Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Colocation

Etudiant : sous-louer son logement pour se faire un peu d’argent, c’est possible !

Publié par
Roomlala
, le
Etudiant : sous-louer son logement pour se faire un peu d’argent, c’est possible !

Vous rentrez chez vos parents le week-end et pour les vacances ? Pendant ce temps, votre logement est inoccupe. Sachez qu'il est tout a fait possible de le sous-louer en votre absence. * *Voici ce qu 'il faut savoir pour le faire en toute legalite.

Qu’est-ce que la sous-location ?

Sous-louer son logement peut se présenter sous deux formes :

• Vous être locataire d’un logement et disposez d’une chambre libre inutilisée : vous la mettez à disposition d’une tierce personne en échange d’un loyer ;

• Vous êtes locataire d’un logement et le mettez entièrement à disposition de quelqu’un d’autre, également en échange d’un loyer.

Une sous-location induit forcément une contrepartie financière. Si vous hébergez un proche gratuitement, ce n’est donc en aucun cas considéré comme une sous-location.

Est-il possible de sous-louer votre logement ?

Avec la loi Alur et pour tous les contrats signés depuis le 27 mars 2014, que vous soyez locataire d’un logement vide ou meublé, vous pouvez sous-louer votre logement, mais seulement si vous avez l’accord écrit de votre propriétaire. Une fois l’accord obtenu, sachez que le loyer que vous demandez au sous-locataire ne peut être plus élevé que celui que vous payez vous-même à votre propriétaire. Il vous faut par ailleurs joindre au contrat de sous-location l’autorisation écrite de votre propriétaire et une copie de votre propre bail. Vous devenez ainsi le « locataire principal » et agissez comme un propriétaire auprès de votre « sous-locataire ».

Notez en revanche que si vous résidez dans un logement universitaire géré par le C.R.O.U.S, vous ne pouvez en aucun cas sous-louer votre logement.

Quand et pourquoi sous-louer votre logement ?

Si vous vous absentez de votre logement, il peut être intéressant pour vous de sous-louer votre logement. L’avantage est bien sûr économique : vous ne payez plus les journées durant lesquelles vous n’êtes pas présent.

Si vous ne sous-louez qu’une partie de votre logement pour une courte durée, il s’agit plutôt d’une aide pour payer votre loyer puisque vous partagez les frais avec votre sous-locataire. Si toutefois la sous-location s’éternise, nous vous conseillons de proposer à votre propriétaire de passer à un contrat de colocation, moins risqué pour lui comme pour vous puisque vous n’êtes plus le seul redevable du loyer auprès du propriétaire.

Vous vous lancez dans la recherche d’un sous-locataire ou d’un colocataire pour faire des économies ? Déposez votre annonce sur Roomlala.com !

Colocation