Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Love & Sexo

Comment se remettre d’une rupture ?

Publié par
Sara Saidi
, le
Comment se remettre d’une rupture ?

Vous venez de rompre et vous êtes au plus bas ? Pour vous réconforter et vous donner l’envie de rebondir, Trendy est allé voir ceux qui ont vécu une rupture et… s’en sont remis ! Ils vous expliquent comment ils ont réussi à tourner la page.

Se remettre d’une rupture, c’est souvent compliqué : "Je n’ai toujours pas trouvé la solution !" avoue Quentin. Si la fin d’une relation est, de l’avis général, un véritable enfer, la bonne nouvelle c’est que, bien souvent, le meilleur reste à venir…

"Il faut se dire que la lumière est au bout du tunnel", affirme Lisa, étudiante en psychologie à Strasbourg. Sortir grandi et plus fort d’un échec amoureux, c’est donc possible ?

Se laisser du temps et bien s’entourer

Après une rupture, pas de règle d’or : il y a ceux qui se replient sur eux-mêmes et ceux qui décident très vite de sortir en multipliant les soirées et de profiter de leur célibat. C’est le choix qu’a fait Mélodie, 22 ans, étudiante en master informatique près de Chambéry. "Mon mec m’a trompé avec ma meilleure amie ! Quand il a mis fin à notre relation, je me suis sentie triste mais aussi soulagée."

Après cette histoire éprouvante, la jeune femme a dû reprendre confiance en elle. Elle s’est rendue compte qu’ en vivant cette relation, elle s’était renfermée. Après la rupture, " Je me suis ouverte aux autres , j’ai perdu le poids que j’avais pris parce que je n’étais pas bien dans ma peau, maintenant je suis beaucoup plus épanouie. Finalement ce n’est que du positif", assure-t-elle.

" Les meilleurs soutiens sont les amis et le travail ", affirme Gwenddyd, 23 ans, étudiante au Celsa à Paris. "Sans mon boulot, j’aurais passé 8 heures par jour à penser à ce mec et aux raisons de cette rupture qui m'échappent encore aujourd'hui !" raconte-t-elle. Pour la jeune femme, à chaque histoire qui se termine, il y a une mauvaise et une bonne nouvelle : "La mauvaise, c’est que ça prend du temps pour s'en remettre, et la bonne c’est que le temps finira par tout résoudre, quoi qu'il arrive".

Accepter d’être triste et continuer à avancer

Adrien, 23 ans, étudiant en master d’histoire a mis longtemps à tourner la page. Pendant plus de deux ans, il s’est enfermé dans une relation vouée à l’échec : "Elle était amoureuse d’un autre garçon. Elle m’a quitté deux fois, alors que je ne m’y attendais pas". Finalement, c’est lui qui a mis fin à la relation une bonne fois pour toutes : "Je me suis rendu compte que j’avais envie de rencontrer d’autres gens, que je n’avais pas eu ce que je méritais".

Pour dépasser ce stade de la rupture, il a simplement continué à vivre. Il ne faut pas " chercher à combler un vide , je suis très heureux et épanoui maintenant. En fait, on ne s’en sort qu'à partir du moment où l'on a décidé qu'il était temps d'aller de l'avant", affirme-t-il.

Apolline, étudiante en psychologie à Strasbourg, est du même avis. Elle considère qu’il faut se laisser un peu aller et surtout ne pas culpabiliser. " Je m’en suis sortie quand j’ai acceptée d’être triste ", se rappelle-t-elle. Son conseil : se fixer un temps pour ressasser et cogiter avant de se reprendre en main. "Et si pendant cette période, on n'a envie de rien, et bien on reste au lit à regarder des séries pour se changer les idées". Mais au-delà du temps que vous vous serez fixé, évitez de trop cogiter.

Quand une relation se termine, "on a tous l’impression qu’on ne trouvera jamais mieux, mais en vérité, il y a toujours mieux parce que nos critères évoluent", conclut la jeune femme.

Love & Sexo