Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Colocation

Colocation : partager les chambres sans s’étriper

Publié par
Nina Keller
, le
Colocation : partager les chambres sans s’étriper

*En g eneral, quand on arrive dans une coloc deja formee, on prend la chambre de celui qu'on remplace. Quand on fonde une coloc a plusieurs, la, il faut discuter. Et parfois trouver des compromis. *

Quand les chambres sont de taille équivalente, le plus studieux des colocs choisit généralement celle qui donne sur la cour ou celle qui n'est pas à côté de la salle de bains ou de l'ascenseur. On s'arrange, quitte à instaurer des roulements quand il y a vraiment une trop grosse différence.

Quelques mètres carrés contre deux étagères

Tirer la courte paille, pourquoi pas, mais ça n'empêchera pas d'éventuelles jalousies... En fait, mieux vaut trouver des compromis, genre quelques mètres carrés en moins dans ma chambre contre deux planches d'étagère dans ton placard. Le principal, c'est que aucun d'entre vous ne se sente floué. Car qui dit amertume dit rancœur, qui peuvent par la suite créer des tensions...

« À chaque nouvelle arrivée – tous les ans ou tous les deux ans – le plus ancien coloc récupère la chambre la plus spacieuse. Moi, depuis que je suis dans l'appartement, j'ai déjà changé trois fois de chambre. Ça ne me pose aucun problème si c'est pour récupérer de l'espace ! », s'exclame Élodie.

Qui apporte quels meubles ?

Généralement, les habitués de la coloc sont un peu comme des tortues, et leur nécessaire vital tient en peu de choses : un matelas, une étagère, l'ordi, et youp la boum, la vie est belle ! Quand on bouge souvent, c'est plus simple en effet de voyager léger.

La pièce commune, cuisine ou/et salon pour les plus chanceux, se meuble progressivement suivant les nouvelles arrivées. Et s'enrichit souvent de l'esprit de chaque colocataire qui, en repartant, laisse une petite chose à lui, casserole, bouquin, affiche, graffiti sur un mur...

L'ameublement petits budgets

Une coloc, généralement, on n'y reste pas dix ans, donc autant se meubler facile et à bas prix. Parfois, ça peut coûter plus cher de louer le camion pour déménager le canapé que d'en retrouver un autre par différentes astuces.

Pensez à visiter souvent les boutiques Emmaüs, les dépôts-ventes de déco, les brocantes et les vide-greniers.

Mais, surtout, le vrai bon plan, c'est de se balader – en voiture si possible – en fin de mois dans les rues de votre quartier, quand les gens déménagent : c'est juste dingue le nombre de fauteuils, de chaises ou de portemanteaux encore en très bon état qu'on peut récupérer dans la rue ! À vous de jouer après : un coup de peinture ou de rembourrage, le bricolage c'est trop tendance !

Amenez votre dot

Mais, parfois, certains colocs déjà installés demandent aux nouveaux prétendants d'apporter ce qui manque ou ce qui va manquer vu que Chloé repart avec son frigo... Un petit trousseau, quoi.

Donc, avant de vous lancer dans l'entreprise, dressez une petite liste de votre « dot », ce que vous pouvez rafler à droite à gauche dans la famille ou chez des amis (le micro-ondes supplémentaire qui dort à la cave familiale et qui n'a jamais servi, le clic-clac de votre grande sœur qui emménage avec son copain, etc.).

Quand vous partirez, à vous de trouver un arrangement avec les colocs qui restent. Tout dépend aussi d'où vous déménager, et de ce que vous voulez y transférer. Et aussi de votre possibilité ou non de louer un camion de déménagement... Parce qu'on a beau tenir au vieux canapé de notre grand-mère, quand on doit se le coltiner sous la pluie dans la Mini de notre pote Julie, on se dit qu'on pourrait s'en passer, finalement !

A consulter aussi :

- La colocation : pour quoi, pour qui ? - Etes-vous vraiment fait pour la colocation ? - Chercher une colocation, tout un programme ! - Avec qui fonder une colocation : amis ou inconnus ? - Profil du colocataire idéal - Un dossier de colocation béton ! - DOSSIER « Comment intégrer une colocation déjà formée ? » - DOSSIER « Trouver une colocation : agence immobilière ou particulier ? » - DOSSIER « Annonces de colocation, mode d'emploi » - DOSSIER « Colocation : nos conseils pour les visites d'appart » - Je recrute des colocs ! - Faut-il choisir une colocation mixte ? - Coloc internationale : alchimie ou cacophonie ? - La colocation avec des personnes âgées - Comment organiser la cuisine en colocation ? - Comment payer les factures en colocation ? - Colocation : les courses en toute zénitude - Le ménage en colocation : yes, you can! - Colocation : petits travaux sans gros chantier - Comment gérer les squats occasionnels dans ma coloc ? - Comment concilier colocation et vie de couple ? - Colocation : au secours, j'étouffe ! - DOSSIER « Colocation : quand le rêve vire au cauchemar » - Colocation : avez-vous besoin d'un garant ? - DOSSIER « Bail, loyer, clause de solidarité : tout savoir sur le contrat de colocation » - Colocation : comment faire pour l'assurance ? - Colocation : l'état des lieux d'entrée en colocation - Gaz, électricité, Internet : les démarches à effectuer en colocation - DOSSIER « Ce qu'il faut faire avant de quitter une colocation » - Colocation : l'état des lieux de sortie - Colocation : que faire en cas de discrimination ? - Colocataires contre propriétaire : comment résoudre les différends ? - Colocation : des loyers impayés à l'expulsion - Colocation : les aides au logement

Colocation