Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Colocation

Colocation VS location d’une chambre chez l’habitant : quelle formule choisir ?

Publié par
Roomlala
, le
Colocation VS location d’une chambre chez l’habitant : quelle formule choisir ?

Ça y est, vous y êtes : vous quittez enfin la maison de vos parents pour prendre votre envol. Votre école ou votre université n’est pas la porte à côté, il vous faut donc votre propre logement. Vous hésitez entre la colocation ou la location d’une chambre chez l’habitant ? Roomlala fait le point sur ce qu’il faut savoir pour prendre votre décision.

Lorsqu’on quitte la maison pour ses études, il n’est pas toujours évident d’assumer un loyer. Vos parents vous aident, vous prenez un job étudiant, comptez sur les aides au logement, et bien souvent vous réalisez que le partage de logement est un très bon compromis pour les étudiants. Que vous décidiez de louer une chambre chez l’habitant ou vivre en colocation, l’avantage économique est évident. Vous partagez le loyer, les factures, les courses, et vous économisez sur des postes de dépenses que vous auriez dû assumer seul(e) sans ça. Mais ça se complique quand il faut choisir entre les deux.

Louer une chambre chez l’habitant : convivialité et autonomie

Ne vous imaginez pas que vivre chez l’habitant revient à vivre chez vos parents. Oui vous cohabitez avec un adulte, mais il n’a pas d’autorité parentale sur vous. En vérité, vous pouvez aussi bénéficier d’une grande autonomie. Vous avez votre propre chambre, autrement dit votre monde à vous. Vous partagez la cuisine, éventuellement la salle de bain, mais vous êtes libres de découcher et de ne pas rentrer tous les soirs à 19h30 pour dîner avec votre propriétaire. Du moment que tout est clair dès le départ entre vous, vivre chez l’habitant peut véritablement se rapprocher de la vie en studio, avec plus d’espace et plus d’avantages économiques.

Toutefois, vivre chez l’habitant nécessite aussi des compromis. Vous ne pouvez évidemment pas inviter 15 amis pour une soirée improvisée par exemple. Vous devez demander, en avance, l’autorisation à votre propriétaire pour recevoir un ami ou plusieurs à la fois, en convenant avec lui des règles à suivre. Si vous êtes fêtards et aimez organiser de grosses soirées chez vous, la location d’une chambre chez l’habitant n’est sûrement pas la meilleure solution. En revanche, si vous êtes plutôt casaniers ou aimez sortir mais toujours dans des bars ou chez les autres , ** ce mode d’hébergement peut vous convenir.

Louer une chambre chez l’habitant est également une option très pertinente si vous aimez être au calme pour réviser. De même, si vous vivez seul pour la première fois, c’est une excellente opportunité de faire rapidement des rencontres et vous sentir moins seul , surtout en arrivant dans une nouvelle ville. Votre propriétaire peut même vous faire profiter de sa connaissance du coin pour découvrir les plus beaux spots et des bons plans sympas.

Vivre en colocation : partage et organisation

La colocation, très connue chez les étudiants, présente de nombreux avantages. Outre les petits plus économiques déjà évoqués, c’est une solution idéale pour rencontrer rapidement des étudiants quand on s’installe. Il est ainsi possible de cohabiter avec des personnes du même âge ou de la même école, ce qui facilite énormément votre arrivée. Dès le départ, vous vous sentez moins seuls.

Concernant les soirées à l’appart, en colocation, c’est quitte ou double. Si vous avez envie d’une coloc où on fait la fête plusieurs soirs par semaine, vous serez ravis de tomber sur des colocataires partagent cette envie. Ce sera moins le cas si vous êtes une personne calme, studieuse ou couche-tôt. Le cas contraire est également valable.

Question intimité, vous risquez d’avoir occasionnellement besoin de vous battre pour pouvoir prendre votre temps sous la douche. Comme chez l’habitant, vous ne vivez pas seul. Il vous faudra donc aussi prévenir vos colocs lorsque vous recevez du monde , notamment votre copain ou copine. L’imposer à vos colocataires trop longtemps ou trop souvent pourrait vous être reproché.

Soyez conscient qu’en colocation, il vous faut établir des règles dès le départ pour que ça se passe bien et parfois faire des compromis. Les tâches ménagères, les courses et le loyer peuvent rapidement devenir des sujets de discorde. L’esprit d’équipe est donc de rigueur : ça se passe bien si tout le monde y met du sien.

Vous l’avez compris, vivre en colocation et chez l’habitant présentent chacun des avantages et des inconvénients. Il faut simplement prendre en compte tous ces aspects pour choisir le mode de logement qui colle le plus à votre personnalité et vos habitudes de vie.

Trouvez une chambre chez l’habitant ou une colocation sur Roomlala.com * !*

Pour plus d’infos, suivez Roomlala sur Facebook *et *Twitter .

Colocation