Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes

Du lycée à la fac : 5 pièges à éviter

Publié par
Laura Kermezian
, le
Du lycée à la fac : 5 pièges à éviter

Le bac ? ça y est, c'est derriere vous. Vous voila officiellement "etudiant". Direction l'universite, ses allees et ses aleas ! Voici nos conseils pour ne pas perdre pied et vivre au mieux cette transition.

Pour réussir au mieux la transition lycée-fac, travaillez régulièrement dès le début de l'année. © Aidan Morgan

Le bac en poche, à vous l'université... et la liberté. Seulement voilà, si la fac vous permet d'étudier les matières de votre choix, elle vous offre également beaucoup de temps libre et un environnement bien différent de votre petit lycée de quartier. Attention à ne pas décrocher. Découvrez cinq pièges auxquels vous risquez d'être confronté lorsque vous passerez du lycée à la fac.

1. Une (trop) grande indépendance

Le plus gros changement quand on passe du lycée à la fac sera véritablement l'indépendance. L'assiduité aux cours risque d'en prendre un coup. Il sera, en effet, très tentant de sauter une heure en amphi pour dormir le matin. Et pourtant, la meilleure astuce pour réussir ses années universitaires sera sans aucun doute d'y assister ! Cette présence régulière à vos cours vous permettra une compréhension plus rapide des contenus, et vos efforts seront visibles sur votre bulletin scolaire. N'oubliez pas que votre relévé de notes vous sera demandé pour obtenir une bourse ou faire un échange universitaire par la suite.

2. Un emploi du temps compliqué à gérer

Certains cursus universitaires vous permettent de moduler votre emploi du temps en choisissant vos propres matières. S'il est également tentant de se diriger vers un emploi du temps léger, le choix des horaires et des cours seront, là aussi, à bien organiser. Pour ceux qui souhaiteraient développer des activités associatives ou avoir un job étudiant, le mieux sera probablement de concentrer vos heures de cours sur plusieurs jours consécutifs afin de disposer d'un temps libre conséquent. Pour ceux qui sont totalement libres, privilégiez les matinées, afin d'avoir quartier libre l'après-midi pour réviser, faire du sport et profiter de la vie étudiante.

3. Un job étudiant trop prenant

Pour ceux qui sont contraints de travailler ou qui ont envie d'acquérir une expérience professionnelle, les jobs étudiants seront une belle opportunité pour étoffer un CV tout en obtenant un salaire stable tout au long de l'année universitaire. Cela dit, attention à ce que ce job étudiant ne prenne pas le dessus sur vos études puisque dans certains cursus, un travail personnel régulier est requis. Avant d'accepter une offre, pensez bien à la compatibilité de celle-ci avec votre emploi du temps et vos capacités à allier vos cours à votre nouvel emploi.

4. Des congés à paresser

Si le mode de travail et les contenus des cours changent du lycée à la fac, les vacances scolaires également. En effet, pas de repos à la Toussaint, mais souvent une longue période de congés en décembre ou janvier juste avant les partiels ! Et oui, si ces congés peuvent vous permettre de passer du temps en famille, avec vos amis ou à vous reposer, ces journées seront aussi faites pour préparer au mieux vos examens. Ne faites pas l'erreur de tout réviser à la dernière minute, mais privilégiez un planning organisé et précis pour alterner intelligemment révisions et détente, ce qui vous évitera de nombreuses nuits blanches inefficaces.

5. Se laisser déborder

Si la méthode francophone privilégie une forme de passivité en cours pour noter et comprendre ce que le professeur énonce, il est parfois judicieux voire essentiel d'adopter l'approche anglo-saxonne. Si, au lycée, les prises de notes sont privilégiées ; à la fac, de nombreux documents pourront vous être donnés en guise de cours. Ainsi, n'hésitez pas à prendre de l'avance , étudiez les documents avant les prochains cours afin d'assimiler le contenu rapidement et pouvoir en discuter avec votre professeur. Cette méthode a montré son efficacité dans les plus grandes universités américaines et anglaises, et si vous avez intégré le contenu de la leçon avant d'être en TD (Travaux Dirigés), la compréhension et la mémorisation en seront simplifiées. Une organisation à adopter sans hésitation.

Vous possédez maintenant certaines cartes pour réussir au mieux votre transition lycée-fac. Même si cela peut paraître difficile, sachez que vos années étudiantes seront les plus belles pour profiter, apprendre, rencontrer, découvrir, ou encore voyager, avant de passer à la vie professionnelle. Alors, profitez-en !

Etudes