Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Le conte de Noël by Trendy : Un Noël sous la neige - Chapitre 2, Un plan sans accroc ?

Publié par
Betty Ramez
, le
Le conte de Noël by Trendy : Un Noël sous la neige - Chapitre 2, Un plan sans accroc ?

C'est bientôt Noël et pour t'accompagner jusqu'au 24 décembre, Trendy te propose de découvrir son propre conte de Noël. Prêt(e) ? C'est parti !

Cette semaine, Trendy continue de te faire profiter de la magie de Noël avec le deuxième chapitre de Noël sous la Neige. Si tu as raté le premier chapitre, tu peux le retrouver par ici. Après avoir accepté de faire semblant de sortir avec le frère de sa meilleure amie pour lui donner une bonne leçon, Léa va apprendre une nouvelle qui risque bien de tout chambouler. C'est parti pour la suite !

Le lendemain matin, Léa se réveilla avec le sourire. Cela faisait plusieurs semaines qu'elle broyait du noir notamment parce que Luc hantait encore toutes ses pensées. Elle avait bien du mal à oublier leur histoire et à accepter que cela n'avait pas fonctionné entre eux. Mais pour la première fois depuis longtemps, la perspective de jouer un tour à sa meilleure amie lui mettait du baume au coeur. Après tout, entre le confinement, Noël seule dans son petit appartement et les cours à distance, elle n'avait pas eu grand chose pour laquelle se réjouir. Si elle aurait dû réviser ses cours, elle voulait absolument profiter du week-end. Elle décida alors de se faire couler un bain chaud et de lire un bon roman en profitant des bulles.

Mais alors qu'elle s'apprêtait à entrer dans l'eau chaude, son téléphone sonna. Laurine l'appelait pour la seconde fois en deux jours ce qui n'était pas son habitude. Intriguée, elle répondit :

Crédit :
Crédit : Gettyimages
  • "Tout va bien ?" demanda-t-elle avec inquiétude.
  • "Magnifiquement bien. Tu as allumé la télé ce matin ?" dit Laurine qui bouillait visiblement d'excitation.
  • "Non. Pourquoi j'aurais dû ?" répondit Léa de plus en plus perplexe.
  • "Léa, le confinement est levé. On peut sortir partout où on en a envie !" s'exclama Laurine en hurlant presque.
  • "Non mais c'est génial !" cria Léa en sautillant partout dans sa salle de bains.
  • "Oui ! Et comme j'ai pitié de ma meilleure amie, sache que tu es la bienvenue chez moi pour Noël." proposa Laurine avec un petit rire "Cette année, on va à la montagne chez Louis !"
  • "Oh c'est gentil mais je ne veux pas vous déranger ou risquer de vous transmettre quoi que ce soit." refusa Léa de peur de mettre en danger la famille de son amie d'une façon ou d'une autre.
  • "Je sais que ta famille est inquiète et je le comprends mais en réalité, nous n'avons pas eu de contact avec qui que ce soit depuis 3 semaines. Il y a peu de chance que nous soyons contaminés. Nous passerons un test avant d'y aller histoire d'être sûres et à nous le Noël sous la neige." argumenta Laurine avec enthousiasme. "Allez, dis oui ! Je m'en voudrais si tu restes seule au réveillon !"
  • "T'es sûre que tout le monde est d'accord ?"
  • "Oui sinon je ne t'inviterais pas. Et puis, cela fait si longtemps que tu n'as pas vu Louis !" ajouta Laurine dans une tentative désespérée de convaincre son amie.
  • "Bon d'accord, comment pourrais-je résister à une telle demande ?" accepta Léa avec bonheur.
Crédit :
Crédit : Gettyimages

Rien qu'à l'idée de fêter Noël à la montagne, son coeur bondissait dans sa poitrine. C'était un rêve d'enfant qui allait bientôt se réaliser. Certes, ces derniers mois avaient été difficiles pour tout le monde mais elle sentait au plus profond d'elle-même que la magie du réveillon du 24 décembre parviendrait à redonner de l'espoir à tout le monde. Elle ne s'était pas imaginée qu'elle passerait Noël sans sa famille mais elle savait la chance qu'elle avait de pouvoir le célébrer avec sa plus proche amie. Quant à la perspective de revoir Louis, c'était tout simplement la cerise sur la gâteau. C'était le cousin de Laurine et quand il habitait à Paris, ils étaient tous très bons amis. Elle avait hâte de le revoir.

  • "Par contre, il faut qu'on parte rapidement pour vraiment en profiter. Louis nous attend dans deux jours !" annonça Laurine d'un ton joyeux.
  • "Mais attends c'est trop court ! J'aurais jamais le temps de réviser mes partiels en 48h." réalisa Léa.
  • "Tu pourras complètement réviser là-bas ma Léa. Il y a internet, on ne va pas dans une grotte. Je te rappelle plus tard pour qu'on prenne nos billets ! Bye, bisous" dit-elle en raccrochant.

La fin de leur conversation avait été si rapide que Léa n'avait pas eu le temps de protester. Bon bah elle n'aurait pas le choix que de réviser quand elle serait arrivée. Voilà qui lui permettrait de profiter du week-end. Cependant, alors qu'elle était désormais installée dans son bain, elle se rendit compte qu'il fallait la jouer encore plus fine pour que la blague qu'elle avait échafaudé avec Anthony réussisse. Elle posa son livre sur le rebord de la baignoire et commença à rédiger un message :

  • "Hello Anthony. J'espère que tu passes une bonne journée. Changement de plan, je serais parmi vous cette année pour Noël. Notre blague risque donc d'être difficile à tenir puisque nous serons là dans deux jours mais j'ai quand même très envie de la faire marcher. Toujours partant ?"

Il ne fallut que quelques minutes à Anthony pour lui répondre :

  • "Salut Léa ! Mais attends, c'est encore mieux. On sera ensemble, ça sera encore plus facile de la faire marcher du coup. Et si on lui faisait croire qu'on se voit en secret depuis un bout de temps ? On pourrait peut-être orchestrer un moment où on discuterait et où elle nous surprendrait ? Mais pour que cela soit cohérent, il va falloir qu'on apprenne à se connaître un peu mieux. Si on pouvait tenir quelques jours, ça serait top. J'arrive chez Louis Mardi ! ça nous laisse un peu de temps pour peaufiner tout ça."
  • "C'est une super idée. Bon, j'ai un peu mauvaise conscience quand même. On va briser son rêve absolu en faisant ça ahaha"
  • "Elle s'en remettra et je suis sûr qu'après ça, elle nous laissera tranquille pour de bon. Commençons simple ! Comment avons-nous tissé un lien ?"
  • "Laurine m'a dit que tu avais rompu il y a quelques semaines (désolée, d'ailleurs) Je pourrais avoir eu envie de savoir comment tu allais ?"
Crédit :
Crédit : Gettyimages
  • "Pas mal et ensuite, j'aurais pu te demander comment tu allais ces derniers temps. Alors, soyons fidèles à ce scénario. Comment vas-tu en ce moment ? Donne moi la vraie réponse pas celle que tu sers à tout le monde pour éviter le sujet !"
  • "Personne ne pose jamais sincèrement la question habituellement. Les gens demandent par politesse mais au fond, ils ne sont pas intéressés par la réponse. Mais puisque tu tiens à une réponse honnête, je n'étais pas au meilleur de ma forme. J'ai rompu aussi et c'était lors du premier confinement. Et même si je sais qu'il n'était pas fait pour moi et qu'il était autocentré et condescendant, je peux pas m'empêcher de me dire que c'était de ma faute, tu vois ? Que je n'étais pas à la hauteur. Etre enfermée, ça m'aide pas à oublier mes idées noires. Et ne pas voir ma famille pour Noël a bien failli m'achever. Mais ta soeur a sauvé la situation comme d'habitude. Elle vole toujours à mon secours !"
  • "Je trouve ça fou de ne plus s'intéresser à l'état d'esprit de nos proches. Combien de personnes se sentiraient moins seuls si l'un d'entre eux posait véritablement la question ? Je suis persuadé que l'on pourrait faire la différence dans la vie de quelqu'un. Tellement de gens vivent les pires épreuves sans jamais oser se confier. Je suis désolé que cette rupture te fasse sentir ainsi. Mais c'était peut-être ton chemin de vie. Chaque décision, chaque choix t'a amené à être la personne que tu es aujourd'hui. Et à rencontrer celui qu'il te faut et avec qui tu te sentiras vraiment à ta place. Puis, Laurine débarque toujours au bon moment avec ses idées folles !"

Léa était impressionnée par les remarques d'Anthony. Elle ne le connaissait que très peu mais cette conversation lui prouvait qu'il était réellement quelqu'un de bien. Quand leur plan serait terminé, elle savait sans l'ombre d'un doute qu'ils deviendraient amis et c'était une nouvelle qui la réjouissait vraiment. Elle commença à lui répondre sentant en son for intérieur que leur conversation n'était pas prête de se terminer.

Rendez-vous le 5 décembre pour le troisième chapitre d'Un Noël sous la Neige.

Love & Sexo