Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Comment annoncer à mes parents que je veux devenir un artiste

Publié par
Lauren Mezière
, le
Comment annoncer à mes parents que je veux devenir un artiste

Vous avez beau essayer d’envisager sérieusement des études de médecine ou de droit, rien à faire : c’est l’art qui vous passionne. La musique, la peinture, la danse ou le cinéma… Autant de disciplines admirables, sauf quand il s’agit de convaincre vos parents qu’elles sont faites pour vous !

Pour ne pas éveiller l'inquiétude de vos parents, vous vous êtes engagé dans une voie qui ne vous convient pas du tout, et vous poursuivez vos rêves en secret, pratiquant votre art loin des bancs de la fac. Avec l'espoir qu'un jour ou l'autre votre talent sera révélé à la face du monde et vous permettra de vivre de votre passion. Il faut bien l'admettre, cette position est tout sauf confortable, et peut-être même avez-vous la désagréable impression de ne pas jouer franc jeu avec vos parents. Une discussion ouverte s'impose pour expliquer clairement vos projets d'avenir. Seulement voilà, vous ne savez pas très bien comment vous y prendre... Trendy vous offre ses conseils pour passer ce cap délicat.

1. Préparez-vous à la discussion

Avant même de travailler vos arguments pour convaincre vos parents de votre vocation d'artiste, commencez par essayer de vous mettre à leur place. Certes, vous n'avez pas d'enfant, et c'est une forme de responsabilité qui vous échappe encore. Malgré tout, essayez de vous représenter leurs angoisses, leurs peurs, leurs désirs à votre sujet. Interrogez-vous sur la façon dont vous réagiriez à leur place, et prouvez-leur que vous y avez réfléchi. En montrant que vous comprenez leur point de vue, vous créez une atmosphère propice à la discussion.

2. Formulez clairement votre projet

"Je veux devenir photographe et j'ai déjà contacté l'ENSP et l'ENSLL pour recevoir de la documentation. J'ai l'intention de réaliser des stages dans tel et tel studios et de me spécialiser dans ce type de photographie... " Tout n'est peut-être pas aussi précis dans votre tête – c'est bien normal –, mais le fait de rationaliser votre futur parcours d'artiste lorsque vous exposerez votre projet sera rassurant pour des parents en quête de stabilité pour leur enfant. Apportez-leur de la documentation sur les écoles que vous envisagez, et feuilletez-la avec eux. Bref, démontrez-leur concrètement votre engagement. Rien ne vous empêche de leur laisser un dépliant qu'ils pourront consulter plus tard, au cas où votre première discussion ne se passe pas exactement comme vous l'aviez espéré.

3. Exposez-leur des perspectives d'avenir

Ne nous leurrons pas : la carrière d'artiste est souvent synonyme de chômage et de difficultés financières pour les parents qui ont fait d'autres choix professionnels. Commencez déjà par leur expliquer que vous n'avez pas l'intention de finir dans la rue, et que vous avez suffisamment étudié la question pour connaître les différents métiers auxquels vous pouvez prétendre. Présentez-leur la situation de façon réaliste, en montrant que vous êtes conscient des obstacles que vous pouvez rencontrer.

4. Rappelez-leur le rôle qu'ils ont joué dans votre passion

À quand remonte votre vocation artistique ? Quand votre goût pour le dessin, la comédie ou la musique est-il né ? Sans doute dans votre enfance, quand vos parents filmaient fièrement vos premiers concerts et archivaient le moindre de vos dessins ! Qu'ils le veuillent ou non, ils ont joué un rôle dans le développement de votre âme d'artiste. Rappelez-leur vos chefs-d'œuvre passés et la fierté qu'ils leur procuraient. Il ne s'agit pas de manipuler vos parents, mais de leur montrer que l'art fait partie de vous et de ce qu'ils vous ont légué, au même titre que la couleur de vos cheveux ou de vos yeux.

5. Laissez à vos parents le temps de se faire à cette idée

Il est possible que votre première conversation ne se passe pas très bien. Vos parents se mettront peut-être en colère ou chercheront à vous imposer un autre choix. Ne cédez pas, mais ne les confrontez pas non plus à un ultimatum. Vous mûrissez cette décision depuis des mois, peut-être des années : pour vos parents, c'est tout nouveau. Accordez-leur un peu de temps pour réfléchir, et laissez-les éventuellement reprendre la discussion là où elle s'est interrompue. Montrez-leur que, quoi qu'il arrive et quels que soient vos choix, votre amour pour eux reste intact. Vous n'avez pas forcément besoin de rompre avec votre famille pour mener à bien vos rêves !

Psycho