Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Jeux vidéo

Jeux vidéo : Doom Eternal, un FPS nerveux, ludique et prenant, notre test !

Publié par
Priscilla BM
, le
Jeux vidéo : Doom Eternal, un FPS nerveux, ludique et prenant, notre test ! 

Pour passer le temps lors du confinement, il y a Animal Crossing, en mode bienveillant, ou alors il y a Doom Eternal, en mode bourrin. Et voici notre test !

En termes de jeux vidéo, on ne va pas se mentir, je suis plutôt Mario Kart, Zelda, Animal Crossing ou Les Sims. Dès que j'essaie un jeu qui demande de tirer sur des gens, je pars en vrille et je panique. Alors quand on m'a demandé d'essayer Doom Eternal et que j'ai vu ce que c'était, je me suis dit : "No way". Mais heureusement, j'ai avec moi un petit-ami qui adore jouer aux jeux vidéo, notamment de ce type. Alors je lui ai laissé le bébé, qu'il s'est empressé de poncer, n'ayant rien d'autre à faire de ses journées. Et à la fin, j'ai récolté son avis !

Qu'as-tu pensé du graphisme et des capacités techniques ?

"Sur PS4, c'est très propre. Je n'ai constaté aucun bug et les niveaux chargent assez rapidement malgré la densité des textures. Tout est très détaillé, il n'y a rien à redire sur le graphisme. Sur les démons, on voit bien, en fonction de l'endroit où on les touche, les parties du corps qu'ils perdent. Les paysages et les décors sont vraiment beaux visuellement, si on aime les paysages apocalyptiques, les vaisseaux spatiaux ou encore l'intérieur d'un démon. Mais en tout cas, la qualité est là et on en prend plein la vue."

Qu'en est-il du niveau de difficulté ?

"Personnellement, je l'ai joué en mode Fais-moi mal, qui correspond au niveau de jeu Normal. C'est plutôt bien équilibré, on fait face à de bons challenge pour quelqu'un qui ne connaît pas le jeu et qui joue peu au FPS sur console. Certains combats sont ardus, il faut alors réfléchir un peu pour trouver ce qui ne fonctionne pas dans la méthode, parfois ce sont les mêmes ennemis, le même arsenal, mais le simple fait de changer la structure de la zone de combat le rend beaucoup plus difficile. On apprend alors une nouvelle technique, on tente de privilégier une autre arme et là ça fonctionne. Au final, on doit régulièrement changer de stratégie et ça rend le jeu encore plus intéressant !"

Que penses-tu du monde ?

"Le monde n'est pas très ouvert mais le level design est très bien équilibré, entre les zone très sanglantes et les zones très urbaines. Il y a beaucoup de secrets à chercher ce qui ajoute un côté plateforme très ludique. Le rythme est donc plutôt efficace, on ne passe pas tout son temps à se battre contre des démons, ce qui permet de souffler un peu. Les démons géants qu'on parcourt ou que l'on peut observer dans certains niveaux apportent beaucoup à l'ambiance apocalyptique."

Quel est ton avis sur les démons, les combats et les armes ?

"Le bestiaire est très bien développé et varié. Chaque nouveau démon amène avec lui sa technique pour le détruire, que l'on peut adapter à notre style de jeu. Moi, par exemple, je tue les "revenants" au lancer de missile téléguidé plutôt que d'utiliser leur point faible. Le super shot gun est juste génial, une fois upgrade on obtient le crochet enflammé, cela permet d'agripper un ennemi pour lui foncer dessus tout en le brûlant, on peut enchaîner avec un tir et ainsi se débarrasser d'un ennemi tout en récupérant de l'armure. Il y a un très grand nombre d'armes en réalité, mais j'utilise souvent les même au final, des favorites."

Et qu'en est-il du gameplay et de l'expérience FPS ?

"Le côté FPS influe sur l'expérience mais ce n'est pas pour autant qu'on est sur un jeu à fort skil cap, c'est-à-dire qu'il n'y a pas besoin d’atteindre un niveau de compétences fort pour jouer. La visée (aim) doit être bonne mais on n'est pas non plus sur du hit scan pur, c'est-à-dire des jeux où le projectile touche instantanément la cible, on se bat avec des armes et des mobs (monstres) avec des hit box assez large, les zone autour du personnage que tu dois toucher, ce qui met surtout l'accent sur le mouvement, la réactivité et l'adaptation plus que sur la visée pure et dure. C'est d'ailleurs très agréable pour quelqu'un qui n'est pas fan de la visée Joystick sur console."

"L'alternance du rythme plateforme et combat est bonne, mais j'aurais aimé un peu d'énigmes. Le lore, c'est-à-dire l'histoire derrière le jeu, la mythologie, avec le peuple des sentinelles et le peuple des enfers, est plutôt bien développé et apporte beaucoup. Cela donne envie de s'intéresser au reste de la série, et permet de développer le personnage du Doom Slayer malgré son absence d'élocution."

Enfin, si tu pouvais décrire Doom Eternal en trois mots ?

"Je dirais : nerveux, ludique et prenant ! Nerveux pour les combats explosifs, ludique pour le côté plateforme et prenant par rapport à l'histoire et à l'alternance maîtrisée des combats et de la plateforme."

Jeux vidéo