaître dans la mentalité de certains personnages que cela soit dans leur bienveillance, dans leur gentillesse, dans leur courage et je ne sais pas si j'aurais eu la même personnalité si je l'avais découvert plus tard. Et j'aime mettre de la magie dans mon quotidien, je suis très créative, j'aime beaucoup imaginer des choses et voyager. Des choses que je pense devoir à Disney.

Crédit :
Crédit : Bulle de Mint

Quel personnage a eu le plus d’impact sur ta vie ? Quel est celui qui te ressemble le plus et pourquoi ?

Je ne suis pas fan d'un personnage en particulier mais plus de l'univers dans son ensemble. Il y a quelques films dont je suis fan comme le Bossu de Notre-Dame parce que je trouve que les personnages ont un message fort. Mais je suis fan aussi parce que je me rends compte du travail qu'il y a eu derrière. Je ne vais pas forcément me rattacher à un personnage particulier. Souvent, les gens me disent que je ressemble beaucoup à Clochette mais je suis pas sûre que cela soit vraiment un compliment parce que la Fée Clochette est petite et jolie mais c'est quand même un personnage très colérique, très jaloux donc pas très sûre que ça soit un compliment. Moi j'aime beaucoup Anna de la Reine des Neiges, je me reconnais en elle. J'aime beaucoup son optimisme et je trouve que c'est un personnage qui est assez fort, qui a tout le temps la joie de vivre, qui est un peu naïve aussi. Je me reconnais dans son côté fonceur et dans son courage. Elle apprend de ses erreurs ce qui me parle aussi beaucoup.

Tu es connue pour avoir une vraie haine pour Minnie. D’où vient-elle ?

Honnêtement, c'est un personnage que j'ai toujours détesté et ce que je trouve assez fou, c'est que même quand on en parle avec ma mère, elle arrive encore à se souvenir de moments où j'avais 2-3 ans et où je ne l'aimais déjà pas. Je pense que c'est limite ancré dans mon code génétique (rires). Et j'ai toujours eu du mal avec la voix de Minnie. Elle ressemble à celle de Mickey je le sais parce qu'on me le dit tout le temps mais je trouve sa voix insupportable. Et au delà de ça, j'ai toujours détesté le fait de devoir porter du Minnie si tu étais une petite fille. Il n'y avait pas de produits à l'effigie de Mickey quand j'étais enfant. Je trouve que Minnie est très cliché quand Mickey a plein de facettes. C'est Mickey avec une robe qui n'a pas de motivations. Je trouve qu'elle n'apporte rien.

A quel moment réalises-tu que tu as envie de partager ta passion avec d’autres gens via Youtube ?

Ma meilleure amie m'a toujours dit qu'elle pensait que j'avais la personnalité pour partager ma passion ou quelque chose sur Youtube sans vraiment mettre de mots sur ce que je pouvais partager. Et moi, de mon côté, je me disais toujours que si je devais partager quelque chose sur cette plateforme, il faudrait que je sois animée pour me lancer. Et j'ai mis du temps parce que je ne savais pas trop ce que je pouvais apporter. Et en 2016, j'ai réalisé l'un des plus beaux rêves de ma vie puisque je suis allée à Walt Disney World en solo. C'était quelque chose qui me tenait à coeur depuis mon plus jeune âge et c'était vraiment un accomplissement personnel. Et quand je suis arrivée sur place, je me suis rendue compte que c'est ça que j'avais envie de partager avec les autres, que j'avais envie de filmer mes aventures. ça m'a paru évident de partager ma passion dans sa globalité et notamment le Disneybound (le fait de s'habiller aux couleurs d'un personnage) qui n'était pas beaucoup abordé par les autres youtubeurs.

Tu as eu la chance de voyager dans de nombreux parcs Disney. Que retiens-tu de ces expériences à l’étranger ?

La première chose que j'ai retenu, c'est qu'on ne se sent pas jugé quand on va dans un parc à l'étranger et qu'on est un fan adulte. Je dirais que les gens sont plus ouverts d'esprit et ce qui est assez marrant, c'est qu'au Japon, le parc est pensé de façon globale davantage pour les adultes que pour les enfants. Il y a très peu de jouets d'enfants qui sont vendus sur le parc, par exemple. Et il y a beaucoup plus d'attractions différentes dans les parcs américains et japonais. Ils prennent plus de risques et pour un fan Disney, c'est un véritable plaisir de les découvrir car il y a d'autres facettes de la passion Disney qui sont exploitées.

Tu es sur la plateforme depuis 2016 et depuis, ta communauté a énormément grandi. Quel lien entretiens-tu avec tes abonnés ?

Je sui très proche d'eux. On parle quasiment quotidiennement ensemble sur les réseaux sociaux. Sur Youtube, j'essaie aussi beaucoup de les faire interagir. Et je trouve ça très intéressant car ce sont souvent des gens qui ont des avis très développés et constructifs et qui sont très bienveillants envers moi donc j'adore le lien qu'on a entre nous.

Ton naturel et ta joie de vivre font l’unanimité sur tes réseaux sociaux. D’ailleurs, tes abonnés te surnomment affectueusement tata Pixie. Est-ce important pour toi de rester proche d’eux et de garder ton authenticité ?

Si je me suis mise sur Youtube, c'était surtout pour partager ma passion avec les autres. Cela n'a jamais été dans un but différent. Je voulais trouver des gens un peu comme moi qui étaient passionnés par les mêmes choses afin de pouvoir échanger avec eux, connaître leurs bons plans... Et c'est quelque chose qui ne m'a toujours pas quitté quatre ans après. C'est naturel pour moi d'être authentique avec eux et de garder ce lien avec eux qui est très fort. Quand c'est ta motivation première, c'est assez simple. Cela demande pas trop d'efforts en tout cas ! Ce qui est difficile, c'est de faire la différence entre ce que je partage sur Disney et le reste. Avant, j'étais plutôt secrète sur ma vie privée et maintenant, je m'ouvre de plus en plus.

Est-ce que c'est difficile pour toi de te lancer dans des partenariats payés avec toutes les polémiques que cela peut engendrer parfois ? Est-ce que tu te sens légitime ?

Je dirais que je sélectionne énormément mes partenariats parce qu'encore une fois, mon objectif ce n'est pas forcément d'en vivre. J'ai cette liberté de me dire que si je présente un produit, c'est un produit que je vais aimer énormément et donc que je n'aurais pas de honte à partager aux gens parce que c'est un produit que j'aurais acheté moi-même. Après, pour être honnête, il y a quand même une certaine culpabilité dans un sens parce que je n'aime pas non plus quand je fais des partenariats trop rapprochés. Pendant la période des fêtes, il y a beaucoup de propositions et cela peut être difficile de faire la part des choses. J'ai fait deux partenariats la même semaine durant le mois d'octobre et je sais que ma communauté est bienveillante mais au moment de les poster, je n'étais quand même pas très sereine et je ne voulais pas qu'ils se méprennent sur mes intentions.

Tu cumules ton activité d’influençeuse avec ton métier. Comment organises-tu tes journées ? Est-ce difficile de trouver un équilibre ?

Forcément, mon travail passe en premier comme tout le monde. Après, je profite de mon temps libre pour m'occuper de mes vidéos puisque j'essaie d'en publier une par semaine et ensuite, je fais des stories de façon assez spontanée. Quand j'ai envie de partager quelque chose avec mes abonnés, je prends mon téléphone et je prends 10 minutes dans ma journée pour échanger avec eux. Ce qui prend le plus de temps, c'est de répondre aux commentaires et aux messages privés et pour le faire, j'essaie de trouver du temps un peu partout dans la journée. J'essaie de centraliser mon temps parce que sinon tu peux vite t'éparpiller.

Avant, je passais 30h de mon temps à tout faire. Maintenant, ce que je fais, c'est que j'essaie que plusieurs de mes tournages se passent la même journée comme ça si j'ai une journée de repos, je sais que j'ai plusieurs tâches en une seule et qu'après il me restera juste à trouver du temps pour faire du montage. J'ai un calendrier qui me permet de savoir ce que je vais publier sur Youtube et quand. Avec les années, je me mets moins la pression. Quand je publie une vidéo, j'ai besoin d'en être fière. Le vrai secret, c'est de s'écouter et de se dire que ce n'est pas essentiel de sortir du contenu s'il ne te plaît pas.

Crédit :
Crédit : Pixietubeuse

En début d’année, tu as décidé de faire une pause, notamment pour te préserver. Est-ce que cette décision a été difficile à prendre ?

C'était une décision difficile à prendre au début parce que je me sentais coupable vis à vis de ma communauté. Je me demandais comment ils allaient le prendre et puis je me posais beaucoup de questions vis à vis de moi-même. Je me demandais si je serais capable de reprendre après mais je pense que, de toute façon, je n'étais honnêtement pas capable de continuer. J'avais besoin de prendre ce temps pour moi. J'avais besoin de prendre du recul sur ma chaîne et je me rendais compte que les dernières vidéos que je sortais, je ne les sortais pas par plaisir mais par obligation entre grands guillemets même si je n'ai jamais eu de commentaire négatif là dessus. Mes abonnés ont toujours été dans l'acceptation mais je ne me voyais pas leur faire ça. C'était beaucoup de culpabilité envers moi-même. A l'heure actuelle, je ne le regrette pas. J'ai encore du mal à reprendre mon rythme à temps plein mais je sais que quand je partage une vidéo, j'ai vraiment envie de le faire et ça, ça change tout et les gens le voient aussi.

De nos jours, il n'est pas forcément simple d’avoir une passion insolite et beaucoup considèrent à tort que les Disney ne sont destinés qu’aux enfants. Que réponds-tu à ceux et celles qui jugent ton amour pour la firme aux grandes oreilles ?

Je dirais qu'on a de la chance parce qu'avec le temps, notre passion est de plus en plus acceptée. Je pense que nos générations ont ce côté nostalgique de leur enfance, de Disney et ils sont plus ouverts d'esprit. Après, je pense qu'il faut réussir à expliquer aux gens à quel point c'est important pour nous, à quel point ça ne leur fait pas de mal à eux d'être fan de Disney. Et je pense qu'on peut toujours trouver un moyen ou un angle pour faire comprendre aux gens pourquoi on aime Disney et pourquoi il ne faut qu'ils nous jugent. Et quand une personne est vraiment trop fermée d'esprit, c'est à nous d'apprendre à nous détacher de l'avis de cette personne et de réaliser que ce qui compte, c'est nous et ce qu'on aime.

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes qui ont du mal à assumer leur véritable passion à cause du regard des autres ?

Je pense que c'est important d'être entouré de gens qui peuvent comprendre une passion. Si tes ami(e)s n'acceptent pas ta passion, je pense que ça veut dire que ce ne sont pas vraiment tes ami(e)s. A l'heure actuelle, on a la chance d'avoir les réseaux sociaux et on trouvera toujours des personnes qui ont des passions communes. Je pense que cela peut être une bonne solution. Moi, c'est ce qui m'a aidé quand j'ai commencé à être une vraie fan de Disney. Je suis tombée sur un forum de fans qui partageaient leurs centres intérêt et ça m'a fait du bien de me sentir investie dans une communauté avec des gens avec qui je pouvais discuter au quotidien. C'est une vraie force et je pense qu'il faut s'en servir.

Raconte-nous une expérience à ce sujet et comment tu as su passer outre.

Je n'ai pas été très confrontée à ce genre de problème dans le sens où ma passion à moi, elle s'est réveillée de nouveau à l'âge adulte et on est évidemment moins soumis à ce genre de jugement que quand on est au collège ou au lycée. Après, je sais que, pendant un moment, mon père me jugeait un peu parce que je collectionnais beaucoup de choses Disney. Par exemple, j'avais vraiment tout la collection des poupées Disney dans ma chambre et il ne comprenait pas comment je pouvais me lever super tôt pour aller chercher une poupée édition limitée et être si investie. Et ma meilleure réponse, ce fut de lui expliquer en fait, de lui dire que je travaillais pour avoir ces poupées ou qu'il s'agissait de mes cadeaux de Noël qu'il me les offrait pour me faire plaisir. Je lui ai dit : "Voilà pourquoi je suis passionnée, regarde ça avec moi." Petit à petit, il a compris et maintenant, il a un regard bienveillant là dessus. Avec le temps, je pense qu'on peut faire changer les gens d'avis.

Quel est ton meilleur souvenir depuis le lancement de ta chaîne ? Quelle vidéo as-tu eu le plus de plaisir à tourner ?

J'ai deux souvenirs qui me viennent. D'abord, j'adore faire des meet-up pour rencontrer ma communauté. J'en organise au moins un par an et c'est assez fort de rencontrer ces personnes avec qui tu peux échanger tous les jours sur les réseaux sociaux et de se rendre compte de leur fidélité et de leur soutien. Et le deuxième est peut-être plus professionnel puisque Disneyland Paris a voulu travailler avec moi sur le thème du Disneybound et on a fait des vidéos ensemble où je présentais des idées de look et c'était une journée assez magique pour moi car j'ai pu présenter ça à des fans mais aussi à des non fans qui suivent l'actualité du parc. C'était une vraie reconnaissance pour moi et je n'oublierais jamais cette journée.

Il y a eu beaucoup de vidéos que j'ai adoré tourner mais je dirais que celles que j'aime le plus même si elles demandent beaucoup de travail, c'est celles que je tourne avec mon ami Xavier (que vous pouvez retrouver sur le compte Instagram @Shady_Beard_Queen) parce que nous faisons des transformations aux couleurs des personnages et on élabore vraiment une tenue et un processus créatif de A à Z. Et je trouve ça vraiment génial ! Du coup, je pense que ma préférée est la première que nous avons tourné ensemble et dans laquelle je me suis transformée en Ariel.

Est-ce que tu prépares quelque chose de particulier pour Noël sur ta chaîne ?

Tous les dimanches midi, je suis en première avec mes abonnés pour commenter la vidéo qui vient de sortir. Et normalement, je vais faire des concours sur Instagram durant tout le mois de décembre pour les remercier de leur soutien.

Un dernier mot pour les lecteurs de Trendy ?

Merci d'avoir lu cette interview. Et surtout, restez vous-mêmes !

Ciné & Séries TV