Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Sport

Les bonnes raisons de tester le tai-chi-chuan

Publié par
Patricia Labiano
, le
No thumbnail

Le tai-chi-chuan (mais on dit « taï-chi » quand on est initié comme vous…) est un art martial chinois connu en occident pour être un enchaînement de mouvements lents. C’est la raison pour laquelle il est souvent réduit à une pratique de santé.

Plus méconnues, ses applications martiales en font un sport complet qui nécessite, pour être pratiqué à un certain niveau, tonus musculaire, souplesse et rapidité.

Le tai-chi, un art de combat

Il exige du pratiquant d’émettre la puissance (le ji) pour vaincre l’adversaire sans y mettre la force. Le travail est basé sur la respiration, la concentration et l’écoute du partenaire dans le travail à deux que l’on appelle les poussées de mains.

Le tai-chi permet, grâce à un travail basé sur notre énergie vitale, d’atteindre un niveau d’efficacité, de stabilité, de sérénité dans notre vie de tous les jours. Le qi gong vient en accompagnement du tai-chi-chuan pour renforcer ses effets, mobiliser l’énergie, garantir santé, vitalité et longévité.

Des techniques d’autodéfense

À l’origine, le tai-chi-chuan est un art martial chinois élaboré pour neutraliser un adversaire. Il cultive la lenteur, mais pour produire un mouvement rapide et précis.

En Occident, l’enseignement de cette discipline peut permettre d’acquérir des techniques d’autodéfense. Mais, le plus souvent, on pratique un tai-chi de santé. En bref, vous serez non seulement mieux dans votre corps, mais prêt à parer toute attaque !

Tout en douceur

Le tai-chi favorise la relaxation, le renforcement musculaire, la souplesse, la rapidité et le contrôle du geste. Respectueux des articulations, il permet de se muscler en douceur, tout en renforçant considérablement les jambes, les bras, permet d’assouplir son bassin et de « masser » et solliciter les lombaires par le travail des hanches.

Il favorise la détente tout en faisant grandir l’énergie vitale qui est en nous et permet de développer force intérieure et confiance en soi.

Il est recommandé pour les personnes ayant du mal à mémoriser, à se concentrer, à s’ancrer dans la réalité, le concret, manquant de coordination et d’équilibre, les personnes trop nerveuses et qui ont tendance à se disperser.

Vous vous sentez concerné ? Pour obtenir des résultats durables, la pratique du tai-chi-chuan doit être régulière et nécessite endurance, persévérance et détermination.

*A consulter aussi :*

- Petit coup de blues ou vraie déprime ? - L'insomnie, la hantise de mes nuits - DOSSIER : « Troubles alimentaires : attention, danger ! » - Accro à la cigarette, j'arrête - DOSSIER : « Drogues : ne pas se laisser piéger » - Accro à l'amour ou au Net, ça se soigne ! - Peut-on prévenir les tentatives de suicide ? - Rapports non protégés : quelles conséquences ? - Comment se remettre d'une rupture amoureuse ? - Je suis jalouse, mais je me soigne - Je m'accepte comme je suis ! - DOSSIER : « Comment choisir son psy ? » - DOSSIER : « Mal-être : les clés pour remonter la pente » - DOSSIER : « Quelle alimentation pour retrouver la forme ? » - Quatre méthodes pour retrouver sa concentration - Petits maux : je me soigne avec des plantes

Tout à fait pour vous, non ? Comptez entre 15 et 25 € le cours collectif ou environ 200 € l’année pour un cours par semaine.

Sport