Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

La question sexo : "J'ai un nouveau partenaire. Dois-je me faire dépister ?"

Publié par
Caroline Michel
, le
No thumbnail

Allô Trendy ? Chaque semaine, nous répondons à vos questions sur l’amour, le sexe, les relations… et tout le reste. Cette semaine, Caroline répond à une jeune femme qui, en couple depuis peu, se demande quels sont les risques qu’elle transmette une IST à son petit ami. Sachant que, selon elle, son précédent compagnon était fidèle et qu’elle habite loin des centres de dépistage.

La question de Manon*

Bonjour, J'ai perdu ma virginité avec un garçon pour qui c'était aussi la première fois, je n'ai aucun doute quant à sa fidélité. Je suis aujourd'hui avec un autre garçon également puceau. J'aimerais savoir si je risque de lui transmettre quelque chose. De plus, je vis au fin fond de la campagne, il est très difficile pour moi d'aller faire un test de dépistage. Merci pour votre réponse. Manon

La réponse de Caroline

Bonjour, Je débuterai ma réponse par une phrase simple, courte et directive : fin fond de la campagne ou pas, se faire dépister est indispensable ! Votre premier partenaire était fidèle mais la confiance ne remplace pas un test de dépistage. Quant à votre nouveau compagnon, il est puceau mais cela ne signifie pas nécessairement qu'il n'a jamais pratiqué quelques préliminaires comme le cunnilingus, qui peut être source de transmission de certaines infections sexuellement transmissibles. De plus, le VIH et les autres IST ne se transmettent pas seulement par voie sexuelle (transmission mère-enfant ou échanges sanguins par exemple).

Les kilomètres ne doivent pas être une excuse, non plus un frein, il s'agit de votre santé. Avec votre nouveau compagnon, portez le préservatif jusqu'au dépistage, que vous devez faire tous les deux. Vous démarrerez votre vie intime sereinement.

En France, se faire dépister du VIH gratuitement et anonymement est relativement facile. Si vous manquez d'un moyen de locomotion et que vous déplacer est trop contraignant, vous pouvez également vous faire dépister dans un laboratoire d'analyses médicales. Demandez une ordonnance à votre médecin traitant, afin d'être remboursée par la Sécurité sociale. Sinon, allez directement en laboratoire, vous paierez environ 23 €.

Autre solution, un autotest est disponible en pharmacie. Il se réalise via une simple goutte de sang, et son résultat est lisible en quinze minutes. Cet autotest est fiable à 99 % pour détecter une infection au VIH datant de plus de trois mois mais peut être mis en défaut en cas d'infection récente. Il ne dépiste pas les autres IST (herpès, syphilis, les infections à chlamydia, hépatites virales...). Cependant, si vous avez l'occasion de vous rendre en laboratoire ou dans un centre, préférez cette option, plus souhaitable et complète.

En parallèle, veillez à votre contraception si vous ne désirez pas tomber enceinte. Prenez rendez-vous chez un gynécologue. Toutes ces démarches sont nécessaires afin de débuter une nouvelle vie sexuelle épanouie avec votre partenaire. À très vite,

*Le prénom du témoin a été changé.

Vous aussi, vous vous posez des questions sur votre/la sexualité ? Vous avez besoin de conseils, de réponses ou d'un nouveau point de vue ? Envoyez votre question par mail à trendy@letudiant.fr. Rassurez-vous, vous resterez anonyme lors de la publication de l'article.

Love & Sexo