Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Mon appart

Incendie, accidents domestiques, dégât des eaux… Paré à tout dans mon studio !

Publié par
Hélène B.R.
, le
Incendie, accidents domestiques, dégât des eaux… Paré à tout dans mon studio !

Fuite, électrocution ou incendie sont des accidents qui arrivent plus souvent qu’on ne le pense. Ne stressez pas, voici la marche à suivre pour vous en prémunir au max et savoir réagir vite si besoin.

À l'époque où vous habitiez chez vos parents, vous vous contentiez de maîtriser le minimum vital en matière de sécurité : éteindre la gazinière, bien écraser les cigarettes, débrancher les appareils électriques en cas d'orage... Et, en cas de pépin, il vous suffisait d'appeler vos parents ! Maintenant que vous êtes indépendant, en couple ou en colocation, c'est à vous d'assurer.

1. Qui peut m'aider ?

Êtes-vous sûr de savoir précisément à qui vous adresser en cas de d'accident, d'urgence ou de vol ? On récapitule : le Samu (le 15) en cas d'urgence médicale (malaises, chutes, blessures graves, asphyxies, etc.) ; police secours (le 17) pour les infractions, les délits et les crimes (vols, effractions, agressions, etc.) ; les pompiers (le 18) s'il y a un incendie ou un accident grave ; et le centre antipoison (le 112) pour les situations d'absorption de produits toxiques (vous savez, le fils de la voisine que vous gardez ce soir et qui a avalé votre lotion pour l'acné quand vous aviez le dos tourné !) Mémorisez impérativement ces numéros, enregistrez-les dans votre téléphone et affichez-les dans votre studio (par exemple, sur la porte de votre frigo).

2. Je m'informe sur les précautions à prendre

Pour être incollable sur la prévention des risques, n'hésitez pas à consulter les sites dédiés. Vous y trouverez toutes les bonnes pratiques pour éviter les catastrophes à la maison : - Les deux sites de l'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé), santé publique et prévention maison - Le site de l'INVS (Institut de veille sanitaire) - Le portail "Stop aux accidents quotidiens"

3. J'applique les 10 règles de base incontournables

1. Changez les piles de votre détecteur de fumée : depuis les lois Alur de mars 2015, les propriétaires sont tenus d'installer des DAAF (détecteurs autonomes avertisseurs de fumées) dans leurs biens immobiliers. Les locataires, quant à eux, doivent en assurer l'entretien (vérifier leur bonne marche, changer les piles, etc.). 2. Faites ramoner votre chaudière une fois par an : un passage obligé pour les assurances, à la charge du locataire, qui permet d' éviter les fuites de gaz (et les dangers liés aux asphyxies et aux explosions). 3. Avant de signer un contrat de bail, assurez-vous que les installations électriques du studio et des parties communes de l'immeuble sont bien aux normes. Si ce n'est pas le cas, le propriétaire et le syndic devront y remédier. 4. De manière générale, n'ouvrez jamais de robinet d'eau à proximité d'un appareil électrique en marche. 5. Débranchez systématiquement les appareils électriques qui ne sont ni en charge, ni en marche (fer à repasser, sèche-cheveux, téléphone, rasoir, etc.) 6. Si vous utilisez des bougies , éteignez-les toujours avant de vous en éloigner. 7. Ne sortez jamais de chez vous en laissant un lave-linge, un sèche-linge ou un lave-vaisselle en route. 8. Si vous constatez des fuites , même un simple goutte à goutte dans votre cuisine, votre salle de bain ou vos toilettes, réparez-les sans attendre. 9. Renouvelez les joints (éviers, douches, baignoires) au moins une fois par an. Si des taches d'humidité apparaissent sur les murs ou au plafond, prévenez immédiatement votre propriétaire pour qu'un expert effectue un diagnostic.

4. J'adopte les bons gestes

Si vous n'avez jamais suivi de formation aux premiers secours, pensez-y ! Savoir comment réagir quand quelqu'un fait un malaise ou est victime d'un accident est rassurant. Et c'est un vrai plus sur un CV , cela démontre votre altruisme et votre maturité. Vous pouvez commencer par apprendre les gestes de base sur le site de La Croix-Rouge ou sur celui des sapeurs-pompiers.

Dans les situations d'urgence , une fois que vous avez appelé les secours, demandez toujours s'il y a un médecin ou un diplômé en secourisme à proximité (voisins, commerçants, etc.). Il est déconseillé de déplacer un blessé ou de lui donner à boire. En cas de brûlure, éloignez délicatement la victime de la source de chaleur. Si ses vêtements sont enflammés, empêchez-la de courir et placez-la au sol, puis étouffez les flammes avec une couverture en tapotant et laissez couler de l'eau froide sur la plaie jusqu'à l'arrivée des secours.

Si un incendie se déclare chez vous, sortez immédiatement pour ne pas vous retrouver piégé , et descendez par les escaliers, jamais par l'ascenseur, en criant : "Au feu" pour alerter le voisinage. Si vous ne pouvez pas quitter votre studio , que votre porte d'entrée est prise dans les flammes, fermez les portes et colmatez les bas de portes avec des linges mouillés, couvrez-vous le nez et la bouche avec un tissu humide pour ne pas inhaler de fumées nocives, couchez-vous sur le sol et appelez les pompiers.

5. Qui est responsable : moi ou mon proprio ?

En tant que locataire, vous devez contracter , dès votre emménagement, une assurance responsabilité locative, destinée à couvrir les risques de type incendie, explosion, dégâts des eaux, bris de glace, vols, catastrophes naturelles (inondation, avalanches, tremblements de terre), tempêtes, actes terroristes, attentats... Dans l'une des hypothèses citées, les frais (travaux, réparation, matériel) seront ainsi pris en charge – en tout ou en partie – par la compagnie d'assurance. De son côté, votre propriétaire s'engage à garantir la sécurité dans votre appartement (notamment en respectant les normes). Les règles varient dans les locations saisonnières ou meublées, ainsi que dans les résidences universitaires. Renseignez-vous avant de choisir votre option d'hébergement.

Mon appart