Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Contraception d’urgence : soyez averti !

Publié par
l'Etudiant Trendy
, le
No thumbnail

Risque de grossesse non desiree suite a un oubli de pilule, un preservatif qui craque ou glisse, ou tout simplement un rapport non protege... Si la contraception d'urgence doit rester exceptionnelle, il est bon de connaitre les solutions qui s'offrent a vous suite a un accident. Explications.

Quelles sont les contraceptions d’urgence ?

Lorsque vous êtes soumise à un risque de grossesse non désirée, sachez qu'il existe deux méthodes de rattrapage : la contraception d’urgence hormonale, autrement appelée la pilule du lendemain, et le stérilet en cuivre. Ces deux méthodes ne sont pas fiables à 100% mais réduisent le risque de grossesse si elles sont employées dans les quelques heures qui suivent le rapport non protégé.

La contraception d’urgence hormonale

Il existe deux pilules du lendemain : Norlevo® et EllaOne®. Toutes les deux agissent principalement en inhibant ou retardant l’ovulation. Elles peuvent également induire des modifications de la muqueuse utérine afin d’empêcher l’œuf fécondé de s’accrocher à l’utérus. Après un rapport à risque, vous pouvez prendre l’une ou l’autre. Les deux ne se cumulent surtout pas ! Voici leurs caractéristiques :

*Norlevo® (substance active : Lévonorgestrel)*

- Quand prendre *Norlevo® ?* Elle doit être prise le plus rapidement possible après le rapport à risque et au plus tard trois jours après. Plus elle est prise tôt, plus elle est efficace. - Où et comment se procurer *Norlevo® ?* Elle se procure en pharmacie sans prescription médicale et de façon anonyme pour les mineurs. Cela signifie que vous devez juste annoncer oralement que vous êtes mineure. Le pharmacien est tenu de respecter votre demande et ne peut pas exiger une présentation de votre carte d’identité. Norlevo® est également disponible auprès des infirmières scolaires, dans les centres de planification et au planning familial. - Faut-il payer ? Norlevo® est gratuite pour les mineurs. Sinon, elle coûte environ 8 €. Il existe un générique (Lévonorgestrel Mylan ® ) un petit moins cher. Si vous avez une ordonnance de votre médecin ou gynécologue, Norlevo est remboursée à 65 %. N’hésitez pas à demander une ordonnance lors d’une consultation lambda afin de pouvoir réagir rapidement en cas de rapport à risque.

EllaOne® (subtance active : Ulipristal acétate)

- Quand prendre *EllaOne® ?* La prise du médicament doit avoir lieu le plus tôt possible après le rapport sexuel non ou mal protégé et au plus tard dans les 5 jours (120 heures) suivant celui-ci. - Où et comment se procurer *EllaOne® ?* Elle est délivrée en pharmacie sans prescription médicale, et ce, depuis peu (avril 2015). Comme Norlevo®, elle se procure anonymement. Elle est généralement donnée quand le rapport sexuel non protégé a eu lieu il y a plus de 48h. - Faut-il payer ? Son prix est plus élevé : environ 20 €, mais elle reste gratuite pour les mineures. EllaOne® n’a pas de générique. Si vous possédez une ordonnance, elle est remboursée à 65 %. là aussi, n’hésitez pas à demander à votre médecin ou gynécologue une ordonnance lors d’une consultation lambda afin de pouvoir réagir rapidement en cas de rapport à risque.

*Les bons réflexes si vous prenez une p* ilule du lendemain

- Lorsque vous vous procurez la pilule du lendemain, il est nécessaire de discuter avec votre pharmacien, notamment car certaines interactions médicamenteuses sont déconseillées (ne pas cumuler la pilule du lendemain et certains médicaments). - La pilule du lendemain ne protège pas des IST. - La pilule du lendemain n'est pas fiable à 100 %. Elle minimise seulement les risques d'une grossesse non désirée. Il est important de faire un test de grossesse si les règles n'apparaissent pas dans les 7 jours après la date attendue ou en cas de saignements anormaux à la date prévue des règles. - La pilule du lendemain ne stoppe pas une grossesse en cours. - Si vous vomissez dans les trois heures suivant la prise du comprimé, vous devez immédiatement en reprendre un. - Prendre la pilule du lendemain ne signifie pas que vous êtes protégée pour les rapports suivants. Il vous faut utiliser une méthode barrière (préservatif) jusqu'au début des règles suivantes. - La pilule du lendemain peut retarder l'apparition des règles, ou au contraire, provoquer des saignements ainsi que des nausées. D'autres effets secondaires peuvent être constatés comme les douleurs abdominales, pelviennes, des céphalées, des vertiges... - Contrairement à certaines idées reçues, la pilule du lendemain est sans risque pour la santé et elle ne rend pas stérile , d'après l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Autre option : le DIU (dispositif Intra Utérin) au cuivre (stérilet)

L’insertion d’un DIU au cuivre (stérilet), quel que soit le moment du cycle, constitue aussi une contraception d’urgence efficace. Il ne bloque pas l’ovulation mais empêche l’œuf de se fixer à l’utérus. Le délai de pose est de 5 jours maximum après la date du rapport à risque. Le DIU est d’ailleurs considéré comme la méthode la plus efficace en cas de rapport non ou mal protégé. Pour cette méthode, v ous devez avoir une ordonnance d’un médeci n afin de vous procurer un stérilet en cuivre. Précisez que c’est une urgence pour obtenir rapidement une ordonnance. Il effectuera ensuite la pose. Le stérilet peut ensuite rester en place et devenir une contraception de tous les jours.

Love & Sexo