Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Mode & Look

Look : la tendance néo-kids au lycée

Publié par
Hélène B.R.
, le
Look : la tendance néo-kids au lycée

*S 'habiller a 20 ans avec des vetements que l'on portait a l'ecole primaire n'a aujourd'hui rien d'etonnant : la tendance "neo-kids" cartonne au lycee ! Retour sur ce phenomene a la mode qui envahit les cours de recre. *

Des lycéens habillés comme des bambins

On entend très souvent que les adolescents redoublent sans cesse d’imagination pour affirmer leur style et qu’ils n’hésitent pas, selon les époques, à lacérer leurs jeans, à se teindre les cheveux dans des coloris extravagants ou à arborer des t-shirts à messages provocants... Ce regard des aînés sur les jeunes générations est en partie exact : certains de vos amis ont ainsi peut-être succombé au come back de la "coupe mulet" réhabilitée par la chanteuse Rihanna et, vous-même, vous avez certainement déjà cassé votre tirelire pour vous offrir une tenue qui a donné des palpitations à vos grands-parents !

Pourtant, en examinant les looks sur les bancs des facs, aux terrasses des cafés et dans les boîtes branchées, on a parfois l’impression que les étudiants pillent les garde-robes de leurs petits frères et petites sœurs pour s’habiller. Nous ne faisons pas allusion ici aux microjupes sexy proches de la taille "6 ans" ou aux tops hyper moulants façon "lavage à 90 degrés", mais à des pièces du vestiaire des teenagers qui évoquent plus les années "pâte-à-modeler" que la vingtaine enragée.

Car entre les dizaines de styles existants, les soirées de lycéens évoquent tout de même de plus en plus les goûters d’école maternelle ! Certes, ces vêtements d’enfants modèles sont portées en version mix & match avec des sapes fashion pour un résultat décalé (t-shirt Mickey et jeans usés, foulard à têtes de mort et petit nœud dans les cheveux), mais elles sont la preuve d’un hommage permanent aux souvenirs d’enfance. * *

Les marques de notre enfance sont hyper tendance

Il y a ainsi bien des éléments qui s’installent dans nos dressings dès nos premières années et y demeurent pour une durée indéterminée. Plusieurs motifs, intemporels, se retrouvent aussi bien dans les tiroirs des bébés que dans les placards des ados stylés : le Liberty, les rayures marinière, les tartans. Il en va de même pour différents ornements tels que les smocks et les froufrous. Certaines marques proposent d’ailleurs des vêtements pour toutes les générations. C’est par exemple le choix de Petit Bateau, qui a plusieurs fois mis en scène dans ses campagnes des nourrissons âgés de quelques semaines, des jeunes gens et des seniors.

Si les sous-vêtements pastel de la maison continuent à faire fureur chez ceux qui ont grandi avec, ils ne sont pas les seuls. Que les nostalgiques des grandes vacances passées à crapahuter dans les rochers pour pêcher la crevette en sandales en plastique translucide et en pull marin ou en bottes en caoutchouc et ciré jaune se rassurent : Méduse a étoffé sa gamme de chaussures en PVC (bottes, demi-bottes, boots et ballerines) :

pmedia 2971

Effet "doudou" et shopping en famille

Plusieurs facteurs expliquent cette tendance au style néo-kids. Le recours à des références familières , *les petits clins d’œil aux godillots de nos folles ascensions dans les arbres et aux chandails délicatement posés sur nos épaules par des mains bienveillantes permettent d’affronter l’âge adulte en douceur *: c’est l’effet "doudou" !

D’autre part, les jeunes fauchés sont parfois soulagés de pouvoir compter sur le porte-monnaie de leurs parents pour s’équiper. Or ces derniers ne sont pas toujours enthousiastes à l’idée de contribuer à l’achat de fringues trop à la mode, et plus faciles à convaincre s’il s’agit de vêtements qu’eux-mêmes portent ou ont porté.

Le shopping transgénérationnel s’impose donc sans souci *comme un bon compromis *!

Mode & Look