Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes à l'étranger

Etudes à l'étranger : Comment fête-t-on le Nouvel An dans le monde ?

Publié par
Priscilla BM
, le

Tu as l’intention de fêter le Nouvel An avec tes amis rencontrés lors de ton échange universitaire ? Autant en profiter pour connaître leur façon de fêter ce jour spécial à la maison.

Le Nouvel An est le jour le plus célébré au monde. Nous le fêtons tous, mais pas de la même manière ! Alors qu’en Espagne, les gens marquent l’occasion en mangeant un raisin lors de chacun des douze coups de minuit, en Irlande, les habitants lancent traditionnellement du pain sur les portes et les murs. Les étudiants sur Student.com, la plateforme de logements étudiants la plus large au monde, ont partagé avec nous les traditions de Nouvel An les plus insolites, à ressusciter lors de votre prochaine soirée du réveillon entre amis étudiants !

Manger des raisins sous la table et jeter des patates sous le lit au Pérou

Comme en Espagne, les Péruviens mangent un grain de raisin à chaque coup de minuit, mais eux, ils le font sous la table ! Ils ont aussi l’habitude de jeter trois patates sous le lit : une avec la peau, l’autre à moitié épluchée et la troisième entièrement épluchée. Ils doivent ensuite attraper la première patate qu’ils touchent. S'ils attrapent une patate épluchée, cela signifie qu'ils pourraient avoir quelques difficultés financières. Au contraire, s'ils attrapent une patate avec toute sa peau, une rentrée d'argent est possible ! 

Casser des assiettes et sauter d’une chaise au Danemark

À minuit, les Danois cassent des assiettes sur la porte d’entrée de leurs amis en signe d’affection. Selon la tradition, cela porterait chance. Plus il y a d’assiettes cassées, plus vous aurez de la chance pendant l’année ! Une autre tradition danoise plutôt insolite, mais censée également porter bonheur, est de sauter du haut d’une chaise lorsque sonne minuit.

Offrir des lentilles en Italie

Pendant le repas du Nouvel An, les Italiens servent traditionnellement des lentilles avec des saucisses de porc, car ce repas apporterait chance et prospérité pour l’année à venir. Cette tradition s’inspire de la tradition romaine qui était d’offrir une "scarsella", un sac en cuir attaché à la ceinture et rempli de lentilles. À cette époque, les gens espéraient que les lentilles se transformeraient en pièces d’or et rendrait riche celui qui portait la scarsella.

Jeter des seaux d’eau par les fenêtres à Porto Rico

Dans ce pays, jeter un seau d’eau par la fenêtre la nuit du 31 décembre éloignerait les mauvais esprits. Une autre tradition est de semer du sucre devant les maisons des gens pour leur porter chance. Enfin et surtout, si vous êtes près d’une plage, la tradition veut que vous plongiez de dos dans les vagues quand l’horloge sonne minuit pour garder les mauvais esprits à l’écart.

Faire sa valise pour un voyage de rêve au Mexique

Au Mexique, il y a beaucoup de traditions qui portent chance ou font des rêves une réalité. Par exemple, si un Mexicain désire voyager pendant l’année à venir, il fait sa valise en la remplissant d’objets qui représentent le genre de voyage qu’il rêve de faire. Ensuite, il fait le tour du quartier en courant (ou il monte et descend les escaliers) avec sa valise à la main.

Lancer ses chaussures pour se marier en République Tchèque

Le réveillon du Nouvel An en République Tchèque est célébré de façon similaire à d’autres pays, entre proches et amis. Mais ce qui différencie la République tchèque des autres pays, c’est ce que font les femmes célibataires ce soir-là. Les femmes non mariées doivent jeter une chaussure par-dessus leurs épaules et en direction d’une porte. Si la chaussure atterrit avec l’avant pointant vers la porte, la jeune femme se mariera dans l’année.

Chanter en boucle et laisser entrer un homme grand aux cheveux foncés pour porter bonheur au Royaume-Uni

Quand l’horloge sonne minuit, les habitants sortent de chez eux, se tiennent en cercle et chantent main dans la main « Auld Lang Syne ». Cette chanson unirait et réconcilierait les gens, et encouragerait à se remémorer le passé et à aller de l’avant ensemble. En Écosse et en Irlande du Nord, la croyance veut que la première personne qui entre chez soi le jour de l’An porte bonheur pour l’année à venir. D’ailleurs, on dit que les hommes grands aux cheveux foncés sont ceux qui portent le plus de chance. 

Etudes à l'étranger