Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Sport

Les bonnes raisons de tester le qi gong

Publié par
Patricia Labiano
, le
No thumbnail

Le « qi » est l’énergie universelle, celle qui est en nous à notre naissance, celle des éléments qui nous entourent, de la nature et de notre environnement en général, celle aussi contenue dans notre alimentation. « Gong », en chinois, veut dire le travail. En clair, on travaille son énergie vitale, on la fait circuler pour être en forme et en harmonie avec les autres.

Un peu d’histoire

Les premières traces du qi gong date du IIIe siècle avant J.-C. : le philosophe taoïste Chuang Tzu décrit dans son livre le Nan Hua Ching, les relations entre la respiration et la santé. Il y affirme que « les anciens respiraient aisément jusqu’à leurs talons » et donc utilisaient une méthode de respiration favorisant la circulation du « qi » ou « chi », l’énergie vitale.

Plusieurs sortes de qi gong

Il existe différentes formes de qi gong ou chi kung empruntées aux pratiques millénaires des sages, médecins, religieux taoïstes et bouddhistes chinois. La pratique du qi gong se fait à partir de postures ou de mouvements lents : c’est une forme de méditation immobile ou en mouvement, basée sur un travail de la respiration et de circulation de l’énergie (le qi) à travers le corps.

Le travail sur l’énergie réalisé en qi gong et qui vient en accompagnement de la pratique des arts martiaux part de la théorie suivante véhiculée par la médecine chinoise : pour que le corps aille bien, soit en bonne santé, il faut que l’énergie circule librement et ce, afin d’éviter des « nœuds », des blocages qui, inévitablement, conduisent à la maladie.

Une cure de jouvence

Une des vertus du qi gong est de permettre de se relaxer immédiatement mais le qi gong de santé et ses différentes variantes (du qi gong des animaux au qi gong des saisons) ont fait leurs preuves pour prévenir les maladies et accompagner les malades sur la voie de la guérison.

Le qi gong est la « maîtrise du souffle », la « maîtrise de l’énergie ». Enseigné depuis la nuit des temps par les vieux maîtres chinois, les Asiatiques l’ont intégré à leur quotidien comme une série de mouvements simples et répétitifs qui leur assure longévité et bonne santé.

La méditation

Pratiquer le qi gong, c’est aussi être assuré de trouver la paix de l’esprit, notamment par la pratique de la méditation. La pratique de certains styles « durs » (utilisés par les moines Shaolin pour se renforcer et être capables de combattre si besoin) permet de *se tonifier musculairement et de préserver ses articulations jusqu’à un âge avancé *: on dit que certains vieux maîtres de qi gong vivaient jusqu’à 120 ans ! C’est un gage de longévité alors qu’il nécessite un effort minimal.

En plus, les mouvements sont simples à apprendre et à reproduire. Le qi gong nécessite moins d’efforts de mémorisation que les séquences de mouvements apprises en tai-chi-chuan. Alors là, franchement, plus d’excuses !

Un exercice de qi gong (chi kung)

Pour charger vos batteries, en débutant la journée par exemple :

Debout, les deux mains posées l’une sur l’autre sur le « Dan Tien » sous le nombril.

Établissez le calme en vous, en vous concentrant sur votre respiration.

La respiration est abdominale.

À l’inspiration vous rentrez le ventre, à l’expiration, vous le gonflez (respiration taoïste, inversée).

La bouche est fermée, la langue touche le palais.

Gardez la tête bien droite, fermez les yeux. Respirez calmement mais profondément. Inspirez en trois temps. À l’expiration, comptez six temps et dirigez votre énergie sous la plante de vos pieds, comme si vous plantiez des racines dans le sol.

Répétez plusieurs fois.

Pour d’autres exercices, téléchargez la fiche « Les 8 pièces de brocart ».

*A consulter aussi :*

- Petit coup de blues ou vraie déprime ? - L'insomnie, la hantise de mes nuits - DOSSIER : « Troubles alimentaires : attention, danger ! » - Accro à la cigarette, j'arrête - DOSSIER : « Drogues : ne pas se laisser piéger » - Accro à l'amour ou au Net, ça se soigne ! - Peut-on prévenir les tentatives de suicide ? - Rapports non protégés : quelles conséquences ? - Comment se remettre d'une rupture amoureuse ? - Je suis jalouse, mais je me soigne - Je m'accepte comme je suis ! - DOSSIER : « Comment choisir son psy ? » - DOSSIER : « Mal-être : les clés pour remonter la pente » - DOSSIER : « Quelle alimentation pour retrouver la forme ? » - Quatre méthodes pour retrouver sa concentration - Petits maux : je me soigne avec des plantes

Sport