Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Food

Food : ne rien gâcher pour économiser, c'est branché !

Publié par
Hélène B.R.
, le
Food : ne rien gâcher pour économiser, c'est branché !

Faire ses courses, cuisiner et manger differemment est resolument dans l'air du temps. Et ça tombe bien, car cela permet de faire des repas ecolos avec de petits moyens !

"Tout manger de A à Z", de Sophie Dupuis-Gaulier (éd. Hachette)

Les jeunes générations n'en sont peut-être pas conscientes : nous consommons trop. Et, surtout, nous gaspillons énormément, notamment des denrées alimentaires. Depuis quelques années, ce constat pousse de nombreux militants, des associations, des collectifs mais également de simples consommateurs à proposer des alternatives pour bien manger sans se ruiner en limitant nos déchets.

De grands banquets gourmets auxquels vous êtes tous invités

Régulièrement, des buffets géants gratuits pour lutter contre le gaspillage alimentaire sont organisés dans des villes telles que Paris, Amiens, Londres, Bristol ou encore Berlin. L'idée est d'offrir des plats préparés avec des fruits et des légumes non calibrés (biscornus, trop petits ou trop grands) ainsi que des mets dont les emballages ont été abimés. Jugés peu propices à la vente par les supermarchés, ils conservent pourtant leur bon goût et leurs vertus nutritionnelles. On aurait donc tort de se priver !

Internationalement connu pour ses gigantesques "Banquets des 5000", le collectif "Feeding the 5000" invite les passants à se régaler à l'œil dans le cadre de repas festifs réalisés par des chefs : curry de légumes, ratatouilles, soupes, gaspachos, potages et jus de fruits frais font le bonheur de ceux qui s'y rendent. Le festin qui s'est tenu en 2012 sur le parvis de l'hôtel de ville à Paris pour annoncer la diffusion du documentaire "Global Gâchis, le scandale mondial du gaspillage alimentaire", avait ainsi fait un tabac ! Le mouvement Disco Soupe, lui, met en place des sessions d'épluchages de fruits et légumes invendus dans des ambiances qui relèvent plus du "Night Club" que de la cuisine de nos arrières grands-mères ! Au printemps 2013, la célèbre salle parisienne La Bellevilloise (20e arrondissement) accueillait ainsi une flopée de fêtards venus concocter et déguster en musique des guacamoles, des salades et des compotes.

Des restaurants différents

Des petits restaurants proposent, quant à eux, des plats mijotés avec des denrées récoltées en fin de marchés. Le Freegan Pony (temporairement fermé), dans le quartier parisien du Marais, a connu dès son lancement début 2014 un succès à faire pâlir toutes les tables étoilées. Pour 5 € et une participation libre , l'équipe sert des menus élaborés avec des produits invendus récupérés tous les jours sur le célèbre marché de Rungis. Pour les petits chanceux qui prévoient d'aller au Danemark, la table du Spisehuset Rub & Stub, à Copenhague, est réputée pour sa succulente cuisine mitonnée par des bénévoles à base d'aliments sauvés de justesse avant d'être jetés. Il faudra néanmoins compter une trentaine d'euros pour y déjeuner.

Des recettes vraiment pas bêtes

Si l'incontournable recette du "pain perdu" réalisé avec du pain rassis ou de la brioche un peu sèche se transmet de générations en générations, nous ignorons bien des façons de cuisiner sans jeter. Le site Cuisine + TV propose une sélection de recettes anti-gâchis à prix mini (gratins, tourtes, bouchées etc). Pour avoir d'avantages d'idées et apprendre à tout assaisonner, jusqu'aux fanes, épluchures, feuilles et racines, on n'hésitera pas à consulter les ouvrages spécialisés : l'excellent "Tout manger de A à Z", de Sophie Dupuis-Gaulier (éd. Hachette) ou encore "Je cuisine les fanes" (éd. Terres Vivantes), "Cuisiner mieux en jetant moins" (éd. Larousse) et "Mes recettes maison pour accommoder les restes" (éd. Bonneton). Pour se les procurer on file à la Librairie Gourmande à Paris, chez In Cuisine à Lyon ou dans les rayons "livres" des grandes surfaces.

Un site malin pour faire ses courses

Le site Zéro Gâchis permet de dénicher près de chez vous les produits approchants leurs dates de péremption dans la grande distribution, avec des réductions pouvant aller jusqu'à – 70% : un vrai bon plan pour remplir son frigo sans casser sa tirelire !

Food