Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Comment se remettre d’une rupture amoureuse ?

Publié par
Patricia Labiano
, le
Comment se remettre d’une rupture amoureuse ?

Comme les histoires d 'amour, les ruptures sont toutes differentes, mais la separation est generalement douloureuse. Pour commencer, si vous voulez vraiment l'oublier, eliminez toutes les photos de votre cheri(e) autour de vous… surtout celles ou vous le/la trouvez aussi seduisant que Brad Pitt/Angelina Jolie !

Pour réussir à mieux vivre la rupture amoureuse, essayez de suivre ces quelques conseils.

On arrête de soûler ses amis…

Ne vous répandez pas en pleurs sur l’épaule de vos amis. *Ne les « soûlez » pas en ne parlant que de lui(d’elle), en l’idéalisant, ou, au contraire, en le(la) dévalorisant tellement que ça n’est plus crédible. *

Vos potes savent de toute façon comment il(elle) était. Et soit ils vous écoutent en se demandant quand vous allez arrêter de parler de ça, soit ils lâchent ce qu’ils pensent et vous risquez de mal le prendre, et de vous fâcher avec eux (lire aussi l'article : « Comment gérer une rupture quand on est dans la même classe ? »).

… sans parler de sa mère !

N’allez pas non plus trop vous faire plaindre par votre mère : vous prenez le risque qu’elle vous rappelle tous vos échecs passés, d’entendre qu’il serait temps de faire les bons choix et si possible de trouver le(la) candidat(e) idéal(e) au mariage… Ce qui donne inévitablement envie de se jeter dans une nouvelle histoire avec un bad boy ou une bad girl avec qui l’histoire sérieuse est mission impossible.

Ex ou harcèlement téléphonique : on évite

Eh non, on ne court pas non plus par désespoir chez un ex pour se faire consoler, ce n’est pas une bonne idée !

Et on n’appelle pas - surtout pas à plusieurs reprises – celui(celle) qui vient de vous quitter pour expliquer que ça suffit, on tourne la page (et on n’envoie pas de SMS non plus !).

Si la personne avec qui on a rompu revient d’elle-même, c’est différent, on lui laisse sa chance si elle le mérite. Attention, pas si elle a été cruelle, ou dévalorisante… C’est déjà assez humiliant comme ça.

On évite les endroits qu’elle fréquente, on flâne plutôt là où on ne risque pas de la croiser.

On s’entoure de « bonnes vibrations »

Et les balades, faites-les plutôt avec des gens vraiment gentils avec vous. On sort avec ses copines, on passe des moments agréables avec des amis proches qui nous comprennent et qui nous laissent vivre tranquillement notre vague à l’âme.

Bien sûr, vous avez le droit d’être triste, mais évitez de faire en sorte que votre tristesse et votre chagrin tournent en boucle pendant des mois. Quand quelque chose s’arrête, autre chose démarre, ne l’oubliez pas, c’est la vie !

On consulte un psy

« La séparation est la reconstruction. La rupture est une déchirure, une amputation », analyse le pédopsychiatre Marcel Rufo, auteur de Détache-moi, aux éditions Anne Carrière. Pour bien s’en remettre, on travaille sur l’image de soi, la confiance en soi. Si ce n’est pas la première fois et que ça va vraiment mal, pour comprendre les raisons, pourquoi la séparation est une telle déchirure, le mieux est de consulter un psychiatre ou un psychologue.

*A consulter aussi :*

- Petit coup de blues ou vraie déprime ? - L'insomnie, la hantise de mes nuits - DOSSIER : « Troubles alimentaires : attention, danger ! » - Accro à la cigarette, j'arrête - DOSSIER : « Drogues : ne pas se laisser piéger » - Accro à l'amour ou au Net, ça se soigne ! - Peut-on prévenir les tentatives de suicide ? - Rapports non protégés : quelles conséquences ? - Je suis jalouse, mais je me soigne - Je m'accepte comme je suis ! - DOSSIER : « Comment choisir son psy ? » - DOSSIER : « Mal-être : les clés pour remonter la pente » - DOSSIER : « Quelle alimentation pour retrouver la forme ? » - DOSSIER : « Gyms douces : laquelle choisir ? » - Quatre méthodes pour retrouver sa concentration - Petits maux : je me soigne avec des plantes

Love & Sexo