Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Budget

Les bonnes raisons de faire ses courses en vrac

Publié par
Laura Hubert
, le
Les bonnes raisons de faire ses courses en vrac

Auparavant limitée aux magasins bio, la vente en vrac gagne les grandes surfaces. En achetant ainsi des céréales ou des féculents, vous limitez les emballages et évitez avant tout le gâchis. Voire plus...

On trouve de plus en plus de produits en vrac dans les supermarchés. Petite précision pour les puristes, contrairement au vrac des magasins bio, ceux-ci ne sont pas nécessairement d'origine biologique.

Que trouve-t-on en vrac ?

Cette alternative à la fois écologique et économique, a séduit Laurie, 21 ans, étudiante en master carrières administratives et de gestion publique à Poitiers. "Depuis que je suis autonome financièrement et que je fais mes courses toute seule, j'achète en vrac. Mais je trouve que ce n'est pas assez développé dans toutes les grandes surfaces ", regrette-t-elle.

Laurie achète des produits d'alimentation quotidienne, et aussi "des cranberries, des amandes, des noix de cajou, des noix du Brésil et des graines de pavot. Je prends aussi en vrac des produits existant en paquets mais que je préfère doser moi-même , comme du riz, des biscuits bio, des gâteaux apéro et même le thé."

Selon Léa, 21 ans, en licence professionnelle banque à Tours, quasiment tous les produits du quotidien sont disponibles en vrac. " Il y a énormément de choix, j'ai trouvé tout ce qu'il me fallait , aussi bien des bonbons que des céréales, mais aussi les indispensables de l'étudiant comme le riz, les pâtes ou les corn-flakes... Et pour les fruits et légumes, c'est le cas depuis longtemps !"

Pour la viande et le fromage, il suffit d'aller sur les étals du boucher ou du fromager avec ses propres contenants , pour réduire les déchets d'emballage de la grande distribution que sont le polystyrène ou le plastique.

Réduire les dépenses et les déchets

Acheter des produits en vrac présente deux avantages principaux : vous réduisez vos déchets et vos dépenses. "Je privilégie le vrac en grandes surfaces, car c'est moins cher que dans les magasins bio" souligne Laurie. * *

Ce mode de consommation réduit aussi le gaspillage alimentaire : "J'achète selon mes envies. Je fais attention aux prix pour ne pas dépenser n'importe quoi, mais on trouve des produits de très bonne qualité, sans payer pour un emballage superflu", souligne Léa. Gaspi d'autant plus limité que le vrac propose principalement des produits secs.

Laurie était bien contente de réduire ses déchets dans sa chambre universitaire de 9 m² : "J'avais la flemme de descendre les poubelles remplies de déchets ! Ça s'entassait pas mal, au bout de deux jours dans un 9 m², tu n'as plus de place pour stocker les poubelles".

Le vrac, une organisation, un lifestyle

Limiter les emballages pour les aliments en vrac implique quelques changements d'habitude, aussi chez le consommateur. Tout d'abord, pour les sachets réutilisables disponibles en magasin. À disposition dans les rayons, il faut penser à les ramener à chaque fois pour éviter d'en prendre à nouveau. Certains privilégient même des sacs en tissus , pour réduire encore plus la production de sacs, qui mêlent souvent papier et plastique transparent.

Pour la conservation des produits à la maison, Laurie et Léa privilégient les pots en verre : "Vous pouvez récupérer des anciens pots de confiture ou encore des gros bocaux comme pour les asperges". Léa confirme : " Les produits ne prennent pas l'humidité et se conservent plus longtemps. Il ne faut pas laisser les produits à l'air libre si vous n'en mangez que de temps en temps".

En plus d'être pratiques, ces bocaux en verre sont aujourd'hui un must en déco. Alors, convaincus ?

Crédits : PlainPicture

Budget