Recherchez des articles, des quizzes, des dossiers...
Ma vie d'étudiant Etudes à l'étranger

City trip : vamos a Madrid !

Publié par
Le Petit
, le
City trip : vamos a Madrid !

Madrid est une capitale enchanteresse, pleine de contrastes, à seulement 2 heures de vol de Paris. Entre fiestas à prix doux et culture à tous les coins de rue, la capitale espagnole vous ravira alors vamos a Madrid !

Plutôt calme le jour, Madrid se déchaîne dès que la nuit tombe pour vous faire découvrir ses charmes. En journée, profitez de sa richesse culturelle, de ses interminables terrasses ou de son architecture monumentale. Au crépuscule, changement de décor : les multiples bars à tapas s'animent et les boîtes branchées prennent leur suite.

Les visites immanquables

*Le Musée du Prado *

Interdiction de venir à Madrid sans passer par le Prado. L'un des emblèmes de Madrid : ce musée rassemble la plus grande collection d'œuvres du pays , et l'une des plus importantes d'Europe. Le Prado est l'une des plus grandes pinacothèques du monde, avec près de 10.000 œuvres, dont seulement le septième est exposé. Il a inauguré, en novembre 2007, son nouveau bâtiment, "Edifice Jerónimos", construit par Rafael Moneo, qui accueille des expositions temporaires et des sculptures. Les collections de peintures espagnoles sont uniques et impressionnantes. Elles couvrent près de sept siècles, depuis les fresques du XIIe siècle jusqu'à Goya au XIXe siècle. Mais vous trouverez aussi de sublimes tableaux de grands maîtres de la peinture française, italienne, hollandaise, et allemande. Comptez une bonne demi-journée pour la visite et enfilez de bonnes chaussures de marche !

*Centro de Arte Reina Sofia *

Du nom de la précédente reine au pouvoir, cet ancien hôpital construit en 1776 par Francisco Sabatini, sous le règne de Carlos III, est désormais le principal musée d'Art contemporain de Madrid. En septembre 2005, l'aile dessinée par l'architecte Jean Nouvel est inaugurée. Elle abrite des salles d'expositions temporaires, une bibliothèque, un auditorium de 450 places et deux salles de cours. À l'image de la ville, le mariage entre classicisme et modernité affiche une franche réussite, au goût des touristes et des habitants de la capitale. En 2009, le musée est totalement réaménagé. Pour suivre la visite chronologique et cohérente, la visite commence au 2e étage, se poursuit au 4e étage, puis au 1er et s'achève au rez-de chaussée. Les expositions temporaires se concentrent au 3e étage et au 1er étage. La collection permanente du musée s'étend de la fin du XIXe à nos jours et présente *toutes les formes d'arts possibles : peintures, sculptures, photos, collages, croquis. *

*Plaza Mayor *

C'est la place la plus célèbre de Madrid et une zone très fréquentée de la capitale espagnole. La Plaza Mayor accueille de nombreux évènements culturels tout au long de l'année. Chaque dimanche matin s'y tient un marché aux timbres et aux pièces de monnaie.

Le marché aux puces du Rastro, le plus populaire de Madrid. // © Philippe Guersan

*Parc del buen retiro *

Le parc fut construit au XVIIe siècle. À l'origine, il était composé d'un grand réseau d'étangs, de canaux et de fontaines. Aujourd'hui, il reste des traces évidentes de cette importance de l'eau, mais un grand nombre de ces œuvres ont disparu. La mise en scène des jardins est très caractéristique des jardins baroques de la Maison d'Autriche. Ce magnifique parc, adjacent à la zone des musées, vous révèlera ses salles d'exposition et galeries d'art dans chacun de ses palaces : "palacio de Cristal", "casa de Vacas" et "casón del Retiro". Expositions souvent gratuites, elles constitueront un joli atout à votre promenade relax. Le Retiro constitue l *e principal poumon du centre de Madrid. *

*Puerta del Sol *

La Puerta del Sol symbolise le cœur de Madrid et du pays, puisque c'est le kilomètre zéro du réseau routier espagnol. La place a une forme elliptique et pas moins de dix rues s'y rencontrent. Revenus à leur place originale, à la naissance de la calle Alcala, l'ours et l'arbousier (el oso y el madroño) sont l'emblème de la capitale. Ils rappellent qu'autrefois, de grandes étendues d'arbousiers peuplées d'ours et d'autres gibiers entouraient la ville. N'oubliez pas de prendre l'incontournable photo-souvenir au pied de la statue. Sous l'horloge du bâtiment de la Communauté autonome de Madrid, le Nouvel An est célébré tous les ans par une foule en liesse qui déguste un grain de raisin à chaque coup sonné de minuit, apportant alors la prospérité pour les douze mois à venir. C'est là qu'il faut être pour partager cette tradition dans la nuit de la Saint-Sylvestre. Pour lire le texte sous la statue de Charles III sur son cheval, il faut en faire le tour treize fois !

Où dormir sans se ruiner

Madrid dispose d'une assez bonne offre hôtelière. Dans la catégorie économique, on trouve les "pensiones", "hostales" et "casa de huespedes". Ces logements économiques sont des appartements, dans des immeubles de résidents. Les auberges de jeunesse de Madrid sont peu nombreuses, mais ont l'avantage d'être bien situées et bien organisées.

Daily flat rental, Calle Lavapiés n°26. Appartements très design, appartenant à des particuliers, au cœur de la capitale, dans les quartiers les plus branchés et les plus vivants. Tous les appartements sont donc uniques dans leur déco et leur agencement. À partir de 50 € la nuit.

Cat's hostel, Calle Cañizares, 6. Uniquement si vous êtes à Madrid pour faire la fête 24/24h. Amateurs de calme s'abstenir. Ici, on vient pour les "paëllas parties", pub crawls et autres fiestas nocturnes, entre jeunes de 18 à 25 ans. Un bar au rez-de-chaussée, mais pas de cuisine. Dortoir de 7 € à 25 €, petit déjeuner inclus. Wifi gratuit.

La Casa Alberto pour déguster des tapas. // © Casa Alberto

Où bien manger à petits prix

À Madrid, on mange facilement partout pour 10 € par personne, surtout dans des bars à tapas et des bodegas. La ville est peuplée de milliers de bars, tavernes et restaurants bien moins chers qu'en France.

La Fragua del Volcano, Calle Nuñez de Arce n°16. Un agréable bar à tapas où l'on picore en terrasse accoudé à des tonneaux ou à l'intérieur, dans une ambiance typiquement espagnole agrémentée de carrelage jaune et de vieilles affiches. Ouvert tous les jours de 12h à 2h du matin (jusqu'à 2h30 le week-end). Comptez 6 € pour une paella et 25 € pour un assortiment de plats pour deux. Menu du midi à 10 €.

Mercado de San Miguel, Plaza San Miguel. Son architecture en fer, quasi unique pour un marché, lui vaut la classification de monument historique. Si vous voulez ramener quelques spécialités charcutières, fromagères ou simplement goûter à différentes tapas, c'est l'endroit idéal. On déambule parmi les stands en se laissant guider par les odeurs et les couleurs, avant de s'installer aux tables centrales pour apprécier le moment. Un lieu à voir absolument et dont il faut profiter le week-end dans la frénésie madrilène. Ouvert du dimanche au mercredi de 10h à minuit et du jeudi au samedi de 10h à 2h du matin. Comptez 15 €.

Le Café La Palma, un bon plan dans le quartier de Malasaña. // © café La Palma

Nos bons plans sorties

Madrid est l'une des capitales européennes les plus célèbres pour les noctambules. Les bars se comptent par milliers et s'offrent à tous ceux que les nuits blanches n'effraient pas. On dit que c'est la ville du monde où il y a le plus de bars ! Pour une tournée en règle, on commence vers 23h et on ne sait jamais quand on finit. Les rues du centre-ville ne désemplissent pas jusqu'au lendemain et il peut y avoir plus de monde dans les rues à 5h du matin qu'à midi. Avec son identité propre, chaque quartier offre un style, une ambiance. Trois grands quartiers sont incontournables pour profiter de la nuit : Huertas , fréquenté largement par les touristes étrangers ; Chueca, le quartier gay attire beaucoup d'hétéros dans des bars à la déco recherchée avec une bonne musique lounge et électro et Malasaña, avec des bars alternatifs.

El Respiro, Calle Infantas n° 34. Un des petits bars du centre de Madrid qui ne pratique pas des prix exorbitants. À chaque bière commandée, une portion de tapas charnue vous sera offerte. La spécialité : leur sangria maison ! Ouvert du lundi au samedi de 8h à minuit.

Joy Eslava, Calle Arenal, 11. Une référence de la nuit madrilène ! Ce club est situé dans un ancien théâtre du XIXe siècle où la scène et les balcons ont été transformés en piste de danse. En semaine, il y a des concerts. Ouvert du dimanche au jeudi de 23h30 à 5h30, vendredi et samedi jusqu'à 6h. Entrée : 15 €.

Plus d'informations sur Madrid dans Le Petit Futé.

Etudes à l'étranger