Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Le trio amoureux, ça marche pour eux

Publié par
Nawelle Beouche
, le
Le trio amoureux, ça marche pour eux

Aimer deux personnes en même temps : dilemme ou chance ? Certain(e)s décident de vivre pleinement leur polyamour et d’entretenir une relation à trois. Comment la gérer au quotidien ? Comment affronter le regard des autres ? Ils racontent pour Trendy.

Laure, 19 ans, est en relation libre : "ça fait deux mois que je vis une histoire à trois. Je suis d'abord tombée amoureuse d'une femme qui travaillait pour l'association dans laquelle je suis bénévole". Quelques semaines plus tard, Laure rencontre le mari de son amoureuse : "ça a tout de suite été le coup de foudre entre nous. Aujourd'hui, je suis heureuse".

Le polyamour existe depuis toujours. On le trouve d'abord dans la mythologie grecque avec le dieu Pan, aux multiples visages.

Le terme s'est généralisé récemment au cinéma, dans les films "À trois on y va" de Jérôme Bonnell, ou "Vicky Cristina Barcelona" de Woody Allen. Le sujet parfois "tabou" est une autre forme d'amour pour la sexologue Evelyne Schreier : "Dans le polyamour, il y a de l'amour. Ce n'est pas du libertinage. Il y a une forme de respect".

Cendre, ingénieure en informatique, est devenue polyamoureuse il y a quatre ans. Après son divorce, elle se renseigne sur des forums, consulte un site spécialisé. Elle s'y crée un cercle d'amis. Pour elle, il n'y a pas de mal à aimer plusieurs personnes à la fois. "J'ai quatre partenaires, et je suis plus heureuse comme ça".

Quelles règles se fixer quand on entretient une relation à trois ?

S'engager dans un amour à trois ne se fait pas à la légère et se prépare. Il faut peser le pour et le contre et être prêt à faire des concessions, plus que pour toute autre relation. La base morale d'une histoire à plusieurs, c'est l'honnêteté et la sincérité. "Notre relation est basée sur la confiance.

Les actes sexuels sont aussi soumis à des règles. "Dans les rapports intimes, il y a des limites, on doit se dire ce qu'on accepte ou pas". Ce genre de relation demande beaucoup de maturité et de recul. Mais aussi une grande liberté intellectuelle. Depuis qu'elle est polyamoureuse, Laure se sent libre de faire ses propres choix. "À une soirée, j'ai embrassé mon amoureuse, puis juste après, son mari".

Vivre à trois, c'est aussi un style de vie et une philosophie. Pour Evelyne Schreier, vivre une relation à trois est un besoin variable dans le temps , qui n'exclut pas un retour à la monogamie. Car la jalousie, tomber plus amoureux d'un partenaire que de l'autre, l'envie de posséder l'autre... peuvent être des freins pour entretenir une relation à trois. "Au début c'était un peu compliqué, et il y a eu quelques soucis de jalousie, explique Laure. Le mari de mon amoureuse a un peu mal vécu le fait que je m'attache plus à sa femme qu'à lui, mais maintenant on a dépassé ce cap. On partage nos sentiments à trois".

Se libérer du regard des autres

Le regard des autres peut être cruel. Faut-il parler de cette relation à ses proches ? La situation a été difficile à accepter pour les parents de Laure : "Ils ne m'ont plus adressé la parole pendant un moment, mais maintenant ça va mieux. De toute façon, je compte vivre mon histoire à fond". Pour Cendre, ç'a été plus simple : "mes parents m'ont dit 'tu fais ce que tu veux', je n'étais pas vraiment heureuse dans ma relation monogame. Aujourd'hui, je sors avec mes deux polyamoureux, nous nous tenons la main tous les trois, sous le regard des autres, et c'est vraiment agréable".

"Chacun est libre de faire ses choix. Il faut avoir la liberté de le dire, mais c'est à la personne de s'affranchir", pour la sexologue Evelyne Schreier. Qu'on se le dise, une relation à trois n'est pas faite pour tout le monde.

Love & Sexo