Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Jeux vidéo

Jeux vidéo : des conseils chiants pour jouer sans se ruiner

Publié par
Islem Sharouda
, le
Jeux vidéo : des conseils chiants pour jouer sans se ruiner

À l'approche des fetes, les blockbusters se multiplient et vous font saliver. Mais avec votre budget d'etudiant, vous ne pouvez pas vous permettre toutes les folies. Trendy vous aide a eviter certains pieges avec des recommandations pas toujours droles, mais tout en continuant a assouvir votre passion.

C'est plutôt cool de posséder le hit-game du moment, celui sur lequel vos copains s'éclatent depuis des jours et qui occupe tous les espaces publicitaires. Mais n'achetez pas un jeu simplement parce qu'il est à la mode. Si vous n'êtes pas spécialement friand de FPS, inutile par exemple de vous ruer tête baissée sur "Far Cry 4" ou "Call of Duty : Advanced Warfare". De la même manière, si vous n'êtes pas fan de foot ou adepte de "survival horor", faites l'impasse sur "FIFA 15" ou "The Evil Within". Affirmez-vous, soyez maître de vos achats (sauf si vous le commandez pour Noël, bien sûr).

Renseignez-vous avant d'acheter

Tout d'abord, tous les blockbusters ne sont pas forcément à la hauteur des attentes des joueurs. Et si les éditeurs savent faire monter la pression pour vanter les mérites de leur production, vous n'êtes pas obligé de casser immédiatement votre tirelire. Prenez votre temps, lisez la presse spécialisée, surfez sur les forums, et n'achetez qu'après mûre réflexion. Un jeu neuf coûte environ 70 €, une petite fortune pour beaucoup d'étudiants...

Attendez le bon moment

Les fêtes approchent à grands pas et vous espérez secrètement que le père Noël dépose la console de jeux de vos rêves sous votre sapin... Mais comme il risque certainement de vous oublier au moment d'effectuer sa traditionnelle tournée annuelle, entre préserver votre budget et faire passer votre passion avant, votre cœur balance. En fin d'année, la demande est extrêmement forte et, inévitablement, les prix s'envolent. Attendez quelques semaines et vous pourrez enfin réaliser de bonnes affaires. Même si, c'est plus facile à dire qu'à faire...

Attention aux DLC et aux "pay-to-win" !

Les contenus additionnels [DLC – downloadable contents] payants permettent de prolonger le plaisir du jeu grâce à des mises à jour et autres missions supplémentaires. En théorie, c'est alléchant. Mais en pratique, ce n'est pas si évident. Devenus incontournables dans le paysage vidéoludique, ils sont désormais – trop – nombreux, et peuvent jusqu'à tripler le prix initial d'un titre pour y jouer dans son intégralité ! Leur utilisation à outrance est régulièrement controversée, alors qu'il arrive que le contenu additionnel soit déjà présent sur le disque au moment de son achat.

Méfiance également envers les jeux dont l'accès est gratuit mais qui s'avèrent rapidement très coûteux. Ces fameux "free-to-play" [jouable gratuitement] proposent généralement le concept de "pay-to-win" [Payer pour gagner], procédé qui facilite la progression du joueur dès lors qu'il achète les divers objets et bonus mis à sa disposition. Comme pour les DLC, il s'agit ici de faire preuve de modération pour éviter que la facture ne devienne trop salée...

N'oubliez pas la Wii U...

C'est Nintendo qui a inauguré le passage à la nouvelle génération de consoles. Après un lancement chaotique, la Wii U a pu compter sur son plombier à moustaches pour redresser la barre. Mais elle reste toujours "dénigrée" par nombre de gamers qui voient en elle - peut-être à juste titre - un simple outil de divertissement familial. Pourtant, quand on s'y penche de plus près, on s'aperçoit que son catalogue est plutôt bien fourni. Avec des titres comme "Bayonetta 2", "Monster Hunter 3", les aventures de Mario sur plates-formes ou circuits, les prochains "The Legend of Zelda" et "Xenoblade Chronicles X" attendus en 2015 et les licences non exclusives, à l'image de "Watch Dogs"... Il y a quand même largement de quoi y trouver son compte !

Moins performante techniquement que ses deux rivales, elle présente l'avantage d'être accessible aux bourses plus modestes (à partir de 230 €, contre environ 400 € pour la Xbox One et la PlayStation 4). Un argument qui ne peut pas laisser insensible...

Et... participez aux concours de Noël sur Trendy !

Pour vous remercier de votre fidélité, nous avons décidé de vous gâter à l'occasion des fêtes de fin d'année. "Call of Duty : Advanced Warfare", "GTA V", "PES 2015", "Assassins's Creed : Unity", "Far Cry 4", "Football manager 2015"... Trendy vous offre, à traversses jeux concours, tous les plus gros blockbusters du moment. De quoi passer un joyeux Noël !

Jeux vidéo