Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Shopping

Mode mecs : notre coaching pour shopper intelligent

Publié par
Aurélien Burlet
, le
Mode mecs : notre coaching pour shopper intelligent

Jeune etudiant cherche solution pour etre bien fringue sans trop depenser. Y a pas de secret, il faut apprendre a gerer son budget ! L'equipe de BonneGueule vous livre ses conseils pour avoir un dressing digne de ce nom sans finir sur la paille.

_ _

À la question de savoir si "Bien s'habiller coûte cher ?", la majorité des gens répondent instinctivement par l'affirmation. Mais poser la question du budget vêtement de la sorte, c'est déjà biaiser la réponse. Pour mieux acheter, il est nécessaire de sortir de la dichotomie cher/pas cher. Une pièce ne se résume pas au prix affiché sur son étiquette. Penser ainsi revient à s'imposer un plafond de verre et faire l'impasse sur la richesse du style masculin et le plaisir de s'habiller.

Pour faire progresser son style, il est important de s'intéresser à l'histoire d'un vêtement, sa conception, sa texture... Et non, mille fois non, dépenser beaucoup n'est pas synonyme d'élégance. C'est un peu comme au restaurant, en théorie les établissements les plus onéreux sont les meilleurs, mais en pratique le prix ne garantit pas la qualité du repas.

Plus on avance, moins on dépense

Sachez également qu'il n'existe pas de budget type (tant d'euros pour les chaussures, tant pour les vêtements d'hiver, etc.). Dans l'absolu un prix ne veut rien dire, tout dépend du niveau de vie de chacun. Dépenser une somme à trois zéros pour un blouson Rick Owen n'a évidemment pas la même portée chez un étudiant que chez un trader de la City.

Et si vous vous sentez frustré par votre manque de moyens le jour où vous tombez sur une publicité pour une marque de luxe, sachez que dans les faits, ces dernières sont loin d'être à la hauteur de leur réputation, tant en terme de design que de coupe – le prix se justifiant principalement par les sommes allouées au marketing. Et puis franchement, se payer une et une seule pièce de type Louis Vuitton ou Gucci ne trompe personne quant à votre niveau de vie et étale au grand jour, au mieux, une faute de goût.

Avant de faire des achats d'impulsion, faites vos comptes. // © bobbyfinance.com

En réalité, le poste de dépense qui fait le plus mal à votre portefeuille ce sont toutes ces erreurs qui s'accumulent au fond de votre placard. Ces achats faits sur un coup de tête que vous aurez portés en tout et pour tout deux ou trois fois ; ces fausses bonnes affaires qui vous donnent l'impression de dépenser moins alors qu'elles ne font que plomber votre budget ; ces pièces designer hors de prix sur lesquelles vous avez flashé mais qui ne se marient avec rien dans votre garde-robe.

Avant de parler euros, il est donc primordial de faire preuve de discernement. Et cela commence par se poser les bonnes questions : "De quoi ai-je vraiment besoin ?" et "Quelles sont mes priorités ?".

Les règles d'or à respecter

Les souvenirs valent plus que n'importe quel vêtement. Entre une veste à 500 € et une semaine de vacances à Budapest entre potes, vous ne devriez même pas hésiter une demi-seconde. Qu'est-ce qui comptera le plus pour vous dans 10 ans ?

Une dépense ne doit pas plomber votre train de vie. Là encore si l'achat d'une paire de chaussures, aussi stylée soit-elle, vous empêche de voir vos amis après les cours ou vous oblige à vous nourrir exclusivement de biscuits apéritifs jusqu'à la fin du mois, c'est qu'elle n'en vaut pas la peine.

Ensuite un état des lieux sans concession de votre penderie s'impose. Commencez par un inventaire de tout ce que vous ne mettez plus et de tout ce qui ne vous va pas – d'ailleurs il serait de bon ton que vous ne mettiez plus tout ce qui ne vous va pas. Cela vous évitera d'une part de faire des doublons, et d'autre part cela vous permettra d'avoir en tête les pièces qui vous manquent.

Quant aux vêtements qui ne passent pas le stade des sélections, deux possibilités s'offrent à vous. Si vous connaissez un bon retoucheur (en insistant sur l'épithète 'bon'), vous pouvez sauver à peu près tout ce qui est trop grand. Par contre, si vous souhaitez encaisser quelques billets, sachez qu'en ligne comme aux puces, absolument TOUT se revend (chaussures d'occasion, sweat vieux de plusieurs saisons, etc.) pour peu que l'on soit un minimum patient.

Vous pouvez trouver des produits peu chers et de qualité sur certains sites de vente en ligne. // © onlineshopping.com.jm

Un dressing de qualité

Pour bâtir une garde-robe digne de ce nom, bannissez les achats coup de cœur. Un style se construisant dans la durée, il est nécessaire de baliser un minimum vos dépenses, de les rationnaliser. Un peu comme lorsque vous faites vos courses au supermarché : vous amenez une liste, histoire de ne pas remplir votre chariot uniquement avec des sorbets et des smoothies à la fraise – sans compter que ladite liste vous aide à dépenser moins.

Et bien même chose pour votre penderie, votre argent doit se destiner en premier lieu à l'acquisition de basiques (chemise blanche, jean brut, t-shirts... les vêtements que vous portez le plus). Ensuite optez pour des pièces polyvalentes et intemporelles (même si elle est stylée, une veste pourpre aura du mal à être portée au quotidien). Quand vous achetez un vêtement, demandez-vous toujours comment vous allez l'accorder avec ce que vous avez en stock et quel usage vous pouvez en faire. De cette façon vous limiterez automatiquement vos dépenses tout en augmentant le nombre de tenues que vous portez.

Ceci dit rassurez-vous, la qualité à prix correct ça existe. On trouve évidemment du bon dans le prêt-à-porter d'entrée de gamme (toutes les grandes enseignes que vous connaissez), même si là encore il est important de sortir de la vision 'bonnes vs mauvaises marques'. * *

Les t-shirts en coton Monoprix sont ainsi d'excellentes factures (et bien plus beaux qu'un imprimé Dolce & Gabbana). Uniqlo est réputée pour ses laines mérinos ou ses jeans selvedge très accessibles. Carhartt propose des chinos résistants et bien coupés pour une somme à deux chiffres. Si vous achetez des sous-vêtements, pas besoin de casser votre tirelire chez Armani (ou toute marque cousine à assonances italiennes), les caleçons unis de chez H &M font très bien l'affaire – de toute façon quel que soit leur prix, les sous-vêtements doivent être renouvelés régulièrement, cette règle n'admet pas d'exception. En ligne le site Asos propose un peu tout et n'importe quoi à petits prix, mais avec l'immense avantage de pouvoir retourner ses achats.

Le genre de "bonnes affaires" à éviter. // © Businessinsider.com

Des pièces à éviter et d'autres à entretenir

Certaines pièces exigent néanmoins des efforts financiers, vous ne trouverez jamais une paire de souliers classes ou une grosse maille à moins de 100 €. Et si l'envie vous prend de "Faire une affaire", pour vous en dissuader, regardez autour de vous ces hommes qui se baladent avec des chaussures cheap ou des vestes en cuir premiers prix.

Alors que faire ? La meilleure réponse reste de passer votre tour. Avez-vous vraiment besoin d'une montre ou d'une veste en cuir ? Une veste en jean ou un bracelet acheté à quatre sous au marché ne peuvent-ils pas les remplacer ? Pourquoi ne pas privilégier certains accessoires qui auront l'avantage de présenter un excellent rapport visibilité/prix ? Pochettes pour veste, chaussettes, écharpes... faites parler votre créativité !

Dernier conseil enfin, et non des moindres : apportez un soin particulier à l'entretien de vos vêtements. Faites recoudre vos jeans au lieu de les jeter. Oubliez le sèche-linge dont on ne dénoncera jamais assez les méfaits sur le textile. N'apportez pas vos costumes au pressing plus de deux fois par an. Portez des tenues qui s'accordent avec votre activité (évitez de mettre des chaussures blanches en soirée ou vos sneakers préférées pour jouer au foot). Ces petites attentions seront à terme bénéfiques pour votre portefeuille.

Si vous avez, vous aussi, des astuces et des plans pour dépenser plus malin, faites-en part dans les commentaires !

**Pour aller plus loin, venez découvrir de nombreux autres conseils sur notre blog de mode masculine surBonneGueule.fr.

Shopping