Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Mode & Look

Le tuto pour trier ses vêtements efficacement

Publié par
Caroline de
, le
No thumbnail

Eh oui, il faut bien ça pour faire un bon tri et ne pas se tromper, alors on se motive et on ne saute pas d’étapes, promis ?

Le grand vide

Videz entièrement votre armoire, vos tiroirs, vos valises, malles, cave, grenier des parents… bref, sortez tout ce que vous possédez comme vêtements et faites un grand tas au milieu d’une pièce.

Pourquoi ? Parce que c’est justement ce qui est tout au fond ou tout en haut qu’il va falloir analyser. Si vous restez sur les vêtements superficiels, vous ne retrouverez pas de merveilles perdues, ni ne vous débarrasserez de vos vieilleries inutiles. Et puis, on y voit plus clair comme ça.

Opération sauvetage

Observez, prenez le temps de regarder ce grand tas et sauvez dix vêtements. Pas un de plus. Pas un de moins. Imaginez qu’il faut jeter tout le reste, prenez les dix choses auxquelles vous tenez le plus, celles dont la séparation vous serait fatale. Prenez bien votre temps.

Quand votre choix est fait, rangez-les dans l’armoire. Vous avez votre base, vous savez maintenant que le reste n’est que fioritures. Tout de suite, ça remet les choses à leur place.

La répartition

Maintenant, prenez les vêtements un à un et faites quatre tas :

- celui des fringues que vous mettez au quotidien ;

- celui des vêtements réservés à des occasions (soirées, peinture, campagne…) ;

- celui des vêtements que vous n’avez pas mis depuis un moment mais qui vous plaisent quand même : « Ne sais pas » ;

- et enfin celui des vêtements dont d’emblée vous ne voulez plus (démodés, usés…) : « N’en veux plus. »

Les vêtements du quotidien

Dans le tas des fringues du quotidien, prenez-les une par une et demandez-vous :

1) si vous l’aimez vraiment ;

2) si vous n’avez pas une alternative plus jolie (par exemple, un pull en laine un peu bouloché alors que vous possédez un beau cachemire de la même couleur).

Au moindre doute, demandez l’avis de votre amie et suivez-le. Les vêtements que vous aimez et sans alternative, approuvés par votre amie, ont le droit de réintégrer votre armoire, les autres doivent se situer dans un des autres tas « Occasions spéciales », « Ne sais pas » ou « N’en veux plus ».

Les vêtements à « occasions »

Pour les activités à occurrence fréquente (plus de dix fois par an), gardez dix tenues différentes maximum. Pour les activités rares, n’en conservez que trois. Inutile d’avoir vingt-cinq tenues de « dimanche à la campagne » si vous n’avez pas mis les pieds hors d’une ville depuis le XXe siècle.

Pas de pitié, ne gardez que le meilleur et, en cas de doute, appuyez-vous sur l’avis de votre amie. Les vêtements conservés sont rangés, les autres mis dans la pile « Ne sais pas » ou « N’en veux plus ».

Les habits dont vous n’arrivez pas à décider du sort

Dans cette pile « Ne sais pas », en général, beaucoup de sentiments. Seul moyen de faire un tri objectif : éloignez-vous de la pile et demandez à votre amie de trier ce qu’elle mettrait et pense mettable et ce qui est clairement à éliminer. Ne dites rien, ne râlez pas, laissez-la faire.

Mieux, sortez faire un tour, allez préparer un chocolat chaud… *À la fin, vous avez le droit de « sauver » 30 % de ce qu’elle a éliminé. *Pas plus. Rangez ce qui mérite de l’être et empilez le reste sur « N’en veux plus ».

Les vêtements dont vous ne voulez plus

Dans la pile « N’en veux plus », déterminez ce qui a une valeur (vendable sur eBay, dans un dépôt-vente, etc.), et ce qui n’en a pas. Faites trois sacs, le premier à vendre, à troquer ou à offrir, le second à donner (œuvres de charité, copines…) et les trop vieux trucs (usés, inlavables, la lingerie…) à la poubelle.

BRAVO ! Vous venez de gagner en clarté dans votre armoire, en place pour ranger et sûrement même en budget pour vous récompenser !

Gardez les marques !

Surtout, gardez les vêtements de qualité même s’ils sont démodés. Si votre mère vous a offert son vieil imper Burberry et que sa coupe vous semble ringarde, ne succombez pas à la tentation de gagner quelques euros avec.

Une belle pièce de marque se garde comme un trésor à se transmettre de mère en fille. Un jour ou l’autre, cette coupe reviendra et vous regretterez votre bel imper. Mettez-le de côté, quitte à le confier à quelqu’un de votre famille qui a de la place dans son grenier et qui ne risque pas de vous l’abîmer ou de le perdre.

Mode & Look