Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Lifestyle Mode & Look

Comment choisir sa taille de chaussures et de collants

Publié par
Caroline de
, le
No thumbnail

Les chaussures sont l'un des achats les plus difficiles à faire sans se tromper. Souvent, dans la boutique tout va bien et paf, au bout d’une heure de marche vous avez les pieds en sang et impossible de se les faire rembourser ! Alors, comment bien choisir ses chaussures ?

La pointure des chaussures

Déjà il faut bien connaître sa taille. Pour cela, mettez une feuille de papier contre un mur, posez vos pieds dessus, collez vos talons au mur et faites un trait au niveau de vos gros orteils. Mesurez avec une règle.

Vous obtenez alors votre taille en centimètres (T) qui correspond à une pointure (P).

Ainsi :

T 23 = P 36 ; T 23,4 = P 36,5 ; T 23,7 = P 37

T 24 = P 37,5 ; T 24,4 = P 38 ; T 24,7 = P 38,5 ; T 25 = P 39

T 25,4 = P 39,5 ; T 25,7 = P 40 ; T 26 = P 40,5 ; T 26,4 = P 41

Comme les pointures peuvent légèrement varier d’une marque à l’autre et que la forme peut aussi avoir une influence, le mieux pour vérifier que vous avez la bonne pointure, c ’ est de vous lever et de passer un doigt entre votre pied et l ’ arrière de votre chaussure. C’est serré ? C’est parfait. Si vous ne passez pas le doigt ou qu’il reste encore de la place, changez de pointure ou ajoutez une semelle.

Les talons des chaussures

En ce qui concerne les talons, d’une marque à l’autre et même d’une chaussure à l’autre les cambrures peuvent être très variables et donc plus ou moins confortables pour vos pieds. Voici quelques astuces à connaître.

• Si le creux de votre pied est trop éloigné de la chaussure, c’est que la cambrure n’est pas pour vous.

• Passez toujours au moins dix minutes dans la boutique, les chaussures aux pieds. Attention s’il y a de la moquette, elle peut atténuer la sensation de gêne.

• Plus le talon est large, plus il est stable et plus il sera confortable malgré la hauteur.

• Si le cuir appuie légèrement sur le dessus de vos pieds et en particulier sur le gros orteil, pas de souci, à condition que les chaussures soient vraiment en cuir. C’est typiquement le genre de chose qui s’arrange très vite en les portant.

• Si la couture ou la découpe du décolleté de la chaussure vous rentre un peu sur le pied, attention, souvent ça ne s’arrange pas avec le temps !

• Les chaussures vernies s’assouplissent très peu.

• Si votre mollet est très tendu et que vous devez vous pencher légèrement en avant pour marcher, c’est que les talons que vous avez choisis sont trop hauts.

Aïe, mes pieds !

Une fois les chaussures achetées, malgré un essayage attentif, elles vous font souffrir, voici quelques pistes.

- Si c ’ est la découpe du décolleté qui vous appuie sur le côté ou l’avant du pied, mordez la zone coupable. Non il ne s’agit pas de vengeance ! Mordre à plusieurs reprises le cuir à cet endroit où il est tendu va l’assouplir.

- Si elles sont trop serrées : portez-les avec des chaussettes mouillées, l’humidité détend le cuir, en séchant il reprendra la forme de votre pied.

- La cambrure est difficile à supporter : investissez dans des demi-semelles en sillicone (Scholl, Compeed…) qui vont soulager la plante de vos pieds et alléger la cambrure.

- Les lanières ou l ’ arrière du talon frottent : chaque matin crémez vos pieds avec une crème protectrice qui crée une épaisseur pour les protéger, les plus efficaces étant celles conçues pour les sportifs. À force, vous ne sentirez plus du tout ce type de gène.

Les collants

La plupart des marques donnent à l’arrière de l’emballage des collants un tableau de calcul de taille. Si ce n’est pas le cas, sachez que vous devez prendre en compte votre taille et votre poids. Ce qui fait que par exemple, bien que mince, si vous êtes grande, vous allez devoir prendre une grande taille. Voici quelques conseils pour le choix des matières.

Les collants en laine

Épais, pas toujours avantageux pour la silhouette, ils sont à privilégier si vous passez le plus clair de votre temps à l’extérieur ou si vous travaillez dans un endroit particulièrement mal chauffé. Attention, un collant en laine peut vous faire gagner une demi-taille, il ne rentrera pas sous toutes vos jupes.

Les collants en coton

Très opaques, moins épais que les collants en laine, c’est un bon compromis pour avoir chaud sans trop déséquilibrer sa silhouette.

Les collants opaques

Ils existent en version mate ou brillante. Ils permettent de porter des jupes très courtes et des shorts sans être indécente. Bien fins, ils n’épaississent pas la silhouette. Colorés, ils peuvent égayer une tenue grise ou noire.

Les voiles

Ils existent en plusieurs épaisseurs. Autour de 40 deniers, ils sont très solides, supportent la machine à laver, ne sont pas opaques mais dissimulent bien les irrégularités. Autour de 20 deniers, ils sont très élégants car on devine parfaitement la peau et ses détails (grains de beauté…) mais ils se filent facilement, à déconseiller aux maladroites et aux propriétaires d’animaux.

Mode & Look