Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Comment savoir si tu souffres d'anxiété sociale ? 5 signes qui ne trompent pas

Publié par
Priscilla BM
, le
Comment savoir si tu souffres d'anxiété sociale ? 5 signes qui ne trompent pas

Les interactions sociales te stressent énormément ? Ce n'est peut-être pas juste de la timidité, mais de l'anxiété sociale. Pour en avoir le cœur net, voici certains signes à guetter.

Quand on est d'un naturel timide, demander un renseignement à un inconnu, passer un coup de fil à quelqu'un qu'on ne connaît pas, prendre la parole en public ou encore rencontrer de nouvelles personnes n'est jamais très évident. Mais lorsque cela provoque carrément de la panique et que des réactions physiques comme des palpitations, de la transpiration ou encore une sécheresse dans la bouche se manifestent, c'est plus que de la timidité : c'est de l'anxiété sociale. Une maladie mentale qui toucherait 4 à 5 % de la population. Et toi, en souffres-tu ? Pour le savoir, voici 5 signes à repérer.

Rencontrer de nouvelles personnes te rend nerveux(se)

Dès que tu te retrouves dans une situation où tu ne connais personne et où tu dois te sociabiliser, que ce soit avec des camarades de classe dans une nouvelle école, lors de soirées ou lorsque tu commences un nouveau job, c'est l'angoisse totale, ton cœur bat à cent à l'heure et tu préférerais clairement devenir invisible ? C'est de l'anxiété sociale.

Tu détestes être le centre de l'attention

Dans ta vie de tous les jours, tu fais tout pour être le/la plus discret/discrète possible, ne pas attirer l'attention sur toi et lors de conversations, tu n'exprimes pas trop tes opinions, préférant écouter ou te ranger à la majorité plutôt que débattre de tes convictions ? Tu redoutes les exposés/projets à présenter devant toute la classe et tu évites de participer en cours par peur d'être interrogé(e) ? C'est de l'anxiété sociale.

Tu détestes passer des coups de téléphone

Lorsque tu dois passer un coup de téléphone important, pour régler un problème, prendre un rendez-vous ou relancer un employeur pour un futur stage/job, tu stresses pendant des heures avant de te lancer ? Et quand tu reçois des appels, d'inconnus ou pas d'inconnus d'ailleurs, tu ne réponds pas et préfères qu'on te laisse un message vocal, alors même que tu es disponible pour parler ? C'est de l'anxiété sociale.

Crédit : Unsplash

Tu dois consommer de l'alcool pour être à l'aise avec les autres

Consommer de l'alcool pour s'éclater en soirée, jusqu'ici c'est à peu près normal, surtout quand on est étudiant. Mais si tu bois dans le seul but de faire passer ton anxiété et être ainsi plus sociable, c'est qu'il y a un problème. Tu ne devrais pas avoir besoin d'alcool pour faire des rencontres ou même parler avec les gens. Certes, cela peut aider, mais ça ne doit pas devenir une habitude. 

Tu as des réactions physiques désagréables quand tu fais face à des interactions sociales

Dès que tu dois faire face à des situations sociales qui te stressent, ton rythme cardiaque s'accélère beaucoup, tu te mets à transpirer, ta bouche s'assèche, tu te mets à trembler et parfois même, tu as des vertiges ? C'est une crise de panique et c'est l'un des premiers symptômes de l'anxiété sociale. 

Pour aller plus loin, voici également une petite sélection d'articles qui devraient t'aider : 

- 6 trucs à essayer pour calmer ses angoisses en 2 minutes top chrono 

- Comment réussir son oral sans stresser ? 

- Ma timidité m'empêche de réussir à l'oral

- "Je suis trop timide" : nos antidotes pour mieux gérer

Psycho