Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Fini l'aide des parents ? Kit débrouille pour étudiant

Publié par
Laura Kermezian
, le
Fini l'aide des parents ? Kit débrouille pour étudiant

Un coup dur, un serieux desaccord avec vos parents, et vous voila contraint d'abandonner (un peu) votre insouciance pour assurer seul le financement de vos etudes. Pas facile, certes, mais pas impossible non plus ! Quelques conseils en or de Trendy…

Loyer et courses payés, argent de poche pour les sorties... tout ça, c'est terminé ! Pour une raison ou pour une autre, vos parents ne peuvent plus vous apporter leur soutien financier. C'est sûr, votre vie va changer. Voyez le bon côté des choses : vous allez devenir le roi de la débrouille et de la compta, et entrer ainsi de plain-pied dans le monde des adultes. Pour vous y aider, nous vous dévoilons 5 conseils qui peuvent faire la différence.

Négociez le bon prêt étudiant

Prêt étudiant classique, prêt garanti par l'État... les banques sont nombreuses à offrir des services privilégiés à tous ceux qui sont inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur. Les conditions varient d'une banque à une autre, tout comme les avantages (remboursement différé, franchise, taux d'intérêt préférentiel, frais d'assurance), aussi vaut-il mieux prendre le temps de comparer les différentes enseignes avant de se décider !

Et si les conditions proposées par les banques ne répondent pas à vos contraintes, vous pouvez également miser sur le crowdfunding ! Le prêt financé par une communauté d'internautes est une pratique qui tend à se généraliser, et vous permet d'imposer vos propres critères.

Trouvez un job compatible avec vos études

Les offres de jobs étudiants concernent de nombreux secteurs, de l'industrie au secteur agricole, en passant par les boulots plus citadins, tels que le baby-sitting ou le soutien scolaire. Renseignez-vous auprès de votre école ou votre université pour connaître les modalités du statut d'étudiant salarié, s'il est pris en compte – c'est fréquemment le cas à la fac. Le maître mot ? Organiser votre emploi du temps pour concilier au mieux vos horaires de cours et ceux de votre travail, même si vous bénéficiez d'une dispense d'assiduité.

Devenez radin

Vous pensiez que la radinerie était un vilain défaut ? Parfois, cela peut devenir une nécessité ! Certains sites sont une mine d'infos et de conseils pour vous permettre de faire des économies malignes au quotidien, sur vos courses, vos vêtements, vos bouquins, et même vos sorties et autres petits extras ! Alors, métamorphosez-vous en oncle Picsou.

Échangez les bons plans avec des connaisseurs

Non, vous n'êtes pas seul ! À vrai dire, les étudiants sont de plus en plus nombreux à connaître les galères de fin de mois. Plutôt que de rester dans votre coin, pourquoi ne pas entrer en contact avec ceux qui connaissent les mêmes difficultés ? Mettez votre orgueil de côté et faites jouer la solidarité. C'est ce qui vous permettra d'entendre parler en exclu de ce nouveau potager partagé dans votre ville, ou de ce site conçu pour les étudiants fauchés ! Merci qui ?

Parlez à votre banquier

Contrairement à ce que vous pourriez croire, le banquier n'est pas cet oiseau de proie impitoyable qui ne songe qu'à la facturation de vos agios. C'est également un être doué de sensibilité, capable d'entendre vos difficultés et de vous accorder, le cas échéant, un bon coup de pouce le temps que vous remontiez la pente. À condition de le tenir au courant de votre situation de façon régulière, et de ne pas fuir ses courriers et coups de téléphone.

Psycho