Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Le conseil sexy du lundi

Comment bien faire l'amour dans une cité U ou en colocation ?

Publié par
Priscilla BM
, le
Comment bien faire l'amour dans une cité U ou en colocation ?

En colocation ou en cité U, tu as beau avoir ta chambre à toi, les murs restent fins et on peut entendre ce que tu fais facilement. Mais alors, comment faire l'amour tranquillement dans ces conditions ? Nos astuces.

Ça y'est, après avoir rêvé de ce moment durant toutes tes années lycée, tu prends finalement ton envol et ton indépendance, loin de tes parents, pour commencer ta vie étudiante. Bon, tu commences doucement cela dit, en colocation avec d'autres personnes, voire en cité universitaire, avec une simple chambre. Mais c'est mieux que rien et cela ne t'empêche pas de stresser et de te poser mille et une questions. Certaines sont d'ordres pratiques, comme les meubles et objets indispensables dont tu as besoin pour t'équiper, et d'autres sont plutôt de l'ordre personnel, comme, par exemple, "comment faire l'amour avec quelqu'un" quand les murs sont fins dans ta cité U ou que tes colocataires sont dans la pièce d'à côté ? Heureusement, l'équipe de Trendy est là pour répondre à ta question.

Bien penser à fermer à clé (ou à mettre en place le code)

Tu ne voudrais pas, en plein ébats, recevoir la visite de l'un de tes colocataires ou voisins de palier - ce qui est plus courant qu'on ne le croit en cité U ? Pour t'éviter ce genre de déconvenue, il n'y a pas 36 solutions : il faut tout simplement bien penser à fermer ta porte à clé avant d'entreprendre quoique ce soit. Et si tu vis en colocation et que tu n'as pas de serrure pour fermer ta chambre, pense à établir un code avec tes colocataires, tel qu'une chaussette sur la poignée de la porte.

Rester silencieux(se)

Le truc, pour faire l’amour sans que les autres ne s'en rendent compte quand les murs sont fins, c’est de jouer la carte du silence et de faire donc le moins de bruit possible. On étouffe donc au maximum les cris de plaisir, on essaie de ne pas respirer trop fort et si c’est trop difficile, l’oreiller peut s’avérer un très bon allié (à condition de ne pas s’étouffer avec). Non seulement tes colocataires ou voisins de palier n’y verront que du feu, mais ça peut aussi être très excitant de faire l’amour en silence. Bon et puis, sinon, l'autre option, c'est de mettre de la musique, mais pas sûr que tout le monde apprécie.

Profiter des heures creuses

Tu as un petit trou dans ton après-midi de cours et ton/ta chéri(e) aussi ? Profitez-en, c'est le meilleur moment pour vous envoyer en l'air ! Personne n'est là, a priori. Tout le monde est en cours, a priori. Vous pouvez donc vous lâcher comme jamais, crier comme des bêtes, taper des meubles, des murs, et pourquoi pas même sortir de la chambre, pour faire ça dans la salle de bain commune (en cité U) ou sur le canapé du salon (en colocation) ! Bon, vérifiez quand même avant qu'il n'y ait bien personne. 

Être créatif(ve)

Un lit qui grince ou trop petit ? Faites l'amour ailleurs. Sur une commode, un bureau, dans la douche ou même sur le sol directement, les endroits pour s'envoyer en l'air ne manquent pas. Cela permet de changer un peu de routine et de pimenter les choses. Et de tester de nouvelles positions ! Il en existe des tas qui se pratiquent debout, ou contre une table, ou sur une chaise, tandis que d'autres sont particulièrement adaptées aux petits lits, comme la levrette ou le lotus. Soyez créatif et n'hésitez pas à tester plusieurs choses pour voir ce qui marche le mieux pour vous et qui ne fasse pas trop de bruit.