Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Le conseil sexy du lundi

Le conseil sexy du lundi : Comment faire l'amour de façon écolo ?

Publié par
Priscilla BM
, le
Le conseil sexy du lundi : Comment faire l'amour de façon écolo ?

L'environnement est au cœur de toutes les consciences. Mais au moment de s'envoyer en l'air, on a tendance à l'oublier. Pour faire l'amour tout en préservant la planète, voici les gestes à prendre.

Concerné(e) par l'environnement, tu as décidé de t'impliquer de plus en plus et tu as commencé par participer aux dernières marches pour le climat. Mais ensuite ? Pour commencer, il y a de nombreux gestes écologiques que tu peux adopter sans changer radicalement ton mode de vie. Tu peux, par exemple, remplacer tes cotons tiges par une alternative réutilisable, ou encore opter pour des films alimentaires en cire d'abeille. Et tu peux également faire l'amour de manière écologique. Oui, car le sexe n'est pas toujours bon pour la planète, entre les préservatifs et les lubrifiants remplis de produits chimiques ou encore les sextoys contenant du phtalate. Mais heureusement, cela peut se rectifier simplement.

Bien choisir ses préservatifs

Il n'est pas toujours facile de savoir de quoi se composent les préservatifs, surtout que les fabricants ne sont pas obligés de le mentionner. Il vaut donc mieux privilégier les marques de préservatifs qui n'utilisent pas de produits chimiques, comme Fair Squared, Green Condom, Birds’n Bees, Glyde, ou encore les marques qui ont le label RFSU. Mais faut-il encore en trouver ! Si ce n'est pas possible, ou que tu n'as pas le temps d'aller dans un magasin bio avant l'acte, tu peux quand même utiliser des préservatifs classiques, mais fais attention à les jeter à la poubelle après utilisation et non dans les toilettes ou dans la nature.

Préférer un lubrifiant bio

Comme les préservatifs, il n'est pas toujours possible de connaître la composition exacte des lubrifiants. Le mieux reste donc, encore, d'opter pour des lubrifiants bio, à l'instar de ceux de la marque BioGlide, qui n'utilise que de l'eau et des épaississants. Outre être plus respectueux de l'environnement, c'est aussi plus respectueux pour les parties intimes. Autre option : faire son propre lubrifiant, en utilisant de l'huile de coco seule ou encore en mélangeant du gel d'aloe vera pur avec de l'eau minérale.

Éteindre les lumières

On dit toujours qu'éteindre les lumières est un geste simple qui permet d'économiser de l'énergie et de lutter contre le réchauffement climatique. Alors quand on veut l'amour de manière écolo, cela va de soit, il faut le faire les lumières éteintes. Tu n'aimes pas faire l'amour dans le noir ? Tu peux toujours allumer des bougies, à condition qu'elles soient naturelles, ou encore opter pour une lampe solaire. Ou sinon, tu attends qu'il fasse jour. Il n'y a rien de mieux qu'une partie de jambes en l'air en plein milieu de la journée, à la lueur du soleil.

Ne pas faire l'amour sous la douche

Tout comme l'électricité, économiser l'eau fait partie des éco-gestes qui devraient être désormais automatiques. Il faut dire qu'en moyenne, on consomme entre 30 à 80 litres d'eau lors d'un passage sous la douche, ce qui est déjà beaucoup. Alors quand on y traîne un peu plus pour faire l'amour, le chiffre grimpe très vite et c'est donc tout sauf éco-responsable. On arrête donc le sexe sous la douche ou dans le bain et on privilégie le lit, le canapé, la machine à laver, le plan de travail de la cuisine, le bureau ou encore la nature. 

Bien choisir ses sextoys

Si tu savais tout ce que contiennent certains sextoys. Au choix : paraben, perturbateurs endocriniens et phtalates, dont certains sont connus pour leur toxicité et sont classés avec les produits cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction. Donc ils sont non seulement mauvais pour l'environnement, mais pour toi aussi. Mais cela ne signifie pas qu'il faut que tu renonces aux plaisirs de la masturbation pour autant. Il suffit de choisir des marques de sextoys sans phtalates et inoffensifs pour la planète, comme Lelo. On oublie aussi les sextoys à pile, très mauvais pour l'environnement et on préfère ceux qui sont rechargeables ou qui marchent à l'énergie solaire.