Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Musique

Musique : de bons albums à écouter tout l'été

Publié par
Ludivine Coste
, le

En dehors de toutes les chansons qui prétendent au titre de tube de l'été, il y a aussi des albums de jeunes talents et groupes alternatifs qui méritent votre attention. Voici la sélection coups de cœur de Trendy.

Cours toujours

Deuxième échappée solo au sein des Balthazar et encore un sans-faute pour l'écurie belge. Après "Warhaus", J. Bernardt s'offre un album tout en groove et en finesse. Les fans de Balthazar retrouveront une partie des ingrédients ayant fait le succès du groupe : une voix suave, un son chaud mâtiné de cuivres jazzy et des mélodies entêtantes. J. Bernardt insuffle dans son projet un côté davantage hypnotique, plus en retenue, plus aérien... Un album aux accents soul et R'N'B, rythmé par des beats hip-hop qui se coulent dans des plages de synthé version 1990's. Une jolie escapade mélancolique pour les soirs d'été.

"Running days", * J. Bernardt, (PIAS) à écouter sur Deezer. *

Cheveux aux vents

Nouvelle sensation australienne, Parcels est le groupe de l'année à découvrir sur scène ! Avec seulement un EP de cinq titres en stock, ces cinq garçons aux cheveux longs n'en finissent plus de faire parler d'eux. Impossible d'échapper à la déferlante : des tubes calibrés pour l'été, une dégaine des années 1980, un vent frais souffle sur leur passage – même si on prie pour que leurs jeans ne reviennent plus à la mode ! Un conseil : laissez-vous emporter.

*"HideOut", Parcels, Kitsuné Records.*

Crédit : Parcels - YouTube

Du nô au yéyé

Pour son deuxième album, l'artiste japonaise Kumisolo embrasse pleinement la chanson française pour un album qui fleure bon les années yéyé. Plus habituée aux sons électros et aux mélodies mignonnes comme sur ses deux précédents EP, la chanteuse opte cette fois-ci pour un opus plus mature aux instrumentales dans l'ensemble bien plus douces.

On reconnaît, dès la première écoute, les inspirations des années 1960, empruntées à Françoise Hardy ou à la jeune France Gall, que Kumisolo combine avec subtilité à ses origines nippones, à l'image de l'excellent titre éponyme "Kabuki Femme Fatale", manifeste d'une artiste toujours aussi irrésistible.

"Kabuki femme fatale", Kumisolo, Alter K.

Crédit : Alter K - YouTube

Bande originale électronique

Sous le nom d'Almeeva se cache l'artiste et multimusicien Gregory Hoepffner qui collectionne les collaborations et les reprises depuis cinq ans. Sa musique allie électro minimale et envolées de synthés, à la limite parfois de la musique trance. Réalisateur, Hoepffner voit la musique d'un œil cinématographique. Prêtez une oreille au titre "Thames" sur ce troisième EP, Unset, pour vous rendre compte effectivement du pouvoir envoûtant de l'artiste, à l'univers à la fois sombre et mystique.

"Unset", Almeeva (InFiné) à écouter sur SoundCloud.

Versions originales

Puisqu'on n'en avait pas eu assez de "Recto Verso, sont nées les Recto Versions, cinq edits du morceau phare et éponyme du dernier album de Paradis par quatre artistes et Paradis eux-mêmes. De la mélancolie avec Metronomy à l'ambiance club et dansante grâce à Mall Grab et Étienne Jaumet, jusqu'à l'expérimentation sonore du Colysée, l'EP nous invite à une redécouverte de cette chanson qu'on aimait déjà tant et qu'on connaît désormais par cœur. Pour notre plus grand bonheur.

*"Recto Versions", Paradis, Barclay. Découvrez le single "Recto Verso" : *

Crédit : ParadisVEVO - YouTube

Musique