Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Jobs & Stages

Comment devenir le stagiaire qu'on n'oublie pas

Publié par
Sara Saidi
, le
Comment devenir le stagiaire qu'on n'oublie pas

Vous avez décroché un stage, c’est bien. Mais ce qui est encore mieux c’est réussir à laisser une trace dans l’esprit de ceux qui vous accueillent. Pour devenir le stagiaire dont tout le monde se souvient, voici les conseils d'étudiants passés par là.

1. Ne pensez pas que le stage ne sert à rien

Le dernier stage de Mathilde et Eléonor, 19 ans, aujourd'hui en licence de droit, remonte à la 3e. Ce fameux stage d'observation. "En 3e on se fait forcément oublier, pour le coup !", pense Mathilde.

Mais c'est une idée reçue. Sophie Weber, journaliste aux "Dernières Nouvelles d'Alsace", se souvient encore d'un stagiaire qui ne voulait pas devenir journaliste mais qui "n'était pas un boulet", qui s'intéressait au travail et était curieux. "Si un jour, ce jeune revient me voir en me disant qu'il veut être comptable, je lui ouvrirais mes contacts parce que j'ai gardé un bon souvenir de son stage".

Pour Valérie Deflandre, conseillère au CIDJ de Paris, "un stage est une première expérience pour se vendre et mettre en avant ses atouts" , donc il ne faut pas le bâcler. À ce propos, Eléonor conseille : "Il faut qu'on sente qu'on ne vient pas en touriste !"

2. Soignez votre apparence

"Ne vous habillez pas comme elle !", dit Sarah, 24 ans, en parlant de sa camarade Aissatou, 22 ans. Toutes deux sont étudiantes en sociologie à l'université de Strasbourg. Le conseil vestimentaire n'est pas anodin : bandana rouge et pantalon gris un peu moulant, la tenue d'Aissatou est, en effet, décontractée. Il vaut mieux rester classe, mais sobre. Et si vous aviez l'idée de venir en tong et minishort, on peut se rappeler de vous, mais peut-être pas dans le bon sens...

3. Le savoir-vivre d'abord

De l'avis de tous les recruteurs, le savoir-vivre est au moins aussi important que le savoir-faire. Véronique Barré, gérante d'une boulangerie à Montpellier, affirme : "Je regarde le comportement du stagiaire, s'il est avenant avec les clients, s'il n'est pas en retrait".

Rapporter les croissants au petit-déjeuner au bureau est aussi une bonne astuce pour marquer des points !

4. Être actif

"Se manifester, chercher à être encadré, poser des questions", voilà le conseil de Lucas, 23 ans, en BTS communication. Quant à Éva, 22 ans, en master Caweb à Strasbourg, elle a décroché son alternance dans une concession automobile, grâce à son stage de fin de licence : "Je n'ai rien fait de spécial, j'ai bien travaillé, montré que je savais m'impliquer. "Le patron voulait me garder tout de suite, je lui ai parlé de l'alternance, il m'a rappelée".

5. Prendre des initiatives

Ne pas se limiter à ce qu'on vous dit de faire peut provoquer un bel effet de surprise. " Un stagiaire qui va au-delà des missions qui lui sont confiées sera fortement apprécié par l'équipe qui l'accueille" , explique Aleksandra Knezevic, chargée de recrutement stagiaires et alternants chez LCL. "Il ne faut pas attendre que ça se passe", insiste Raphaël, 21 ans, étudiant en sciences sociales. Le but : montrer son efficacité, faire des propositions, mais aussi mettre en avant ses autres compétences, sans avoir peur de paraître trop ambitieux.

6. Et surtout : osez !

Rassurez-vous, il ne s'agit pas de faire un numéro juste avant la fin de votre stage. Mais, par exemple, à votre arrivée, n'hésitez pas à "faire le tour des bureaux, aller vers les autres, vous présenter", conseille Valérie Deflandre. Avant votre départ, sollicitez votre maître de stage pour une recommandation, un avis... Tous les moyens sont bons, explique la journaliste Sophie Weber : "Les seuls mineurs que j'ai sur mon réseau Facebook sont mes anciens stagiaires de 3e. Quand ils laissent des commentaires sur mes posts, je ne peux pas les oublier."

Mais attention à ne pas laisser tomber les moyens plus traditionnels : prendre des nouvelles, passer parfois sur son ancien lieu de travail. Attention cependant à ne pas devenir trop familier, et ne jamais oublier que vos anciens encadrants ne sont pas vos potes.

Et vous, quels sont vos conseils, basés sur votre propre expérience, pour laisser une bonne impression après un stage ? Partagez-les dans les commentaires sous cet article.

Jobs & Stages