Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Pop culture Web & High Tech

Comment éviter de se faire piéger par la contrefaçon sur internet ?

Publié par
Maxime Huteau
, le
Comment éviter de se faire piéger par la contrefaçon sur internet ?

Sur le Net, beaucoup de produits de luxe sont vendus a prix casses. Mais attention a la contrefaçon, ça peut vous couter cher. Conseils pour eviter de se faire pieger.

"Les fraudeurs veulent se faire de l'argent sur ceux qui n'en n'ont pas", telle est l'affirmation de Stéphane Berlot, responsable de Mark Monitor, une société américaine qui protège les marques de la contrefaçon en ligne. Aujourd'hui, le marché de la contrefaçon représente 200 milliards de chiffre d'affaire, dont 50 % par le biais d'internet. Une grande partie de ces produits proviennent directement d'Asie.

Copier la photo d'un produit sur le site officiel de la marque en question, la coller sur son site et baisser fortement le prix. Voilà pourquoi les internautes se font parfois avoir et se retrouvent avec des produits issus de la contrefaçon entre les mains. Les étudiants sont particulièrement concernés par le problème : "ce sont des cibles privilégiées, ils ont peu de moyens et sont particulièrement attirés par les grandes marques comme Louis Vuitton, Gucci, Armani etc." explique Stéphane Berlot.

"Si le prix est trop bas, il faut se méfier"

Aujourd'hui, les sites Internet qui vendent de la contrefaçon sont plus nombreux qu'on ne le croit, il est difficile de tous les lister. En général, acheter sur les sites de particuliers à particuliers s'avère être dangereux.

Avec d'importants moyens informatiques, les fraudeurs peuvent même faire référencer leurs pages devant les sites officiels et apparaitre dans les premiers résultats de recherche sur Google.

Alors comment éviter de se faire piéger ? Être très vigilent sur les prix : "si le prix est trop bas il faut s'en méfier, avertit Stéphane Berlot." Quand vous avez devant vous un produit neuf sur lequel il y a au moins 50 % de réduction, quel est l'intérêt pour le vendeur particulier ?

" Analysez aussi les conditions générales de vente et regardez s'il y a des fautes d'orthographe par exemple, c'est mauvais signe en général. Vérifiez également les conditions de retour des produits car souvent, les sites de contrefaçons n'en présentent pas. Enfin, soyez sûr que le système de paiement est bien sécurisé." Pour le savoir, assurez-vous avant toute transaction que l'adresse de la page commence par "https" au lieu du traditionnel "http" et qu'un cadenas fermé apparait en bas de votre navigateur.

De 300.000 € d'amende à 3 ans de prison

Acheter, sciemment ou non, des produits de contrefaçon présente de nombreux risques dont on ne parle pas assez. " Le plus courant : ne jamais recevoir la marchandise. Dans ce cas là, vous perdez votre argent et risquez de vous faire voler vos coordonnées bancaires. La situation est plus grave lorsqu'il s'agit de parfums, de produits cosmétiques ou pharmaceutiques : le risque est de se retrouver avec des allergies ou des maladies..." affirme le responsable de MarkMonitor.

Autre danger : se faire contrôler par la douane. Si elle intercepte votre colis, elle peut facilement remonter jusqu'à vous. Même par la suite, vous risquez toujours d'être repéré et dénoncé en fonction de vos rencontres ou par une personne de votre entourage. Vous pouvez alors encourir d'une amende de 300.000 € à 3 ans de prison pour les cas les plus graves. Et pour ceux qui seraient tentés de revendre la contrefaçon reçue pour se faire de l'argent, "les peines sont bien plus importantes" garantit Stéphane Berlot, jusqu'à 5 ans de prison et 500.000 € d'amende.

Attention donc, lors de vos achats en ligne. Pour des produits de marque à prix très réduits, n'oubliez pas le bon plan des brocantes !

Web & High Tech