Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Permis

Permis de conduire : comment trouver votre auto-école ?

Publié par
Stéphane Moret
, le

Dans les grandes villes, vous avez l'embarras du choix pour vous inscrire. Dans les plus petites villes, c'est parfois l'inverse : une seule auto-école où passer son permis. Guide pratique des réflexes à avoir avant de choisir son établissement.

Pas facile de choisir la bonne auto-école : différences de prix, horaires plus ou moins souples, qualité des infrastructures variable... En complément de la publication des taux de réussite des auto-écoles de France, voici la marche à suivre si vous êtes sur le point de vous inscrire dans un établissement , avec les explications de Pierre Ginefri, sous-directeur de l'éducation routière et du permis de conduire à la direction de la sécurité routière du ministère de l'Intérieur.

Quels sont les réflexes qu'un candidat doit avoir au moment de son inscription en auto-école ?

S'assurer que les établissements évaluent votre niveau préalable, pour estimer le nombre d'heures de conduite dont vous aurez besoin. En moyenne, c'est 30 à 35 heures par élève, pour les candidats qui ne sont pas passés par la conduite accompagnée. Cette évaluation est obligatoire.

Vous devez aussi demander si vous apprendrez sur une boîte automatique. Aujourd'hui, la majorité des nouveaux véhicules sont électriques ou hybrides : pourquoi apprendre à se servir d'une boîte manuelle pendant plusieurs heures au lieu de passer ce temps à percevoir les risques de votre environnement de conduite ?

Intéressez-vous aux contrats proposés par l'auto-école. Certaines mettent en avant des produits d'appel à 20 heures, à prix attractif. Demandez-leur quel est le taux de réussite à l'examen pratique pour cette formule. Car à partir de la 21e heure, vous risquez de payer cher. Il est souvent plus rentable de prendre un forfait classique à plus de 30 heures, son taux de réussite est bien meilleur.

Qu'est-ce qui fait la qualité d'un établissement de formation ?

La majorité des auto-écoles sont des TPE (très petites entreprises), fonctionnant avec un exploitant et éventuellement un employé. Le côté artisanal peut être positif : la proximité du formateur, son excellence professionnelle sont mises en avant. La taille de l'entreprise n'est donc pas un critère.

La présence d' outils pédagogiques issus des nouvelles technologies , comme les tablettes pour le code ou les simulateurs de conduite, est une preuve que la formation s'inscrit dans la réforme du permis de conduire et qu'elle propose une pédagogie actuelle.

Enfin, si l'établissement est conventionné au permis à un euro par jour, cela vous offre en contrepartie une assurance sur la qualité. Pour obtenir cette convention, il s'engage en effet sur plusieurs points, dont la probabilité de réussir l'examen après 30 heures de conduite.

De son côté, que doit faire le candidat pour réussir ?

S'il le peut, commencer par la conduite accompagnée, car rien ne vaut l'expérience. Là encore, vous pouvez mesurer l'implication d'une auto-école, qui doit expliquer aux accompagnateurs du jeune conducteur tout ce que l'on attend d'eux en matière de pédagogie et de réflexes.

Nous recommandons aussi de commencer les heures de conduite en même temps que les heures de code, pour mieux mettre en pratique ce que l'on apprend. D'autant plus que, depuis la réforme, les nouvelles questions portent plus sur une compréhension de la conduite que sur la théorie.

Cliquez sur l'image pour découvrir les taux de réussite des auto-écoles.

Permis