Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Je suis jalouse, mais je me soigne

Publié par
Patricia Labiano
, le
Je suis jalouse, mais je me soigne

*La jalousie maladive pour la nouvelle copine de notre ex, la rivalit e empoisonnante avec le nouvel amour de notre pere, la competition avec notre soeur plus brillante… Quel cauchemar ! Et si on essayait de gommer de notre vie ce sentiment de jalousie ? *

C’est bien connu, la jalousie à petite dose, ça va, mais quand elle devient maladive, bonjour les dégâts ! (Faites le test : « Êtes-vous trop jalouse ? »)

Delphine, 23 ans : « J’ai trop besoin de lui »

« Je vis une première histoire sérieuse et je crois que je souffre de dépendance affective. J’ai l’impression d’être heureuse seulement quand je suis avec lui. Je me sens mal dès qu’il ne s’occupe pas de moi et s’il a du travail ou qu’il va voir ses parents, je suis hyper angoissée. C’est comme si j’avais peur qu’il m’échappe. J’ai trop besoin de lui mais pas lui de moi. Pourtant il me dit qu’il m’aime et que je peux compter sur lui mais moi j’ai tout le temps peur qu’il ne m’aime plus et qu’il s’en aille. Si ça ne marche pas, j’ai l’impression que ma vie va s’écrouler », _raconte Delphine. _

Petite introspection

Demandez-vous d’abord pourquoi vous êtes si jalouse et si ce n’est pas un peu exagéré parfois. Par exemple lorsque votre copain, vraiment gentil avec vous et pas compliqué, regarde une autre fille. Est-ce une raison pour vous dire que vous ne pouvez pas lui faire confiance, qu’il va forcément vous laisser tomber pour une autre, mieux que vous ?

Qu’est-ce que vous ressentez quand vous êtes jalouse ? En fait, ça vous insécurise. Pourquoi voulez-vous avoir l’exclusivité du charme, de la réussite, de l’amour ? Peut-être n’avez-vous pas assez confiance en vous, ou cultivez-vous un complexe d’infériorité… Sachez qu’être relié tout le temps avec l’autre au point de se demander tout le temps ce qu’il fait, avec qui, etc., c’est un peu abuser. Ne se sent-on pas mieux en respectant la liberté de l’autre, en lui faisant confiance et en se faisant confiance ?

D’où vient cette jalousie exaspérante ?

La jalousie serait l’expression d’une douleur dont l’intensité serait à la mesure du manque d’autonomie dont on souffre. Soit elle se serait exprimée trop librement dans l’enfance parce que les parents n’auraient pas mis de stop, au point de ne pas vous laisser apprécier le lien fraternel. Soit elle ne se serait pas assez exprimée au contraire, justement parce qu’on ne vous aurait pas accordé le droit de vous en plaindre.

Le risque est alors d’arriver à l’âge adulte en rivalité avec les autres et de se mesurer sans cesse à eux, de cultiver en même temps que l’amour son pendant, la haine. Au point, parfois, d’avoir besoin dans la relation de posséder, de dominer l’autre pour se sentir bien.

Pénélope, 20 ans : « Mais qu’est-ce qu’il lui trouve ? »

_« Je suis hypervexée. Mon copain m’a quittée alors qu’on s’entendait super-bien. J’ai appris qu’il avait dit à une de mes copines que sexuellement ça n’allait pas, qu’il avait trouvé quelqu’un avec qui il « s’éclatait ». Je suis morte de jalousie. En plus, je ne vois pas ce qu’il lui trouve. J’ai perdu confiance en moi, et je me demande si je suis vraiment aussi nulle… Maintenant, je regarde les autres filles comme si elles étaient toutes meilleures que moi. » _

Un peu de méthode Coué

Plus j’ai confiance en moi, plus je cultive mon autonomie, moins j’ai peur que tout me file entre les doigts. Plus j’apprends à vivre par moi-même et pour moi-même, plus les relations avec l’autre sont légères comme des bulles de champagne… et plus l’autre est attaché à moi.

Les autres sont une richesse, il ne faut pas l’oublier. Inutile de perdre son temps à ruminer des idées négatives. J’accepte la jalousie ponctuelle car j’ai le droit de douter de moi de temps en temps, mais je ne la laisse pas infiltrer son venin en moi.

J’apprends à tenir debout toute seule. Comme ça, j’aurai moins besoin de fusionner avec l’autre et de me l’approprier. Ouf, ça fait du bien !

*A consulter aussi :*

- Petit coup de blues ou vraie déprime ? - L'insomnie, la hantise de mes nuits - DOSSIER : « Troubles alimentaires : attention, danger ! » - Accro à la cigarette, j'arrête - DOSSIER : « Drogues : ne pas se laisser piéger » - Accro à l'amour ou au Net, ça se soigne ! - Peut-on prévenir les tentatives de suicide ? - Rapports non protégés : quelles conséquences ? - Comment se remettre d'une rupture amoureuse ? - Je m'accepte comme je suis ! - DOSSIER : « Comment choisir son psy ? » - DOSSIER : « Mal-être : les clés pour remonter la pente » - DOSSIER : « Quelle alimentation pour retrouver la forme ? » - DOSSIER : « Gyms douces : laquelle choisir ? » - Quatre méthodes pour retrouver sa concentration - Petits maux : je me soigne avec des plantes

Love & Sexo