Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Psycho - Sexo Psycho

Coloriage, l'anti-stress à tout âge

Publié par
Éléonore de
, le
Coloriage, l'anti-stress à tout âge

Les cahiers de coloriage ne s’adressent plus uniquement aux enfants ! Ils sont recommandés par des psychologues et des art-thérapeutes. Le 6 mai marque même la journée mondiale du coloriage. Toutes les bonnes raisons de s’y mettre...

Enfant, vous avez gribouillé des kilomètres de motifs en tous genres, usés des milliers de feutres multicolores. Puis, vous êtes passés à autre chose, parce que vous êtes devenu "grand" ! Et si le coloriage n’était pas une question de génération ?

"Avec le zapping auquel notre société est soumise, notre cerveau en voit de toutes les couleurs. Ados, adultes, on a tous besoin d’une soupape pour décompresser. Le succès du coloriage vient du fait qu’il permet de se déconnecter du monde extérieur , de lâcher prise", explique Liliane Holstein, psychanalyste. Sans parler du bénéfice pour vos méninges !

Des chercheurs britanniques ont ainsi prouvé qu ’il accroîtrait la capacité de mémoire en sollicitant d’autres zones cérébrales que celles utilisées au quotidien. "Quand on dessine, il y a un aller-retour permanent entre ce que l’œil perçoit et ce que le cerveau va interpréter. Résultat : on apprend à mieux canaliser ses pulsions, à développer sa concentration", ajoute la psychanalyste.

Un anti-stress à portée de main

À la maison, entre les cours, pendant vos trajets, dans un jardin public… ne loupez pas une occasion de vous offrir une pause coloriage. À l’instar de Laura, 26 ans, "addict" depuis deux ans. "Dès que j’ai cinq minutes devant moi, je sors mon kit de coloriage. J’utilise aussi bien des dessins tout faits que mes propres créations. Les deux me procurent la même sensation de satisfaction et d’apaisement."

Si, pour Laura, le dessin et le coloriage ont des effets bénéfiques, un débutant doit-il privilégier l’un plus que l’autre ? "Les deux font appel à la créativité et à la concentration, mais le coloriage a l’avantage d’être accessible à tous. Pas besoin de savoir dessiner pour s’y mettre ! Ce n’est pas du tout la même chose que de se retrouver face à l’angoisse de la feuille blanche", constate Liliane Holstein.

Le nécessaire pour débuter

Côté matériel : l’offre ne manque pas. Il y en a pour tous les goûts, toutes les envies… et tous les styles.

"Pour assouvir ma passion de l’aquarelle, j’opte pour les coloriages très détaillés sur papier épais. Quand je suis un peu stressée, je me plonge dans des coloriages pour me vider la tête. Pour faire plaisir à mes proches, j’en envoie même au format carte postale. Et, de temps en temps, je craque pour des carnets de coloriage (10 à 15 € l’unité), que j’emporte partout avec moi", détaille Laura.

Autre option : imprimer vous-même vos modèles en les téléchargeant sur le net. On ne compte plus le nombre de blogs et de sites proposant des créations inédites. Pour le choix des crayons, c’est au feeling. Un trait de feutre par-ci, une touche de crayon aquarellable par là, l’essentiel est de s’amuser… pour aller bien !

Psycho