Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes

Les révisions commencent : pensez à votre santé

Publié par
Jean-Sébastien Létang
, le

Partiels, bac, brevet, la période s’annonce tendue pour tous ceux qui passent leur printemps à réviser. Mais si les cours sont importants, ne négligez pas votre santé. Trendy a quelques conseils pour éviter le coup de mou.

L'élève studieux qui commence à réviser trois mois à l'avance et le procrastinateur qui, lui, s'y prendra la veille ont une chose en commun : un corps. Et sous l'effet du stress et des heures passées à ressasser des cours, celui-ci peut vous lâcher. Épuisement, sommeil ou angoisse ne vous seront d'aucune aide devant votre copie. Quelques règles simples peuvent vous aider, en amont, à encaisser cet effort intellectuel.

S'oxygéner pour mieux apprendre

"En période de révisions, je continue à faire du sport normalement" explique Victorien, 20 ans, étudiant en licence d'économie. Ce grand sportif ne raterait pour rien au monde ses 3 à 5 heures hebdomadaires de tennis et de foot. Et il a raison, car l'activité sportive permet d'oxygéner les neurones et contribue donc à une meilleure mémorisation. D'ailleurs, pas besoin d'être un athlète : Morgane, étudiante en master de lettres de 25 ans, "marche 30 minutes dans le quartier, histoire de s'aérer". Une pratique qui lui permet de ne pas devenir "folle".

Faire carburer son cerveau grâce à une bonne alimentation

À l'instar d'un sportif, l'étudiant en révisions doit également faire attention à ce qu'il mange. Le cerveau consomme 20 % de l'énergie du corps, donc hors de question de sauter des repas. Et surtout pas le petit déjeuner qui permet d'être au top dès le matin. Quand il révise, Maxence, 24 ans, étudiant en master de comptabilité-gestion-audit se prépare "un gros bol de céréales et un autre de café" car "il ne supporte pas d'avoir faim, et de devoir se lever" quand il travaille.

Les repas doivent, en effet, être très réguliers sans être copieux. D'ailleurs, oubliez la "junk food", bien trop grasse, pour privilégier des aliments riches en acides gras (poissons), en protéines (viandes maigres) et bien sûr les fruits et légumes pour faire le plein de vitamines. En cas de petit creux, les fruits secs seront vos meilleurs alliés.

Une hygiène de vie irréprochable pour une efficacité maximale

Le sommeil est primordial pour l'enregistrement des connaissances et la santé des neurones. Si les nuits ne peuvent être très longues, il faut au moins qu'elles soient régulières : mêmes heures de lever et de coucher tous les jours.

Parallèlement, Marco, 20 ans et étudiant en licence de sciences politiques "arrête l'alcool et le tabac pendant les révisions" tout en faisant "attention à ne pas consommer trop de caféine". En effet, ces substances peuvent, artificiellement, stimuler l'organisme mais sont néfastes pour la mémoire et risquent d'accentuer votre stress.

Soigner son mental afin d'être serein le jour J

Pour faire retomber la pression, la méditation peut être d'une précieuse aide. "Le matin et le soir, je me pose dans un coin de ma chambre en silence et je ne pense à rien pendant 10 minutes", explique Marco. Une pratique qu'il couple avec des "exercices de respiration".

Les postures de yoga ont également un impact bénéfique sur la gestion de l'anxiété. Par ailleurs, n'hésitez pas à vous fixer des objectifs qui, une fois accomplis, vous donneront droit à une récompense : un épisode de série par exemple. Ça vous remontera le moral et vous permettra d'envisager sereinement cette période... qui passera bien vite. Courage !

Etudes