Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Beauté

Je déteste mon duvet, je peux me raser ?

Publié par
Hélène B.R.
, le
Je déteste mon duvet, je peux me raser ?

Le duvet naissant au-dessus des levres, lieu de votre future moustache, n'est pas toujours de votre gout, n'est-ce pas ? On vous dit quoi faire pour l'assumer ou l'eliminer.

À la puberté, le petit duvet qui s'installe progressivement au-dessus de vos lèvres avant de laisser place à une vraie barbe est souvent un motif de complexe. Rassurez-vous, vous êtes nombreux à ne pas savoir quoi faire de cette pilosité que vous trouvez disgracieuse. Faut-il épiler, raser, décolorer ou, tout simplement, assumer et patienter ? Nous avons demandé l'avis d'un ado et celui d'une pro.

Un complexe très largement partagé

"Pendant des semaines, tous les matins en me voyant dans le miroir de la salle de bain, j'étais dégouté ", se souvient Nael, 17 ans, en seconde à Nice. S'il en rit aujourd'hui, la phase "duvet de chaton", comme il l'appelle, n'a pas été une partie de plaisir. "Ma mère ne voulait pas que je me rase. Elle avait peur que cela provoque des dérèglements hormonaux. Elle va loin parfois !" Mais au bout de quelques temps, à force de s'imaginer avec une barbe de trois jours "façon Ben Affleck, genre le mec qui a ses chances avec n'importe quelle fille", Nael a fini par craquer. En dépit des réticences de sa mère, il a tout rasé. "J'avoue, j'ai fait ça un peu à l'arrache ! J'aurais préféré qu'on me donne quelques conseils avant."

Bien raser son duvet

Pour vous éviter d'avoir à vous raser en douce et à l'aveuglette comme Nael, nous avons demandé conseils à une experte. Sandrine Pouchan, présidente de la Confédération Nationale Artisanale des Instituts de Beauté, connaît bien ce tabou : "Les jeunes ne nous posent pas de question sur ce sujet : leurs mamans le font à leur place." En pédagogue, elle commence systématiquement par expliquer l'origine de cette apparition "entre 11 et 17 ans" : "C'est un phénomène hormonal à la puberté, avant que la pilosité définitive ne s'installe. Si le garçon ne veut pas que les poils se voient et s'il souhaite qu'ils apparaissent le plus tard possible, l'épilation est le moyen recommandé. Mais c'est assez douloureux ! En revanche, s'il rase son duvet, cela va le fortifier et le transformer en poils."

Mais comment faut-il s'y prendre ? La pro de l'esthétique a la réponse : "On essaie d'utiliser des produits sans alcool et sans parfum pour ne pas fragiliser la peau qui est encore sensible à cet âge. D'autant plus que c'est la période à laquelle l'acné apparaît. On rase dans le sens inverse de la pousse du poil. Et puis on se met une crème hydratante après le rasage pour bien réparer la peau."

Les autres solutions

Faut-il épiler son duvet ? Sandrine Pouchan pèse le pour et le contre : "L'épilation est un acte douloureux. Le but est d'arracher le bulbe du poil. La repousse est plus douce qu'avec un rasoir" Et doit-on s'épiler soi-même à la maison ? "Je recommande fortement l'épilation à l'institut car les professionnelles sont formées à cette technique. À la maison, il existe un risque de brûlure."

Notre experte met également en garde sur les dangers de l'utilisation d'autres produits : " La crème dépilatoire est non seulement un produit extrêmement chimique, mais son emploi comporte en outre de nombreux risques de réactions cutanées. Je le déconseille." Idem pour les lotions décolorantes. Enfin, si certains d'entre vous décident de l'assumer, sachez que plusieurs célébrités l'ont fait avant vous. À Cannes l'année dernière, Justin Bieber s'est fait photographier avec un joli duvet et le charme de l'acteur Reda Kateb n'est pas sans lien avec sa légère moustache. Et n'oubliez pas qu'avec ou sans duvet, avec votre joli sourire et votre regard pétillant, vous ferez craquer qui vous voudrez !

Beauté