Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Budget

Faut-il investir dans le bitcoin quand on est étudiant ?

Publié par
Jean Chabod-Serieis
, le

Après avoir atteint des sommets fin 2017, le cours de la fameuse monnaie virtuelle est retombé à environ 4.800 €. Malgré l’effondrement, le bitcoin suscite toujours autant d’intérêt. Trendy vous dit si ça vaut la peine d'investir.

Pari osé

Contrairement aux actifs financiers classiques (actions, obligations), les échanges de bitcoins ne correspondent pas à des échanges de monnaies sonnantes et trébuchantes. Tout repose sur la confiance et l'espoir d'obtenir un gain. "J'ai investi dans le bitcoin parce qu'il me fallait du cash rapidement pour remplacer la voiture de ma copine que j'avais accidentée. Je n'avais aucune idée de ce que cela pouvait me rapporter, et j'étais conscient que je pouvais tout perdre ", avoue Alexandre. En août 2017, l'étudiant en master e-Business investit une centaine d'euros sur une plate-forme de trading en ligne, soit l'équivalent de quelques centièmes de Bitcoin. " Je suis carrément devenu accro. Je checkais les cours toutes les heures, jour et nuit pour voir les fluctuations", se souvient le jeune homme.

La loi du marché

Tant que la confiance est là, tout roule, mais lorsqu'elle disparaît, le marché prend conscience que le prix est trop élevé, les détenteurs de la monnaie vendent en masse et le cours s'effondre. C'est ce qui s'est passé en janvier 2018. Et qui arrivera sûrement de nouveau. La bulle gonfle... puis elle éclate. "Peu de temps après avoir investi, le bitcoin s'est écroulé. J'ai décidé d'attendre qu'il remonte. Résultat, aujourd'hui, j'ai quasiment décuplé ma mise, mais j'en connais qui ont eu moins de chance…", relativise Alexandre.

Le bitcoin, une devise virtuelle parmi d'autres

On ne parle que de lui, mais le bitcoin est loin d'être le seul sur le marché des monnaies virtuelles ! "Le Ripple, l'Ethereum, le Monero ou le Nem : il en existe environ un millier, dont quelque 200 ont une valeur", soutient François Longin, professeur à l'ESSEC. "Le premier arrivé rafle la mise. C'est ce qui s'est passé avec Facebook sur les réseaux sociaux, avec Google sur les moteurs de recherche. Il faudra vérifier si ce principe s'applique avec les monnaies virtuelles." *Si la règle se confirme, le nombre de monnaies virtuelles se réduira de lui-même à l'avenir. *

La blockchain, technologie d'avenir

Pour comprendre comment circulent les bitcoins, il faut s'intéresser à la technologie "blockchain" (chaîne de blocs) qui est apparue en même temps. Comme un livre de comptes, la blockchain rassemble l'ensemble des transactions (regroupées en blocs) depuis la création du bitcoin. Toutes les dix minutes, 125 bitcoins sont créés par un algorithme et rassemblés dans un "bloc". Pour libérer ce bloc, il faut le "valider" en résolvant des problèmes mathématiques complexes ; cette activité s'appelle le minage, et les utilisateurs, les mineurs. Si vous validez un bloc, il entre dans la blockchain et vous touchez un dividende. Avantages de la blockchain : elle est transparente, accessible à tous, et fonctionne sans autorité centrale, telle qu'une banque. Cette technologie pourrait être transposée à de nombreux secteurs : l'immobilier, l'agriculture, le sport, etc.

Vols en série

Désormais, braquer la banque consiste à voler des clés numériques menant aux bitcoins des autres utilisateurs. En 2014, une des plates-formes d'échanges de bitcoins (MtGox) laisse "s'échapper" 650.000 bitcoins. Tous les détenteurs sont floués.

Fin janvier, la plate-forme japonaise Coincheck se fait subtiliser l'équivalent de 530 millions de dollars en Nems, une autre monnaie virtuelle. Autre risque : vous faire dérober vos bitcoins stockés sur le disque dur de votre ordi... Attention au hackage !

Conseil n°1 : variez vos actifs

C'est un conseil de base en finances personnelles : il faut diversifier ses investissements. "On distingue deux classes d'actifs : l'immobilier et les actifs financiers. Et dans chaque classe, il faut aussi se diversifier, par types de produits, par zones géographiques (Europe, Asie...), etc.", souligne François Longin. En clair : misez une partie de vos économies sur une assurance-vie ou sur un petit investissement immobilier (on peut rêver). Ensuite, pourquoi ne pas compléter avec des bitcoins, qu' il est possible d'acheter par centimes à partir de 0,0003 bitcoin seulement.

Conseil n°2 : formez-vous aux marchés financiers

Qui dit cryptomonnaies, dit marchés financiers. Pas question de se lancer sans en comprendre le vocabulaire et les enjeux. Sans quoi l'arnaque est au coin du clavier. Mieux vaut bien comprendre comment évolue le cours de la monnaie que vous visez, et maîtriser les notions de spéculation, de transaction, d'inflation, le fonctionnement des bourses, de l'offre et de la demande. Un conseil : filez sur leforum finance du site jeuxvideo.com , c'est une vraie mine d'infos ! Posez-y toutes vos questions. Puis, si vous voulez pousser le sujet plus loin, *vous pouvez vous former en ligne, notamment grâce à des *MOOC sur la finance ou plus directement sur le bitcoin et la blockchain. De façon générale, méfiez-vous des sites qui prétendent vous transformer en trader en deux heures. C'est un vrai métier !

Acquérir des bitcoins et comment les dépenser ?

Pour vous renseigner, puis investir – en prenant bien conscience des risques évoqués précédemment – des plates-formes vous proposent d'acheter et de trader (échanger) des monnaies virtuelles, parmi lesquellesBittrex ouBinance. Vous pouvez aussi installer une application sur votre ordinateur comme celle de Kraken ou Paymium, qui fera office de compte virtuel. Vous pourrez ensuite remplir ce compte en ligne. Pour les dépenser, rendez-vous sur les sites des commerçants qui acceptent les bitcoins, dont voici une liste.

Vous êtes mineur ? * En théorie, il n'y a pas d'âge légal pour pouvoir acheter du bitcoin. *Dans la pratique cependant, la plupart des échanges imposent un âge minimum de 18 ans , conformément aux exigences de KYC. Si vous êtes mineur, vous avez toutefois un certain nombre d'options à votre disposition : - en utilisant eBay et/ou PayPal, vous pourrez acheter de petites quantités de bitcoin, au risque de les payer plus cher. Mais attention à bien vérifier les cotes du vendeur avant de réaliser votre transaction ! - via Localbitcoins, vous pouvez acheter des bitcoins à des vendeurs locaux en personne, mais il faudra que vous soyez accompagné d'une personne majeure. Dans tous les cas, faites preuve de la plus grande prudence et demandez toujours conseil à un adulte.

Budget