Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Ciné & Séries TV

Les premières fois de Kamel le magicien : "A 20 ans je livrais des pizzas"

Publié par
Sophie de
, le
Les premières fois de Kamel le magicien : "A 20 ans je livrais des pizzas"

Le magicien de 33 ans se replonge dans sa jeunesse pour l 'Etudiant Trendy et se confie sur ses premieres fois d'etudiant.

Kamel le magicien // © DR

Avec sa gouaille et son franc parler, Kamel a donné un grand coup de pied au monde un peu suranné de la magie. Depuis septembre 2013, il se produit sur la scène du Théâtre du Temple à Paris, scène où ont démarré de nombreux humoristes. Car son spectacle est un mélange étonnant de magie et de "stand up". Un style qu'il a déjà bien rodé à la télévision. Sa carrière décolle en effet en 2009, quand il est embauché au Grand Journal de Canal+. Sur le plateau, il assure le show devant des artistes médusés. Pour sa première, c'est Meryl Streep l'invitée !

Kamel a pensé devenir prof de maths

Un sacré parcours pour ce garçon originaire de Clichy-sous-bois, où il était il y a quelques années un étudiant comme les autres. Au lycée Alfred-Nobel, il décroche un bac S spécialité math et enchaîne avec un DUT réseaux et télécommunications à l'IUT (institut universitaire de technologie) de Villetaneuse (93). Plus tard, par goût, il décrochera une licence de maths à l'université de Saint-Denis. Car Kamel a pensé un moment devenir prof de maths. C'est sûr, on aurait tous rêvé l'avoir en classe !

Côté études

La première fois que... j'ai stressé pour un examen

"Le permis, que j'ai eu du premier coup. Je me souviens qu'à la fin, quand l'examinateur m'a annoncé que je l'avais, j'étais tellement content, que je lui ai fait un tour de magie ! C'était l'époque où l'on vous disait immédiatement si vous l'aviez ou non. Aujourd'hui, il faut attendre".

La première fois que... j'ai eu "une taule" à un examen.

"Quand j'ai raté mon permis moto. Il pleuvait, et j'ai raté un des plots du parcours. C'était bien plus difficile que le permis auto".

La première fois que... j'ai séché

"Au Collège Romain-Rolland de Clichy-sous-Bois (93). Cela devait être un jour de contrôle, car je ne séchais pas beaucoup. Je le raconte dans mon spectacle, mais c'est dans ce collège que j'ai eu en 6e M. Pehcmalbec un prof de français extraordinaire, qui m'a appris à conjuguer au futur. Il m'a aussi poussé à me projeter dans le futur, puisqu'il a cru en moi en me disant : "continue et tu deviendras un grand magicien".

Kamel enfant // © DR

Côté look

La première fois que... je me suis acheté tout seul mes fringues

"En 6e, c'était une paire de baskets. J'ai rapidement acheté moi-même mes fringues car dès 12 ans , je travaillais au marché comme vendeur de chaussures".

La première fois que... je me suis senti bien "sapé"

"Au Grand journal de Canal+ en novembre 2011. Ce soir-là, Justin Timberlake était invité pour faire la promo du film Time out. Comme c'est un artiste toujours très élégant, j'ai demandé à la production de me prêter un costume. C'était un costume... Dior. J'avais l'impression qu'il avait été réalisé sur mesure. Durant l'émission, j'ai fait un tour de magie à Justin Timberlake, et il m'a donné un cours de danse !"

Côté sorties/loisirs

La première fois que... je suis allé à un spectacle

"Je me souviens très bien du choc provoqué par le spectacle de Jamel au Bataclan en 1999. Il était tout petit, et pourtant, il mettait le feu à la salle. A la fin du spectacle, je suis allé à sa rencontre, et je lui ai fait un tour de magie. Cela lui a tellement plu qu'il m'a invité à sa dernière au Bataclan. Depuis, j'ai eu l'occasion de le revoir, notamment lorsque j'ai participé au Marrakech du rire en 2013."

La première fois que... j'ai acheté un disque

"Je ne m'en souviens pas car j'ai cinq frères, et la plupart du temps j'héritais de leurs albums."

La première fois que... un livre a changé ma vision de la vie

"Un livre de magie bien sûr que j'avais trouvé au CDI (centres de documentation et d'information) du collège. C'était un livre qui s'appelait '99 tours de magie'. C'est à ce moment-là que j'ai découvert qu'il y avait des secrets pour chaque tour. C'est sûr, ce livre a changé ma vie."

Côté "indépendance"

La première fois que... j'ai acheté une voiture

"En 1998, j'ai acheté une Clio à un pote. J'en avais besoin pour sortir, pour aller à Paris. Nous habitions Clichy-sous-bois au nord de Paris, en Seine-Saint-Denis. Dans ce coin, sans voiture ou scooter, c'est vraiment la galère. Curieusement pour une ville de cette importance (30.000 habitants NDLR) , la ville n'est desservie par aucune gare, ni aucun RER. La première gare du Raincy est à 30 minutes de bus."

La première fois que... je suis parti tout seul en vacances

"Quand je suis parti à Marrakech avec des potes en 1997. Depuis, je vais deux à trois fois par an au Maroc. Ma famille est originaire de Berkane, au nord-est du pays. Je passe souvent à la télévision là-bas, mais je ne suis pas encore monté sur scène sauf pour le Marrakech du rire. Mais j'en ai très envie."

La première fois que... j'ai quitté le nid familial

"C'est plutôt l'inverse. Quand j'avais 11 ans, mes parents sont partis au Maroc, et m'ont confié à de la famille en France. Puis, ils sont revenus, et ont continué à faire des allers-retours entre le Maroc et la France. Plus tard, ils n'étaient pas là mais je continuais à habiter chez eux. Je ne suis vraiment parti de l'appartement familial qu'à 25 ans."

Kamel enfant // © DR

_ _

Côté premier job

La première fois que... j'ai passé un casting

"J'avais 27 ans. Un pote travaillait pour la société de production Téléparis, qui réalisait l'émission Les agités du bocal , animée par Alexis Trégarot et Stéphane Blakowski sur France 4. Il m'a proposé de faire un 'pilote' (un essai filmé NDLR). C'était une émission de 'street magie', des tours de magie dans la rue. Un concept qui m'avait été inspiré par le magicien américain David Blaine. L'essai leur a plu et j'ai fait toute la saison avec eux."

La première fois que... j'ai pris un job étudiant

"Durant mes études, j'étais livreur de pizzas. J'ai aussi été pion dans un collège dans lequel je faisais aussi de l'aide aux devoirs. J'ai toujours aimé transmettre aux plus jeunes."

La première fois que... j'ai eu une paie (et comment je l'ai dépensée)

"Comme tous les jeunes, avec ma paie de livreur de pizzas, j'ai dépensé mon argent en sapes, en CD et pour aller en boîte. J'avais souvent besoin d'argent pour m'acheter des objets pour la magie, car le matériel coûtait très cher, surtout à l'époque. Maintenant, avec internet, c'est plus accessible, mais quand j'étais petit une des seules boutiques de magie était 'Mayette magie moderne' dans le 6e arrondissement à Paris."

Côté carrière

La première fois que... j'ai eu le déclic pour mon métier

"La première fois où j'ai été payé par France 4. Au départ, je voulais devenir prof de math car j'aime beaucoup les chiffres, et aussi transmettre. Je ne pense pas que ce soit contradictoire, car dans les deux cas, j'aurai eu un public !"

La première fois que... j'ai eu une galère pro

"Une fois j'ai raté un tour à la télévision, heureusement, personne ne s'en est aperçu."

La première fois que... j'ai été fier d'une réussite pro

"Quand j'ai été embauché à France 4 aux Agités du bocal. Comme j'étais chroniqueur régulier, j'avais l'impression de faire vraiment partie du monde de la télévision, même si c'était France 4, une petite chaine de la TNT."

Côté #jedoisbienlavouer...

La première fois que j'ai... fait un gros mensonge à mes parents

"Quand j'avais 16-17 ans, pour aller en boîte. On avait du mal à rentrer dans les boîtes, et ce n'était pas à cause de notre âge ! Alors nous allions en boîte dans l'Oise, à 50 kms de Paris. Ma mère évidemment ne voulait pas qu'on y aille, car elle avait très peur. Un soir, je lui ai dit que j'allais au cinéma. Quand je suis rentré, j'ai eu droit à une réflexion : "et bien, il a duré longtemps ton film !"

La première fois que j'ai... pris une cuite

"Cela ne m'est jamais arrivé, car je ne bois jamais."

Ciné & Séries TV