Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Ciné & Séries TV

Faut-il aller voir "Petite amie" de Michal Vinik ?

Publié par
Noa Benhaim
, le

CRITIQUE. Et si vous vous déplaciez dans une salle obscure en plein milieu de l'été ? D'abord, il y a la clim, et en plus, vous pourriez découvrir un petit bijou, avec ce film israélien. Trendy vous dit pourquoi il faut y aller.

L'histoire

Sur les bancs d'un lycée israélien, Naama Barash rencontre Dana Hershko, une nouvelle élève. La jeune femme est très vite fascinée par cette rebelle aux cheveux blonds platine. Alors que sa vie de famille l'oppresse de plus en plus, Naama s'évade, des nuits durant, pour faire la fête avec Dana. Très vite, la complicité qui lie les deux adolescentes se transforme en amour.

Pourquoi aller voir le film ?

"Petite amie" est une plongée dans le monde de l'adolescence. Toutes les thématiques qui s'y rapportent sont traitées sans lourdeur, en surfant sur la complicité et la légèreté de ses deux héroïnes, deux personnages forts.

Le film repose sur ces deux adolescentes, qui partagent bien plus que ce que l'on peut imaginer de prime abord. Naama évolue dans un cadre familial strict, duquel elle se libère le temps de soirées. Jamais tombée amoureuse d'une fille auparavant, sa rencontre avec Dana ouvre une nouvelle page de sa vie sentimentale et sexuelle. Quant à Dana, c'est une jeune fille très mystérieuse et sans attache particulière. Ensemble, elles décident de se laisser porter par leurs envies.

On aime aussi "Petite amie" pour sa façon d'aborder la relation parents-enfants. À mesure que le spectateur plonge dans le jardin secret de Naama, il se rend compte que ses parents ignorent beaucoup à son propos : ses sorties, ses amours, sa sexualité. Le film illustre la difficulté de partager certains sujets avec sa famille, pendant l'adolescence.

Mention spéciale pour la bande originale, rock et techno, qui nous transporte dans l'univers des soirées de Tel Aviv.

Bref, on y va ou pas ?

Ne ratez pas "Petite amie" si vous vous posez (ou vous êtes déjà posé) les questions cruciales de l'adolescence : l'histoire de Naama et Dana éclaire bien cette période particulière de notre vie. Les personnages sont très justes et nous racontent une belle histoire. Petit bémol sur le personnage du père, parfois surjoué dans son côté "bourrin".

"Petite amie" est aussi l'occasion d'entendre une autre langue, l'hébreu, et de découvrir une jeune actrice prometteuse : Hadas Jade Sakori, repérée dans la rue par la réalisatrice Michal Vinik pour incarner Dana.

"Petite amie", de Michal Vinik. Avec Sivan Noam Shimon, Hadas Jade Sakori, Dvir Benedek. Sortie le 2 août 2017.

Crédit : Movieclips Indie - YouTube

Ciné & Séries TV