Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Couple : à quel moment faire compte commun

Publié par
Camille Anseaume
, le
Couple : à quel moment faire compte commun

Avec votre moitié, vous avez chacun votre compte bancaire, et vous manquez de vous cramer les neurones à chaque fois que vous faites les comptes à coups de virements et de remboursements ? La solution du compte courant joint peut s’avérer beaucoup plus simple. **

Le principe

Vous ouvrez un compte ensemble, et disposez tous les deux d’un chéquier, sur lequel figurera vos deux doux petits noms reliés par « ou », et d’une carte bancaire chacun, avec votre seul nom.

Pas besoin de l’accord de l’autre, chacun peut faire fonctionner le compte, émettre des chèques, payer par carte, effectuer des retraits, déposer de l’argent, etc. *Pour ouvrir un compte courant joint, rien de plus simple : rendez-vous ensemble dans votre agence bancaire, munis chacun de votre pièce d’identité. *

Les avantages

Finis les comptes d’apothicaires interminables : vous piochez dans le compte commun pour les dépenses courantes, sans avoir besoin de la présence ou de la signature de l’autre à chaque fois.

Vous pouvez alimenter ce compte comme vous le souhaitez, et cette souplesse vous permettra facilement de participer aux dépenses en fonction de vos capacités. Par exemple, à chaque début de mois, vous vous mettez d’accord pour verser chacun une somme, en fonction de vos revenus : vous savez alors que vous disposez de ce montant pour tenir jusqu’à la fin du mois.

Du bon usage d’un compte joint

Attention, l’ouverture d’un compte en commun n’est pas anodine : ne vous lancez pas dedans les yeux fermés, ou vous risqueriez de les rouvrir brutalement.

Gare à l’interdit bancaire !

À partir du moment où vos deux noms apparaissent, vous êtes considérés comme solidaires des dettes. Ça veut dire quoi ce charabia ? Que si le compte est à découvert, vous êtes tous les deux responsables. Jusque-là, normal, après tout vous êtes deux à vous en servir.

Mais si jamais vous tirez un peu trop sur la corde et que l’un de vos chèques finit par être rejeté, les choses se compliquent : l’interdiction bancaire s’appliquera pour tous les deux, sur ce fameux compte, mais aussi sur vos autres comptes personnels !

Attention au vidage de compte !

Comme on le disait, les deux titulaires du compte peuvent en disposer comme ils le souhaitent, sans avoir besoin de l’accord de l’autre. En imaginant le pire scénario, l’un peut donc tout à fait légalement vider intégralement ce compte. Quand tout va bien entre les deux, il n’y a priori pas de souci à se faire, mais dans l’hypothèse où votre histoire partirait en cacahuète, faites preuve de prudence !

Trois conseils (de la plus haute importance)

Conseil n° 1. Pour éviter le léger désagrément du découvert bancaire (pour ne pas dire cette tragique péripétie), une précaution s’impose : choisissez parmi vous deux un responsable de compte, et désignez-le dans la convention. En cas d’interdiction bancaire, lui seul sera concerné, et l’autre pourra continuer à utiliser son compte personnel le temps de vous sortir de la panade.

Conseil n° 2. En cas de pépin, désolidarisez-vous au plus vite du compte joint, en envoyant une lettre recommandée à votre agence bancaire. Les opérations réalisées après cette étape ne pourront être validées qu’avec vos deux signatures. Ouf, vous êtes à l’abri !

Conseil n° 3. Conservez votre compte courant personnel pour ces deux premières raisons. En cas de découvert ou d’interdiction bancaire, il est largement préférable de disposer d’un autre compte (approvisionné, de préférence… ) pour ne pas se retrouver coincée. Et si jamais une rupture devait être engagée et que vous fermiez votre compte joint brusquement, autant avoir de quoi continuer à vous nourrir grâce à un autre de vos comptes.

Love & Sexo