Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Permis

Permis : comment ne pas caler le jour J

Publié par
Samantha Corti
, le
Permis : comment ne pas caler le jour J

Stress, angoisse, sommeil qui ne vient pas ? Avant de passer son permis de conduire, c'est toujours un calvaire. Or, il ne faut pas perdre ses moyens ni son sang-froid pour ne pas passer a cote de l'epreuve. Alors, pour vous aider a evacuer, voici 5 conseils a mettre en oeuvre la veille ou meme le jour J !

Conseil #1. Pensez à autre chose

Se faire une tisane à la passiflore ou à la mélisse, deux plantes aux vertus relaxantes, et s'installer bien confortablement devant votre film comique préféré. Ainsi, vous allez dans un premier temps vous focaliser sur AUTRE chose que l'épreuve qui approche à grand pas et dans un second temps, la tisane va vous aider à vous relaxer et à apaiser vos tensions.

Conseil #2. Faites du sport

Si vous êtes de nature sportive, c'est vraiment le moment d'en profiter. Si le stress s'empare de vous, allez courir ou faites un tennis ! Le fait de se dépenser va vous permettre d'avoir les idées plus claires et surtout, d'avoir un meilleur sommeil. Un atout considérable la veille d'un examen. Cependant, préférez le début d'après-midi ou le matin, les résultats seront bien plus satisfaisants.

Conseil #3. Voyez du monde

Autre solution très simple : ne pas rester seul(e) ! Demandez à un ou une ami(e) de vous tenir compagnie la veille ou le jour J. Cela va vous permettre de ne pas focaliser sur le sujet, de rigoler (excellent pour le mental). Vous pouvez aussi solliciter vos parents à condition qu'ils ne soient pas aussi stressés que vous (ce qui est souvent le cas).

Conseil #4. Pas de sédatifs

Évitez tous les médicaments "tranquillisants", préférez l'homéopathie qui vous permettra de vous détendre et de ne pas avoir les effets somnolents des médicaments traditionnels. Demandez conseil à votre pharmacien pour trouver le plus adapté.

Conseil #5. Prenez du recul

Enfin, dernier conseil : relativisez ! Dites-vous que vous êtes là parce que vous en êtes capable. Ce n'est pas comme si vous n'aviez jamais conduit, faites-vous confiance. L'inspecteur n'est pas ici pour vous saquer, mais pour évaluer ce que vous avez appris. Cela peut paraître évident, mais on l'oublie bien trop souvent le jour de l'épreuve.

*Le ventre plein...mais pas trop ! * Le sommeil est très important, évitez à tout prix les soirées qui virent en nuits blanches. Une fatigue nerveuse, ce n'est jamais bon ! Le matin de l'épreuve n'oubliez surtout pas de petit-déjeuner, sans pour autant en prendre un trop gras ou trop copieux. Essayez d'arriver quelques minutes en avance pour prendre le temps de bien respirer et de faire le vide dans votre esprit.

Permis