Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Ciné & Séries TV

Et vous, êtes-vous "série nostalgique" ?

Publié par
Stéphane Moret
, le

Sous la couette avec son chat ou entre amis autour d’une pizza, vous adorez binge watcher de vieilles séries. "Malcolm", "Charmed", "Friends", "Stargate" ou encore "Buffy", mais pourquoi cela nous plaît-il tant ?

Une organisation en béton

Grâce aux différents services de VOD et replay comme Netflix ou CanalPlay, il est possible de visionner nos séries préférées, même les plus anciennes, en un seul clic. Clément Combes, sociologue et chercheur à l’université de Grenoble, rappelle que "cette pratique du marathon télévisuel date des années 1990, avec l’apparition des VHS et des DVD. Tous les épisodes sont disponibles sur un même support, ce qui permet au téléspectateur de ne plus être dépendant de la diffusion en direct à la télé." On est alors libre de regarder où et quand on veut, sans aucune limite.

Une tendance poussée par la technologie : là où l'on devait attendre un an la saison suivante, les séries sont maintenant intégralement disponibles sur les plates-formes de VOD. Rien de plus facile alors que de lancer une soirée "Lois et Clark", ou bien de passer un mois en couple devant la télé pour revoir tous les épisodes de "Buffy contre les vampires".

Pour Charles, 23 ans, cela nécessite un peu d'organisation : "Cela m'arrive quand je suis fatigué, stressé, ou quand je n'ai pas le moral : gâteaux, chocolat chaud, lit et couette douillette." Si les marathons entre amis sont courants, le sociologue indique que cela reste en partie une pratique intime : "C’est une pratique rattachée au domicile et au cocon familial. Chacun peut aller à son rythme, comme en lisant un roman. On préfère regarder ça seul, c'est un moment à soi".

La dématérialisation des écrans y est pour beaucoup : fini le rendez-vous devant la télé, on peut regarder un ou plusieurs épisodes sous la couette avec un ordinateur portable, une tablette, au petit-déjeuner ou bien dans les transports sur son smartphone. Quoi de mieux qu'un épisode de "Prison Break" en sortant des cours ou un shoot de "Ma Famille d'abord" quand tout le monde tire la tronche à la maison ?

Les anciennes séries, des "doudous affectifs"

Les scénaristes sont loin d’être à court d’idées et pourtant, on en revient toujours à regarder d’anciennes séries que l’on connaît par cœur. Pour Charles, c’est le meilleur moyen de ne pas être déçu : "C’est pour ça que je n’aime pas découvrir des séries : je n’ai pas envie de perdre mon temps à regarder quelque chose qui ne me plaît pas. Les valeurs sûres ne déçoivent jamais. "

Brian, 21 ans, est surtout attiré par le petit côté rétro : "Je regarde "Stargate", "Charmed", "Star Trek" et "Friends". Ce qui me plaît, c'est l'humour et l'ambiance des séries des années 1990. Ça a un effet rétro maintenant, c’est marrant" , et notamment sur les plans vestimentaire et capillaire !

Charles aime se retrouver dans les personnages de ses séries préférées : " Je me reconnais beaucoup dans le personnage de Malcolm, l’enfant bordélique au milieu d’un monde où il n’a pas sa place ". Et pour chacun, le petit plaisir de balancer les meilleures répliques en même temps que le personnage, voire quelques secondes avant. Qui n'a jamais lâché un "We were on a break" quelques secondes avant que Ross n'explose dans "Friends" ?

Pour Clément Combes, c’est également un moyen de revivre une période passée, de se remémorer des souvenirs : "Nous associons une série à un moment particulier de notre vie, et c’est pour ça que cela fait du bien de les revoir : on revient à ses premières amours culturelles". Nombreux sont ceux qui ont connu les "trilogies du samedi" sur M6, soirée familiale devant la télé, avec la permission de se coucher un peu plus tard.

Quelques années après, difficile de bouder son plaisir devant "Le Caméléon", "Charmed", "Dark Angel", ou "Roswell". Comme avec les jeux vidéo et le retrogaming, la très grande qualité des productions actuelles n'empêche pas de s'intéresser à l'histoire récente des séries en jetant un petit coup d'œil dans le rétro, parfois avec amusement, souvent avec un premier degré assumé. Qui plus est, dans toutes ces séries qui nous rendent nostalgiques, on retrouve des génériques cultes , qu'on peut encore chanter à tue-tête... "You're not the boss of me now !!"...

Ciné & Séries TV