Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Le conte de Noël by Trendy : Un Noël sous la neige - Chapitre 4, Rivalités

Publié par
Betty Ramez
, le
Le conte de Noël by Trendy : Un Noël sous la neige - Chapitre 4, Rivalités

C'est bientôt Noël et pour t'accompagner jusqu'au 24 décembre, Trendy te propose de découvrir son propre conte de Noël. Prêt(e) ? C'est parti !

Cette année, Trendy a décidé de te faire voyager dans le pays des romances de Noël. En cette période de confinement, quoi de mieux qu'un peu de magie pour se mettre du baume au coeur ? Tu peux évidemment déjà décorer ton intérieur pour attendre sereinement le 24 décembre mais on te laisse avec le quatrième chapitre de notre conte de Noël : Un Noël sous la neige. Souviens-toi, Louis a déclaré sa flamme à Léa qui ne sait plus ce qu'elle doit faire. D'autant qu'Anthony vient juste d'arriver. Bonne lecture !

Léa écarquilla les yeux avant de jeter un oeil à ses vêtements. Son pyjama aux motifs de pingouins de Noël n'était pas franchement la tenue dans laquelle elle avait prévu de revoir Anthony depuis qu'ils avaient commencé à faire connaissance. Mais elle devait absolument se ressaisir. Il ne s'agissait que d'Anthony et elle avait promis de se montrer honnête envers lui. Cela valait aussi pour ses vêtements, sa tête sans maquillage et sa mauvaise haleine du matin apparemment.

  • "Salut Anthony !" répondit-elle en cachant comme elle pouvait sa tenue avec ses mains
  • "Toi, tu viens juste de te réveiller !" dit Anthony en éclatant de rire.
  • "Je ne vois vraiment pas de quoi tu parles. Personne ne dort jamais à 7h30" lança-t-elle d'un ton piquant.
  • "Ne le prends pas mal ! Au contraire, il se trouve que le pingouin est mon animal préféré."

Léa grimaça quand leur échange fut interrompu par Laurine. Elle serra son frère dans ses bras. Léa sourit, elle était impressionnée par leur complicité. Elle-même n'était pas très proche de son frère et en les voyant ainsi, elle eut envie de trouver un moyen de changer ça. Tandis qu'elle s'apprêtait à les laisser pour monter se préparer, Louis descendit à son tour. Le village entier allait-il la voir en pyjama ?

  • "J'adore ta tenue" murmura Louis, un sourire aux lèvres.
  • "Bon, ça suffit ! Je monte me doucher et je ne veux plus entendre la moindre remarque."

Quelques heures plus tard, Laurine entra en trombe dans la chambre qu'elle partageait avec Léa. Elle semblait surexcitée et fouilla frénétiquement dans sa valise.

  • "Je vais défaillir ! Je dois partir dans 15 minutes et je ne sais toujours pas quoi me mettre." lâcha-t-elle à toute vitesse
  • "Tout se passera bien. Quoi que tu décides de mettre, tu seras sublime !" l'encouragea Léa.
  • "Tu crois ?" demanda Laurine, en s'asseyant soudainement sur son lit. "Je résiste à l'envie d'annuler là."
  • "A ce point ?"
  • "J'ai vraiment pas envie d'avoir le coeur brisé ... Encore une fois !" dit Laurine d'un ton triste.
  • "Je peux pas te promettre que cela n'arrivera pas. Mais est-ce que ça vaut pas le coup au final ? D'aimer un peu même si ça peut finir mal ? Tu connais un autre sentiment plus exaltant, toi ?" lui demanda Léa.
  • "Probablement pas non" répondit Laurine.
  • "Alors tu mets ta robe rouge et tu ne discutes pas ! Je veux te voir habillée et préparée dans 10 minutes." lui ordonna-t-elle.
  • "Bon, d'accord !" dit Laurine en traînant des pieds jusqu'à la salle de bains.

A cet instant, Louis pénétra dans la chambre.

Crédit :
Crédit : Gettyimages
  • "Dis moi, ça te tente de venir faire un tour à la patinoire ? Je me suis dit que ça te ferait plaisir. C'est tellement magique de faire du patin ici !" proposa Louis, visiblement anxieux.

Pour la deuxième fois en seulement 24h, Léa s'étonna. Louis avait-il vraiment envie de sortir avec elle ? Elle hésita. Les choses allaient beaucoup trop vite pour elle. Après tout, elle n'avait pas eu de ses nouvelles depuis 2 ans et d'un coup, il voulait l'emmener en rendez-vous galant. D'un autre côté, n'avait-elle pas rêvé pendant des années qu'il veuille se retrouver seul avec elle ?

  • "J'aimerais beaucoup partager ce moment avec toi, Léa." ajouta Louis en distinguant son hésitation.

Elle sourit. Difficile de lui résister quand il lui disait ce genre de choses ! Et puis d'ailleurs, ce n'était pas une sortie à la patinoire qui allait l'engager dans quoi que ce soit.

  • "D'accord, on fait ça !" accepta-t-elle.
  • "On fait quoi ?" demanda Anthony en surgissant dans la chambre.
  • "Euh... Léa et moi, on va à la patinoire cet après-midi" lâcha Louis, contrarié d'avoir été interrompu.
  • "Ah cool, je prends une douche rapide et j'arrive !" lança-t-il sans laisser à qui que ce soit le temps de réagir.
  • "On dirait qu'on va y aller à trois !" déclara Louis apparemment blasé.

20 minutes plus tard, Laurine se garait devant le café où elle avait prévu de retrouver Gaspard. Elle essayait désespérément de calmer son rythme cardiaque. Il fallait qu'elle se raisonne. Ce n'était qu'un date, pourquoi était-elle si nerveuse bon sang ? Alors qu'elle quittait son véhicule, elle l'aperçut à l'intérieur de l'établissement. Il était encore plus beau que ce qu'elle avait imaginé. Elle tressaillit mais se ressaisit. Elle ne pouvait décemment pas fuir ! Laurine se hâta d'entrer et s'avança vers lui. Dès que Gaspard la reconnut, il se leva pour lui tirer sa chaise.

  • "Désolée, je suis un peu en retard !" s'excusa Laurine, gênée
  • "Ne t'excuse pas, ça valait le coup d'attendre." la rassura Gaspard, un sourire aux lèvres.
  • "C'est vrai ?"
  • "Laurine, j'avais pas besoin de te voir en vrai pour être charmé. Je ne sais pas où tout ça va nous mener mais je suis heureux de tenter l'aventure avec toi." répondit-il en lui touchant la main.

De son côté, Léa arpentait les rues du village aux côtés de Louis et d'Anthony. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les choses étaient très gênantes. Si Anthony s'enthousiasmait dès qu'il croisait une vitrine de Noël, Louis restait silencieux. Léa le soupçonnait de ne pas s'être remis de leur rendez-vous manqué. Cependant, elle trouvait son attitude ridicule. Ce n'était pas la fin du monde et elle était très contente de passer du temps avec le frère de sa meilleure amie qui, lui, voyait toujours le verre à moitié plein.

Crédit :
Crédit : Gettyimages
  • "C'est tellement beau toutes ces décorations. J'ai l'impression de fêter Noël pour la première fois tant c'est féérique." dit-il avec admiration.
  • "Je suis totalement d'accord. Quand nous sommes arrivées avec Laurine, j'ai eu la sensation d'entrer dans un film de Noël." avoua-t-elle un brin romantique.
  • "Il ne te manque plus que l'histoire d'amour alors !' lança-t-il, les yeux rieurs.

Louis, qui écoutait d'une oreille distraite, choisit cet instant pour intervenir.

  • "C'est si niais ce genre de films !" cracha-t-il sans chercher à masquer son mépris.

Léa fronça les sourcils, un peu étonnée par le ton qu'il venait d'employer.

  • "Je trouve, au contraire, que ces films nous permettent de ne pas perdre espoir. Oui, ils sont surréalistes mais c'est pour ça qu'on les aime." répondit Anthony.
  • "Si tu le dis. Anthony, tu devais pas aller chercher un cadeau pour tes parents ? Je pense que c'est l'endroit idéal !" dit Louis en pointant du doigt une bijouterie. "Pendant que tu feras des emplettes, ça te dit de boire un chocolat chaud avec moi, Léa ?"

Elle soupira, mal à l'aise. C'était tellement évident qu'il voulait se retrouver seul avec elle qu'elle fut surprise de voir Anthony accepter d'un signe de tête. Il leur fit signe de la main avant de disparaître dans la boutique.

  • "Enfin débarrassés ! C'est pas trop tôt." s'exclama Louis avec enthousiasme.
  • "Je croyais que tu t'entendais bien avec ton cousin." dit Léa, toujours aussi agacée par son attitude d'enfant gâté.
  • "Bien sûr, je l'adore mais je dois bien avouer qu'il a mal choisi son moment pour s'incruster. Léa, je rêve de me retrouver seul avec toi depuis l'instant où Laurine m'a dit que tu serais avec nous pour les fêtes." déclara Louis avec tendresse. "J'imagine que je dois te prendre au dépourvu !"
  • "C'est vrai. Je ne m'attendais pas du tout à ça." répondit Léa, un peu sceptique.
  • "Je sais, je ne comprends pas moi-même comment j'ai pu passer à côté de toi durant toutes ces années. J'ai été stupide, pardonne-moi ! J'étais jeune et je n'ai pas su t'apprécier à ta juste valeur mais ça va changer. Du moins, si tu me laisses l'occasion de te le prouver." se justifia Louis en choisissant une place dans la pâtisserie de la ville.

Sans lui laisser le temps de répondre, Louis se précipita au comptoir pour commander. Léa ne savait plus que penser de ces déclarations enflammées. Certes, il était adorable et elle avait eu un crush sur lui pendant longtemps mais elle le trouvait très sûr de lui et elle n'appréciait pas le fait qu'il l'imagine à sa disposition ou le fait qu'il ne lui laisse pas le temps d'en placer une. A cet instant, Anthony entra dans la pâtisserie. Il se dirigea vers sa table d'un pas vif.

Crédit :
Crédit : Gettyimages
  • "Oh, tu es là" dit-elle avec un soupir de soulagement.
  • "Je me suis dit que tu aurais probablement besoin d'être sauvée de mon impitoyable cousin." répondit-il en riant "A moins que tu nages en plein bonheur avec lui ?"
  • "Très drôle ! Ecoute, je ne sais pas quoi penser. Il n'a jamais semblé remarquer ma présence et depuis que je suis là, il est... intense disons !
  • "Tu veux que je reste du coup ?" demanda Anthony avec un grand sourire.
  • "S'il te plaît ! Et puis, tu n'as pas le choix. Je te rappelle qu'on doit toujours mener à bien notre petite blague." lui rappela Léa avec malice.
  • "Et si on testait notre numéro digne d'Hollywood avec un premier cobaye ?" proposa Anthony en voyant Louis revenir avec deux tasses.
  • "Pourquoi pas !"

Ravi, Anthony s'empressa d'attraper sa main. Et ce fut évidemment la première chose que vit Louis en débarquant à la table.

  • "Mais... Vous êtes... en couple ?" balbutia Louis.
  • "On se rapproche, en tout cas. Tu m'as pas laissé le temps de te le dire, Louis."
  • "Ah, très bien. Bon, du coup, je crois qu'il vaut mieux que je vous laisse." dit-il en attrapant sa veste à toute vitesse. "A ce soir !"

Dès qu'il eut quitté la boutique, Léa et Anthony éclatèrent de rire. Décidément, ce jeu l'amusait énormément.

On te donne rendez-vous le 19 décembre pour l'avant-dernier chapitre des aventures de Léa, Laurine et Anthony.

Love & Sexo