Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Le conseil sexy du lundi

Le conseil sexy du lundi : Que faire en cas d'oubli de pilule ou de préservatif qui craque ?

Publié par
Priscilla BM
, le
Le conseil sexy du lundi : Que faire en cas d'oubli de pilule ou de préservatif qui craque ?

Un accident est vite arrivé. Il suffit parfois d'un petit oubli de pilule ou d'un préservatif qui craque pour avoir un risque de grossesse non désirée et/ou d'infection sexuellement transmissible. Heureusement, des solutions existent et voici la marche à suivre.

En cas de préservatif qui craque

Lorsqu'un préservatif se déchire, il y a deux risques : une infection sexuellement transmissible et une grossesse non désirée. La première étape est donc de prendre rendez-vous dans les 48 heures au centre de dépistage le plus proche de chez-soi pour vérifier que tu n'as pas été contaminé. Pour le VIH, il est important de se faire dépister dans les quinze jours qui suivent le rapport à risque et de renouveler ce test 3 mois plus tard pour confirmer le résultat.

S'il n'y avait aucun autre moyen de contraception avec le préservatif, aucune pilule, ni patch, ni anneau, ni implant ou stérilet, il y a un risque de grossesse non désirée. Dans ce cas, il faut que la fille prenne la pilule du lendemain le plus rapidement possible. Elle peut être prise dans les 3 à 5 jours qui suivent le rapport sexuel à risque selon les marques, mais plus elle est prise rapidement, plus elle est efficace. Elle n'est cependant pas fiable à 100 % et il convient de faire un test de grossesse en cas de retard de règles.

En cas d'oubli de pilule

Déjà, tout dépend de la pilule que tu prends. Si c'est une pilule œstro-progestative, aussi appelée pilule combinée, il y a un risque de grossesse non désirée si l'oubli se déroule durant la première semaine ou la deuxième semaine de la plaquette. La marche à suivre est la suivante : il faut prendre le comprimé oublié et continuer sa plaquette normalement. Pendant les 7 jours qui suivent, voire jusqu'à la fin de la plaquette, il est important de se protéger avec un préservatif. Si jamais il y a eu un rapport sexuel non protégé dans les 5 jours précédents l'oubli, il faut prendre la pilule du lendemain.

Si l'oubli se déroule durant la troisième semaine de la plaquette, il faut prendre le comprimé oublié, continuer la plaquette normalement et supprimer la pause des 7 jours à la fin de la plaquette, en enchaînant directement sur une nouvelle plaquette.

Si tu prends une pilule microprogestative et que l’oubli date de moins de 3 heures, il faut prendre le comprimé oublié, puis le suivant à l'heure habituelle, même si tu te retrouves à en avaler deux dans la même journée. Si, au contraire, l'oubli date de plus de 3 heures, il y a un risque de grossesse non désirée. Il faut alors prendre le comprimé oublié dès que possible et continuer normalement la plaquette, en se protégeant avec un préservatif pendant au minimum 2 semaines après l'oubli. Et si tu as eu un rapport sexuel non protégé dans les 3 jours précédant l'oubli, il faut prendre la pilule du lendemain.

En cas de doute, que ce soit à cause de l'oubli de pilule ou d'un accident de préservatif, n'hésite pas à faire un test de grossesse et à contacter ton médecin ou ton gynécologue.