Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Santé

Et si on essayait le Dry January ? Les bienfaits d'un mois sans alcool

Publié par
Priscilla BM
, le

Sans alcool, la fête est plus folle ? En tout cas, passer un mois sans boire d'alcool possède de nombreux bienfaits. Prêt(e) à relever le défi ? Voici tout ce qu'il faut savoir sur le Dry January.

Cette nouvelle pratique venue du Royaume-Uni séduit de plus en plus de monde. Elle consiste, en gros, à ne pas boire une seule goutte d'alcool durant tout le mois de janvier, afin de mettre le foie au repos après les fêtes. Mais outre détoxifier l'organisme, cette abstinence possède de nombreux bienfaits pour le corps, que des chercheurs de l'Université du Sussex ont mis en avant à travers une étude réunissant 800 personnes ayant participé au Dry January en 2018.  Meilleur sommeil, meilleure concentration : voici tous les effets positifs d'un mois sans alcool. 

Un meilleur sommeil et plus d'énergie

Ce n'est pas nouveau, de nombreuses études ont prouvé que l'alcool perturbait le sommeil. S'il peut aider à s'endormir plus facilement sur le moment, il en pâtit sur la qualité du sommeil, qui se retrouve ponctué de micro-réveils, ce qui empêche d’atteindre un sommeil profond et réparateur. Et c'est sans compter les sueurs nocturnes et la réduction du sommeil paradoxal, ce qui peut nuire à la concentration, la mémoire et les capacités physiques. 

71 % des personnes de l'étude de l'Université du Sussex ayant participé au Dry January 2018 ont notamment confié avoir beaucoup mieux dormi en arrêtant de consommer de l'alcool. Avec un sommeil plus réparateur, ils étaient moins fatigués et l'ont ressenti positivement dans leur vie quotidienne, se sentant beaucoup plus énergiques. 

Une perte de poids

Les boissons à base d’alcool sont pleines de calories. Un verre de vin blanc peut contenir jusqu’à 121 calories, par exemple, et une pinte de bière jusqu'à 150 calories. Ainsi, diminuer même de quelques verres par semaine sa consommation permet de garder la ligne. 58 % des participants de l'étude de l'Université du Sussex ont notamment confié avoir perdu du poids. Tu sais ce qu'il te reste à faire si tu as 2 ou 3 kilos à perdre.

Une meilleure concentration

Consommé régulièrement, l'alcool peut avoir des effets sur la concentration et la mémoire. La preuve, du côté des étudiants, ceux qui boivent souvent de l'alcool sont souvent ceux qui dorment le plus en cours. Passer un mois sans alcool permet donc de retrouver sa concentration et sa mémoire, pour mieux retenir ses cours. 57 % des participants ont en effet affirmé avoir ressenti ce bienfait.

Une meilleure humeur

Si, sur le coup, on peut avoir l'impression que l'alcool rend euphorique, à long terme, c'est le contraire. La prise d’alcool, surtout en grande quantité, peut en effet affecter les connexions du cerveau qui concernent l’humeur, l’anxiété, le stress et la dépression. Le secret du bonheur est donc de limiter sa consommation d'alcool. 

Une plus belle peau

L'alcool n'est pas vraiment le meilleur ami de la peau. Et pour cause, ces effets sont très négatifs, allant de la poussée d'acné à l'assèchement de la peau, en passant par des rougeurs et des gonflements. Bref, pour avoir une jolie peau, il vaut mieux limiter sa consommation d'alcool et ce ne sont pas les participants au Dry January 2018 qui vont dire le contraire. 54 % de ceux ayant répondu à l'étude de l'Université du Sussex ont notamment déclaré avoir une plus belle peau après avoir passé un mois sans boire d'alcool. 

Ajoutons à cela un système immunitaire plus fort et de grosses économies d'argent, et voilà qui donne clairement envie de se mettre au défi de ne pas boire d'alcool pendant un mois. Et toi, oseras-tu ce challenge ? 

Santé