Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Web & High Tech

Conseils de Youtubeurs pour créer votre chaîne

Publié par
l'Etudiant
, le

Vous y avez pensé, mais sans jamais oser vous lancer. Grâce à Sébastien Moricard et Alain T. Puyssegur, co-auteurs du "Guide des Youtubeurs", vous aurez un aperçu de quelque 350 vidéastes qui ont déjà créé leur chaîne, dans des domaines aussi variés que l'humour, la mode, la vulgarisation scientifique ou les jeux vidéo. Extraits.

Comment créer sa chaîne YouTube sans galérer ? En vous inspirant des conseils de celles et ceux qui ont lancé la leur avec succès ! Regardez les meilleures vidéos… puis, à vous de trouver la bonne idée pour vous démarquer !

Voici quelques extraits du "Guide des Youtubers".

Créer sa chaîne : les conseils de Chris de la chaîne Poisson Fécond

"Il existe déjà énormément de contenu sur YouTube, et plus globalement sur Internet. Il est important que vous parveniez à vous démarquer de ce qui existe déjà, de ce qui fait l'originalité d'autres vidéastes. N'ayez donc pas peur d'innover, même et encore plus si votre concept n'existe presque nulle part.

Pour cela, n'hésitez pas à regarder ce que font les autres créateurs et à consommer beaucoup de contenu audiovisuel. Cela peut vous inspirer, vous donner des idées, mais en aucun cas ne doit vous pousser à entreprendre un bête copié-collé.

Si vous souhaitez vous lancer dans un concept déjà existant, le plus important est d'apporter votre touch. En bref, il faut que vous ayez quelque chose à rétorquer à la question : "Pourquoi regarder votre contenu plutôt que celui du voisin ?"

Créer sa chaîne d'humour : les conseils de Pierre Croce

Alors qu'il tenait le pari de faire rire les gens grâce à un one-man show basé sur un PowerPoint, la "PowerPoint Comedy", l'humoriste Pierre Croce s'est lancé en parallèle sur Internet. Bien que sa chaîne existe depuis quelques années, le vidéaste a connu un succès très rapide entre 2015 et 2016, quand, en l'espace de quelques mois, le nombre de vues sur sa chaîne a littéralement explosé. Il faut dire que le personnage est assez atypique avec un humour qui apporte un peu de fraîcheur et, surtout, beaucoup de dynamisme. […]

"Le premier conseil, c'est la technique. On peut avoir une super idée, mais si le son est pourri ou que l'image n'est pas propre, ça ne prendra pas. Il faut ce soit bien éclairé et avec un bon son, c'est ce qui va faire toute la différence. Une bonne idée transformée en bonne vidéo, c'est la clé. Après, il ne faut pas chercher à cartonner tout de suite. Il y a beaucoup de gens qui cherchent à faire des millions de vues alors que ce qui est important, c'est de construire son audience et d'entretenir avec elle une relation".

Créer sa chaîne mode & lifestyle : les conseils de Safia Vendome

_ Comment tenir une chaîne aussi suivie que celle de Safia ? // © Safia Vendome / Youtube_

Safia Vendome est bien connue pour avoir constitué pendant plusieurs années un duo avec la YouTubeuse Caroline sur la chaîne CarolineSafia. En 2016, elle a pris un nouveau départ en fondant sa propre chaîne, avec laquelle elle souhaite resserrer les liens avec sa communauté et proposer de nouveaux types de contenu. Elle porte un grand intérêt au bien-être dans tous ses états : elle s'intéresse beaucoup au fonctionnement zéro déchet et à tout ce qui a trait à un mode de vie plus respectueux de la nature et de soi-même. […]

"Entre mes deux chaînes, mon blog, mes réseaux sociaux, mes mails, mes déplacements, les événements que je veux organiser, je n'ai pas d'autre choix que d'être extrêmement organisée. Mes vidéos sont prévues en moyenne un mois à l'avance et le tournage se fait la semaine avant la publication. Ce n'est qu'une infime partie de mon activité.

Beaucoup de vidéastes ont stoppé leur études en cours de route pour se consacrer entièrement à YouTube. Safia a mené ses études jusqu'à un master 2. "C'est primordial ! Je comprends parfaitement que certains aient pris ce chemin mais je trouve cela vraiment, vraiment dommage. Je ne vous cache pas que ma dernière année d'études a été très difficile car j'avais l'école, mon alternance et YouTube. Soit trois vies en une. Mais j'ai réussi et je suis heureuse de ne pas avoir lâché ! […] Finir ses études nous ouvre l'esprit et nous permet de savoir réellement gérer notre chaîne YouTube, nos médias sociaux, notre blog… Du moins, c'est ainsi que je le vis."

Créer sa chaîne vulgarisation & savoir : les conseils de Nota Bene

_ La chaîne de Nota Bene vous fera forcément apprécier l'Histoire // © Nota Bene / Youtube_

Nota Bene est une chaîne spécialisée dans l'Histoire avec un grand "H", mais pas seulement. L'optique du vidéaste n'est effectivement pas de vous faire fuir en vous assommant de dates et autres précisions scolaires tristement rébarbatives. Pour cela, il tient énormément à la contextualisation de tout ce qu'il raconte, agrémentant son propos d'anecdotes précises, présentées avec légèreté et passion. Chaque sujet est ainsi rendu plus captivant, plus "vivant" même. […]

"Je me suis retrouvé au chômage et je m'ennuyais sec. Je ne supportais pas de rester inactif et, quand j'ai découvert ce qui était en train de se passer sur YouTube, quand j'ai découvert cette vague de programmes culturels en somme, j'ai décidé d'investir dans du matériel audiovisuel avec ma prime de licenciement. Au départ, on est surtout heureux de voir que ça marche. […] Ce qui n'est pas évident, c'est que juridiquement, on n'a pas de statut, notre métier n'est finalement pas reconnu et on galère à déclarer notre activité. […] Ensuite, il faut commencer à s'organiser pour trouver des financements car bien souvent l'argent dégagé via YouTube ne suffit pas. Il est clair que, tant qu'on n'a pas une grosse base d'abonnés, c'est compliqué de négocier un bon taux avec son network et si, comme si c'était mon cas au début, on signe à 40 % … on met un certain temps à retomber financièrement sur ses pieds. Aujourd'hui, si je peux vivre de ma chaîne, c'est clairement grâce aux dons des internautes et à Tipeee !"

**

Le G** uide des YouTubers, de Sébastien Moricard et Alain T. Puyssegur, éditions Castelmore, oct. 2016, 290 p. 14,90 €.

Enregistrer

Web & High Tech