Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

La question sexo : "Il a eu une panne sexuelle, comment réagir ?"

Publié par
Caroline Michel
, le
La question sexo : "Il a eu une panne sexuelle, comment réagir ?"

Caroline répond à une jeune femme qui craint de ne plus être désirable aux yeux de son petit ami depuis qu'il a eu une panne sexuelle.

La question

"Bonjour, mon copain et moi avons 20 ans et nous sommes ensemble depuis 5 mois. Notre histoire se passe très bien et nos rapports sexuels aussi. Mais il y a une semaine, alors qu’on s’apprêtait à faire l’amour, il a perdu son érection et nous avons arrêté. Sur le moment, j’ai dit que ce n’était pas grave. Depuis, nous n’avons pas refait l’amour et nous n’en avons pas parlé. En fait, ça me tracasse, je me demande pourquoi il a eu une panne, j’ai peur que ce soit à cause de moi. Je crains de ne plus lui plaire. Merci d’avance pour votre réponse.

Clara

La réponse de Caroline

Bonjour Clara,

Rassurez-vous tout de suite : les pannes sexuelles sont courantes chez les hommes, comme chez les femmes. Nous ne sommes pas des machines et un dysfonctionnement peut arriver. Cela ne remet pas en question notre santé sexuelle, surtout quand on est jeune et que ce phénonème survient ponctuellement. Passé un certain âge et lorsque ce genre de trouble est récurrent, consulter est nécessaire. Mais dans le cas de votre copain, non !

Les pannes ont très fréquemment une origine psychologique. Pour avoir une érection (quand on est un garçon) et lubrifier (quand on est une fille), la tête et le corps sont complémentaires. Il s’agit d’une réaction à la fois physiologique et cérébrale. Il se peut alors que ce jour-là, votre copain n’était pas tout à fait dans son assiette : du stress, des tracas, de la fatigue… Tout cela joue. Il suffit de ruminer et de ne pas être détendu pour que le corps ne suive pas. En gros, il n’avait pas la tête à faire l’amour, du moins quelque chose l’empêchait de se laisser aller. Et ce n’est pas vous ! Ne vous sentez pas responsable, vous risquez de douter et de lui transmettre (même non verbalement) vos interrogations.

L’important, après un problème d'érection, est de retrouver l’apaisement. On entre vite dans un cercle vicieux : vous avez peur que ça recommence et n’êtes plus concentrée sur le rapport, et lui devient focalisé sur son pénis en craignant que ce dernier ne réagisse plus ! Ainsi, pris dans l’angoisse, on se retrouve avec une nouvelle panne et ainsi de suite. En somme, n’en faites pas une affaire d’état ! Partez du principe que ce n’est pas grave (puisque ce n’est pas grave) et entreprenez lors de votre prochain rapport sexuel de longs préliminaires qui privilégieront l’abandon. Ambiance détendue, mots d’amour, caresses sensuelles et spontanéité… Laissez-vous aller l’un à l’autre en déconnectant vos cerveaux et leurs éventuelles ruminations. Évitez de lui en parler afin qu’il n’y pense pas plus que ça et donnez-lui du plaisir comme vous savez le faire. Quitte à prendre les choses en main ! Il est nécessaire que votre copain se sente en confiance et perçoive le désir que vous avez pour lui.

Love & Sexo