Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Petit guide du couple à l’aise au lit

Publié par
Caroline Michel
, le
Petit guide du couple à l’aise au lit

Si la connaissance de soi est primordiale pour accéder au plaisir, le rôle de votre partenaire est important. Parce qu’à deux, on apprend et on progresse, voici des clés pour rejoindre le septième ciel.

Mettre à l’aise

Pour être détendus au lit, vous avez peut-être quelques besoins : la pénombre (ou la pleine lumière), garder un vêtement, des préliminaires qui durent, etc. Pour votre partenaire, c’est exactement la même chose ! Il sera plus à l’aise et donc plus apte à vous donner du plaisir si le cadre lui convient. Écoutez ses besoins et ses préférences. Et si vous n’avez pas toujours les mêmes, alternez ! Donnez un temps à chacun.

Complimenter

Une fois que le rapport semble bien engagé, montrez à votre partenaire que vous êtes bien avec lui, ici et maintenant. Vous pouvez lui sourire (c’est tout bête, mais c’est agréable). Et le complimenter. Tu es (si) beau, j’aime ton odeur, j’aime être dans tes bras… Il s’agit de détendre, rassurer et encourager. La confiance grandit et vous êtes ainsi en parfaite condition pour vous donner du plaisir mutuellement.

Guider les mains

Vous connaissez votre corps et vos zones érogènes ? Partagez votre mode d’emploi. Bien sûr, personne ne vous touchera comme vous vous touchez. À deux, on entre dans une dimension d’imprévus et de surprises, là où la masturbation est plus directe. Il n’empêche que vous pouvez guider votre partenaire sur le chemin de vos préférences. Attraper sa main et la replacer… Et non, ça ne le vexera pas. Pourquoi ? Parce qu’il préfère de loin savoir qu’il vous procure du plaisir.

Parler

Parler au lit, ce n’est pas raconter sa dernière soirée, c’est simplement oser les mots qui excitent, rassurent, guident, ou détendent. Ces mots peuvent être "instructifs" : plus haut, plus fort, ici, encore, attends, viens… ou plus osés. Parce que communiquer et se dire les choses n’a rien de trivial, au contraire. Un murmure provoque bien des réactions.

Prendre des initiatives

Se connaître, c’est aussi savoir si vous aimez les préliminaires doux ou épicés. Alors vous pouvez tout à fait guider le rapport sexuel. Il ne s’agit pas d’imposer votre rythme (missionnaire, levrette, missionnaire, Andromaque, et que ça saute !), mais d’oser prendre le dessus de temps en temps. Si une pratique commence à vous ennuyer, n’hésitez pas à bouger. C’est très sexy, quelqu’un qui décide.

Donner du plaisir

Alors oui, le plaisir, c’est comme le rire, ça se communique : recevoir et donner sont intimement liés. Plus vous prenez votre pied, plus vous avez envie d’entraîner votre partenaire dans votre monde. Occupez-vous de lui, soyez attentif à ses réactions, ses envies, son corps qui aime ou bien se crispe. En retour, il vous rendra la pareille. Le sexe est affaire de partage.

Simuler (pour la bonne cause)

La simulation n’est pas une pratique aussi mauvaise qu’elle en a l’air. Respirer un peu plus fort, gémir parce qu’on apprécie la caresse… Oui, on peut en rajouter. En rajouter pour signaler à l'autre qu’on aime ce qu’il est en train de nous faire afin qu’il continue. C’est un excellent moyen de lui indiquer qu’il est sur la bonne voie, tandis qu’on est sur celle de la jouissance. En plus de poursuivre, il retiendra ce qu’on adore pour les prochaines fois. Alors oui aux petits cris... En plus, ils ont le mérite de mettre de l’ambiance.

Love & Sexo